- Advertisement -
HomeMondeAllocations et prestations de la CAF : les aides de 2024 qui...

Allocations et prestations de la CAF : les aides de 2024 qui ne seront pas versés automatiquement

Allocations et prestations de la CAF, afin de simplifier les démarches et être dans la capacité de gérer tous les dossiers, la CAF (Caisse d’Allocations Familiales) mettent progressivement un nouveau système de versement automatisé pour ses allocataires. Grâce à ce nouveau système, les individus éligibles aux aides et prestations reçoivent l’argent approprié sans aucune démarche à faire de leur part. Cependant, ce nouveau système ne concerne pas encore toutes les allocations.

CAF (La Caisse d’Allocations Familiales)
CAF (La Caisse d’Allocations Familiales)

Lire aussi: Revalorisation du RSA en 2023 : combien allez-vous gagner à partir du premier avril ?

Allocation chômage 2023: une bonne nouvelle vient d’être annoncée pour les demandeurs d’emploi

Les allocations et aides qui vont changer en année 2024

Le non-recours aux aides de l’État Français représente un véritable manque à gagner pour les individus qui y ont droit. Chaque année, c’est environ 10 milliards d’euros perdus. D’un autre côté, la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) est débordée et met beaucoup de temps pour le traitement des dossiers de ses allocataires, c’est pourquoi avec l’arrivée des versements automatiques va apporter deux (2) grands avantages.

Le premier avantage est de venir en aide à tous les individus qui ne touchent pas leurs prestations et aides, que ce soit par méconnaissance de leur droit ou des démarches à effectuer pour en bénéficier. L’usage du système informatique et la crainte d’être punis en cas d’une erreur dans les déclarations sont les deux (2) obstacles à l’accès aux prestations et aides.

Le second avantage consiste à faciliter la gestion des dossiers de la Caisse d’Allocations Familiales. En rendant les procédures plus simples par cette automatisation, tout le monde devrait donc gagner du temps et la Caisse d’Allocations Familiales pourra gérer chaque bénéficiaire de manière plus efficace.

Face aux chiffres du non-recours, il y a de quoi bondir : seulement 65 % des ménages éligibles au Revenu de Solidarité Active (RSA) perçoivent cette aide, mais cela concerne une aide bien connue. Dès que l’on se tourne vers les prestations moins répandues, les données s’effondrent : 15 % des ménages éligibles touchent l’AEEH (Allocation Education Enfant Handicapée) et moins de la moitié des ayants droit perçoivent la PA (prime d’activité). Autant dire que cette automatisation va arranger les choses. Par contre, celle-ci ne va concerner au départ que trois aides qui sont les suivantes :

  • Le RSA (Revenu de Solidarité Active).
  • L’APL (Aide Personnalisée au Logement).
  • La PA (prime d’activité).
Aide personnalisée au logement (APL)
Aide personnalisée au logement (APL)

Lire aussi: Prime d’activité 2023 : le salaire à ne pas dépasser pour bénéficier de cette aide

Allocations et prestations de la CAF : les aides qui demanderont toujours un dossier

La grande majorité des autres allocations, prestations et aides sociales ne sont donc pas concernées par ce nouveau système d’attribution automatique. Il faudra donc constituer un dossier auprès de la Caisse d’Allocations Familiales.

C’est l’occasion de faire donc le point sur les différentes allocations, prestations et aides sociales existantes pour vous assurer que vous ne ratez pas une d’entre elles. Elles concernent principalement les individus âgés et les enfants.

Pas moins de douze (12) aides existent en plus du Revenu de Solidarité Active, l’Aide Personnalisée au Logement et de la PA (prime d’activité). Si elles sont moins connues, c’est parce qu’elles ne couvrent que des besoins plus spécifiques.

Du côté des adultes, nous retrouvons :

  • Le revenu de solidarité pour les individus plus de 55 ans.
  • L’allocation adulte handicapée (AAH).

Pour les seniors, il existe également

  • L’AVPF (Assurance Vieillesse du Parent au Foyer).
  • L’AJPA (Allocation Journalière du Proche Aidant).

Ces dernières viennent pour aide les familles qui doivent s’occuper d’un proche à la maison.

Les aides et allocations qui sont dédiées aux familles et aux enfants sont nombreuses. Parmi elles, nous retrouvons :

  • L’AF (allocation familiale).
  • La PAJE (Prestation Accueille du Jeune Enfant).
  • L’allocation rentrée scolaire.
  • la prime d’adoption.
  • L’allocation d’éducation de l’enfant handicapé.

Certains cas plus extrêmes sont également couverts par la Caisse d’Allocations Familiales, tels que

L’allocation journalière de la présence parentale, pour s’occuper d’un enfant gravement malade, accidenté ou handicapé.

Allocation versée en cas de décès d’un enfant de moins de seize (16) ans.

Enfin en retrouve :

  • L’Aide au Logement Familial (ALF).
  • L’Aide au Logement Social (ALS).

Elles ne sont pour le moment pas automatiques, parce qu’elles surviennent en second plan par rapport à l’APL (l’Aide Personnalisée au Logement).

Le Revenu de Solidarité Active (RSA)
Le Revenu de Solidarité Active (RSA)

Lire aussi: Primes de la CAF 2023 : les concernés par cette aide de 1 100 euros

RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular

- Advertisement -

Voyage en Algérie 2023 : les binationaux seront-ils exemptés de passeport ?

Voyage en Algérie 2023, Brahim Merad, ministre de l’Intérieur et des collectivités locales, s’est exprimé jeudi dernier le 16 mars 2023 sur le sujet...

Passeports : les 5 erreurs à éviter

Lors d'un voyage, tout voyageur doit préparer ses documents de voyages dont les passeports et ce, afin d'éviter tout compromis durant le voyage.   Ne pas...

Douane algérienne/ euro et dollar: la somme en devise autorisée en voyage

Somme en devise autorisée- Les passagers ont le droit de transporter avec eux une somme limitée d'argent que se soit en devise ou en...

Algérie Ferries annonce une mauvaise nouvelle

Algérie Ferries annonce une mauvaise nouvelle, en effet la compagnie maritime nationale Algérie Ferries vient d’annoncer une mauvaise nouvelle pour ses clients concernant ses...

Classement des passeports: les 53 pays accesibles sans visas pour les Algériens en 2023

Voyager vers l'étranger est impossible sans passeport. C’est pourquoi le pouvoir du statut d’un passeport dépend principalement des privilèges de certains documents qui permettent...