web analytics
- Advertisement -
HomeFranceAAH de CAF 2023 : Ces critères augmenteront le montant !

AAH de CAF 2023 : Ces critères augmenteront le montant !

AAH de CAF 2023 – La Caisse d’Allocations Familiales (CAF) propose de nombreuses prestations familiales et aides sociales aux Français éligibles selon leurs situations. Afin de faire face à l’inflation qui touche le pouvoir d’achat des Français, le gouvernement Français à revaloriser le montant de ces coups de pouce en mois d’avril dernier.

La Caisse d’Allocations Familiales propose pour les étudiants, les séniors, ou encore pour les individus en situation de handicap, des aides à des montants plus ou moins importants. L’AAH (Allocation aux Adultes Handicapés) est l’une de ces aides proposées par la Caisse d’Allocations Familiales. Le montant de cette aide dépend de :

  • Votre situation familiale.
  • Votre situation professionnelle.
  • De vos ressources.

AAH de CAF 2023 : Des changements importants sont attendus

Primes et aides sociales de la Caisse d'Allocations Familiales (CAF) en France en 2023
Primes et aides sociales de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) en France en 2023

Lire aussi : Aides CAF : La fin des APL si vous ne respectez pas cette nouvelle condition

AAH : voici les critères qui augmentent fortement le montant de cette aide

Dès le premier octobre prochain (2023), l’Allocation aux Adultes Handicapés sera déconjugalisée, en effet le décret n°2022-1964 va supprimer la prise en compte des revenus du conjoint dans le calcul de montant de cette allocation ainsi que les abattements applicables sur les revenus du conjoint s’il réduit ou cesse son activité.

Selon le Service public, les actuels allocataires bénéficiaires de l’Allocation aux Adultes Handicapés auront un mode de calcul déconjugalisé de cette prime à partir du premier octobre 2023 sauf si cela leur est défavorable. Par contre, concernant les nouveaux allocataires bénéficiaires de l’Allocation aux Adultes Handicapés (leurs droits s’ouvrent à compter du premier octobre 2023) auront bien un calcul déconjugalisé.

Il faut noter que les nouveaux montants de l’Allocation aux Adultes Handicapés après la revalorisation de mois d’avril dernier (2023) sont les suivants :

Pour un individu seul et sans autres ressources, l’Allocation aux Adultes Handicapés est passée de 956,65 euros à 971,37 euros par mois.

AAH de CAF 2023 : Ces critères augmenteront le montant de cette prime !

Comme pour toutes les prestations et les aides sociales, certains critères font varier les montants. En ce qui concerne l’Allocation aux Adultes Handicapés, l’individu potentiellement éligible à ce coup de pouce doit d’abord présenter :

Allocation Adulte Handicapé : AAH
Allocation Adulte Handicapé : AAH
  • Un taux d’incapacité permanente d’au moins 80%. Néanmoins, ceux dont le taux d’incapacité est compris entre 50 % et 79 % peuvent également être éligibles à cette allocation s’ils rencontrent des difficultés substantielles d’accès au travail à cause de de leurs handicaps.
  • Les ressources du ménage de demandeur sont également prises en compte. Elles incluent :
  1. Les revenus professionnels.
  2. Les allocations et d’autres aides.

Ces montants ne doivent pas dépasser un certain plafond, qui est susceptible d’évoluer tous les ans.

  • Le montant de l’Allocation aux Adultes Handicapés varie également en fonction de la situation familiale de l’individu, de s’il vit :
  1. Seul.
  2. En couple.
  3. S’il a des personnes à charge.

LIRE AUSSI: Prix de l’immobilier : les prix d’achat dégringolent partout en France

Prime d’activité : voici ce que vous allez perdre avec l’augmentation de salaire

Le cumule de l’Allocation aux Adultes Handicapés avec d’autres aides

Le site de Service public indique que, l’Allocation aux Adultes Handicapés peut se cumuler avec d’autres coups de pouce. On peut donc bénéficier de l’Allocation aux Adultes Handicapés si on perçoit :

  • La prime d’activité.
  • La majoration pour la vie autonome.
  • La réduction sociale téléphonique.

Par contre, le montant de l’Allocation aux Adultes Handicapés est réduit si l’on touche déjà d’autres aides et primes comme :

Il est très important de souligner qu’il n’est pas possible de cumuler l’Allocation aux Adultes Handicapés et l’ASS (Allocation de Solidarité Spécifique).

L’Allocation aux Adultes Handicapés de la CAF est-elle toujours versée à la retraite ?

La Prime d'activité
La Prime d’activité

Le Service public explique que tout dépend de taux d’incapacité :

  • Dans le cas où le taux d’incapacité est de minimum 80 %, le retraité continue de bénéficier de l’Allocation aux Adultes Handicapés de manière complète ou réduite en complément de sa retraite. Lorsque la retraite est inférieure au montant de l’Allocation aux Adultes Handicapés qui est de 971,37 euros, le retraité recevez une Allocation aux Adultes Handicapés réduite.
  • Si le retraité à un taux d’incapacité entre 50 % et 79 %, le versement de l’Allocation aux Adultes Handicapés prend fin à partir de l’âge légal du départ à la retraite.
Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular

- Advertisement -