web analytics
- Advertisement -
ActualitéAide exceptionnelle de 930 euros de Pôle Emploi pour qui ?

Aide exceptionnelle de 930 euros de Pôle Emploi pour qui ?

Aide exceptionnelle de 930 euros – La France traverse une période difficile à cause de l’inflation, le pouvoir d’achat des Français ne cesse de dégrader, pour faire face le gouvernement Français a mis en place plusieurs aides et primes. Une autre bonne nouvelle vient d’être annoncée, en effet dans quelques jours, les Français bénéficiaires de Pôle Emploi pourront bénéficier d’une nouvelle aide exceptionnelle d’un montant de 930 euros chaque mois.

Tout ce qu’il faut savoir sur Pôle Emploi

Pôle emploi en France
Pôle emploi en France

Il faut savoir que, le montant des allocations chômage en France se calcule à partir du SJR (Salaire Journalier de Référence). Ce dernier s’obtient en additionnant l’ensemble des salaires perçus par le salarié au cours des deux années (24 mois) précédant la fin de son dernier contrat de travail.

D’ailleurs, vous pouvez faire une simulation pour voir le montant de votre allocation chômage grâce au simulateur en ligne de Pôle emploi. Il faut savoir que le montant de votre allocation chômage varie selon vos anciens salaires.

Cependant, cette prime ne peut pas être inférieure à 31,59 euros par jour et ce, depuis le premier juillet dernier (2023). Pour recevoir ce coup de pouce, vous devez être inscrit à Pôle emploi dans les 12 mois qui suivent la fin de votre contrat de travail et vous devez l’actualiser tous les mois.

Après étude de votre demande, Pôle emploi vous informe :

  • Du montant de l’allocation.
  • De la durée de l’indemnisation.
  • Du premier jour indemnisé.

Il faut noter que, le versement de cette aide n’intervient pas dès le premier jour de la fin du contrat.

Cependant, il faut savoir qu’il y a un délai de carence qu’il faut respecter, ce dernier dépend surtout du nombre de jours de congé payés que l’employé a à solder.

Pour avoir droit à cette aide financière, vous devez donc remplir les conditions suivantes :

  • Il ne faut pas avoir atteint l’âge légal pour le départ à la retraite.
  • Il faut avoir travaillé au moins six (6) mois durant les deux dernières années (24 derniers mois).

La nouvelle réforme de l’assurance-chômage

 Allocation chômage
Allocation chômage

Le premier février dernier (2023), une nouvelle loi votée par Pôle Emploi, elle permet désormais d’adapter la durée d’indemnisation à l’état du marché du travail Français. Cette nouvelle réforme de l’assurance-chômage est la promesse de campagne d’Emmanuel Macron.

Macron voulait donc ouvrir le droit aux allocations chômage aux employés démissionnaires, mais également aux travailleurs indépendants. La réforme de l’assurance-chômage mise en œuvre en année 2019 répond à trois objectifs essentiels.

Le premier objectif est de lutter contre le recours abusif aux courts contrats de travail avec notamment l’instauration d’un bonus-malus sur les cotisations chômage pour les entreprises. Pôle Emploi compte accompagner les allocataires bénéficiaires de cette aide avec un vrai parcours de formation.

Ce qu’il faut savoir sur cette aide exceptionnelle de 930 euros de Pôle Emploi

Le 10 juillet dernier (2023) certains Français ont vu une revalorisation des prestations et aides sociales, dont celle le Pôle Emploi. Cette hausse va permettre aux bénéficiaires de faire face à l’inflation qui a fortement fragilisé les foyers français.

Cette fameuse aide dont le montant serait supérieur à 930 euros, est donc une très bonne nouvelle pour les bénéficiaires. De ce fait, l’allocation chômage a connu une revalorisation non négligeable qui est de 1,9 % dès le début du mois d’avril dernier (2023).

Cette aide exceptionnelle a vu le jour au moment où la France traverse une période difficile à cause de l’inflation galopante. L’Unédic (Union Nationale interprofessionnelle pour l’emploi dans l’Industrie et le Commerce) a obtenu l’accord de de gouvernement Français pour revaloriser cette allocation de manière exceptionnelle en cette année 2023.

Le chômage en France
Le chômage en France

Ce coup de pouce non négligeable a récemment fait l’objet d’un décret officiel du ministère du Travail. Il faut noter que 88 % des bénéficiaires de cette prime vont pouvoir en profiter, ce qui correspond à environ 1,98 million de Français.

Selon les estimations de l’Unédic (Union Nationale interprofessionnelle pour l’Emploi dans l’Industrie et le Commerce. L’Allocation d’Aide au Retour à l’Emploi (ARE), va grimper de 12,71 à 12,95 euros par jour. Et l’Allocation d’Aide au Retour à l’Emploi Formation (AREF) atteindra 22,61, au lieu de 22,19 euros, par jour.

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular

- Advertisement -