- Advertisement -
HomeActualitéBourses d'études au Canada : tout ce qu'il faut savoir

Bourses d’études au Canada : tout ce qu’il faut savoir

Les établissements poste secondaires canadiens offre des bourses d’études au Canada afin d’augmenter la possibilité d’accueillir un grand nombre d’étudiants internationaux dans le cadre d’échange de courte durée afin de poursuivre des études ou faire de la recherche.

Bourses d’études au Canada : admissibilité

admissibilité
admissibilité

Les étudiants admissibles doivent :

être citoyens d’un des pays ou territoires suivants :

Asie : Bangladesh, Népal, Taïwan

Europe : Türkiye, Ukraine

Moyen-Orient et Afrique du

Nord : Algérie, Égypte, Jordanie, Maroc, Tunisie

Afrique sub-saharienne : Burkina Faso, Éthiopie, Ghana, Côte d’Ivoire, Kenya, Nigeria, Rwanda, Sénégal, Tanzanie, Ouganda

être inscrits à temps plein dans un établissement d’enseignement postsecondaire d’un pays ou territoire admissible

payer tous les frais de scolarité requis par cet établissement au moment de soumettre la demande et pour toute la durée de l’échange.

Les étudiants qui ne sont pas admissibles à cette bourse car ils :

détiennent ou font actuellement une demande pour obtenir la citoyenneté canadienne ou la résidence permanente

participent déjà à un programme de bourses d’échange financé par le gouvernement du Canada

sont déjà inscrits à un programme d’études dans un établissement postsecondaire canadien menant à l’obtention d’un grade, d’un diplôme ou d’un certificat.

 

Dépenses admissibles

Dépenses admissibles
Dépenses admissibles

L’argent provenant de la bourse doit servir à couvrir :

les frais pour l’obtention d’un visa ou d’un permis d’études ou de travail

les frais des billets d’avion en classe économique et par l’itinéraire le plus direct

l’assurance maladie

les frais de subsistance tels que l’hébergement, les services publics et la nourriture

les frais de transport terrestre, y compris les abonnements de transport en commun

les frais des fournitures et des livres requis pour la recherche ou les études, à l’exception des ordinateurs et d’autres équipements.

Dès l’arrivée de l’étudiant au Canada, les établissements canadiens sont admissibles à recevoir 500 CAD par boursier pour couvrir une partie des frais administratifs. En plus d’un remboursement, dans certains cas, des frais supplémentaires relatifs à la conformité de l’employeur payer à l’immigration, réfugiés et citoyenneté Canada.

Lire aussi: Visa Schengen 2023 : comment éviter le refus visa pour motif 9 ?

Ressortissants algériens en France : une étudiante algérienne poignardée à l’université Paris Cité

Procédures de facilitations dans le nouveau Code des Douanes

Bourses d’études au Canada : processus de candidature

C’est les affaires mondiales Canada et le ministère des affaires étrangères, du commerce et du développement (MAECD) qui vont verser l’argent aux établissements canadiens, sous la forme d’un accord de contribution non négociable et devront verser les fonds aux étudiants retenus en conformité avec leurs processus interne. Les établissements canadiens devront rendre tout l’argent au MAECD, y compris les frais administratifs, dans le cas où l’étudiant n’accepte pas la bourse.

Présentation de la candidature

Les établissements canadiens doivent présenter une demande au nom des étudiants admissibles avant la date limite.

Avant la période de dépôt des demandes

Tout établissement canadien qui souhaite accueillir des étudiants doit :

promouvoir la bourse auprès de leurs professeurs et employés

promouvoir la bourse auprès d’établissements partenaires admissibles

explorer les accords d’échange d’étudiants avec les établissements partenaires admissibles.

Les établissements non canadiens qui souhaitent faire venir des étudiants au Canada doivent consulter les critères d’admissibilité, explorer les accords d’échange d’étudiants avec les établissements canadiens, promouvoir cette bourse auprès des étudiants, en plus d’identifier des étudiants qui satisfont au critères d’admissibilité et aux exigences d’admission de l’établissement partenaire canadien.

En ce qui concerne les étudiants qui souhaitent étudier au Canada dans le cadre de cette bourse doivent :

consulter les critères d’admissibilité

communiquer avec le bureau international pour savoir si l’établissement a conclu un accord d’échange avec un établissement d’enseignement supérieur canadien

S’informer sur le processus de candidature et des exigences d’admission de l’établissement canadien d’intérêt.

Bourses d’études au Canada : documents à fournir

Documents à fournir
Documents à fournir

Tous les documents demandés doivent être fournis, ils ne seront pas acceptés après la date limite. Les documents rédigés dans une autre langue que le français ou l’anglais doivent être traduits par un traducteur agréé.

Preuve de citoyenneté

Une copie du passeport ou de la carte nationale d’identité du candidat avec une photo et des dates valides

Les documents suivants ne constituent pas des preuves de citoyenneté admissibles : un permis de conduire, une carte de résidence permanente, un permis de travail, une carte d’étudiant, une carte d’assurance maladie, un acte de naissance

La preuve de la citoyenneté sélectionnée doit provenir du même pays/territoire que la citoyenneté sélectionnée dans le formulaire de demande en ligne

Lettre d’intention du candidat ( une page maximum)

dans laquelle il va décrire la nature des études et de la recherche qu’il compte effectuer

dans la lettre, le candidat doit expliquer son raisonnement pour venir étudier au Canada, en justifiant son choix de l’établissement, du programme et du superviseur, en plus d’indiquer comment le programme d’étude ou de recherche proposé contribuera à sa future carrière.

Lettre prouvant l’inscription à ton plat un établissement d’attache

Elle doit être rédigée sur du papier officiel avec l’en-tête de l’établissement

Datée de moins de 6 mois

Attestant que le candidat est actuellement inscrit un programme d’étude à temps plein

les copies de relevés de notes, une carte d’étudiant ou une lettre d’admission au programme ne sont pas admissibles.

Lettre de soutien de l’établissement d’attache

Elle doit être rédigée sur du papier officiel avec l’en-tête de l’établissement et datée de moins de 6 mois

Écrite par le chargé de cours, professeur ou directeur international de l’établissement du candidat

Dans laquelle il faut t’expliquer la nature des études proposées au Canada et la façon dont le candidat et son établissement bénéficieront de ce programme de bourses.

Pour les étudiants des cycles supérieurs seulement – lettre d’invitation de la part du superviseur canadien

Elle doit être rédigée sur du papier officiel avec l’en-tête de l’établissement et datée de moins de 6 mois

Lire aussi: Air Algérie: perturbations sur le vol vers Milan pour cause de grève

MarocGate: le Parlement européen sanctionne le Maroc et donne raison à l’Algérie

Signée par le superviseur canadien

Décrire la nature et la portée de la collaboration de recherche avec l’établissement d’attache de candidat

Affirmer la volonté du superviseur canadien d’appuyer le candidat et d’agir comme mentor tout au long de la période d’échange

Expliquer comment l’établissement canadien, le superviseur et les pairs bénéficieront de ce programme de bourses.

 

Copie signée du protocole d’entente ou de l’accord avec l’établissement partenaire

Indiquer et souligner que les frais de scolarité ne seront pas facturés

Les candidatures pour les stages de recherche au niveau collégial ou du premier cycle sans protocole d’entente préexistant peuvent comprendre une lettre officielle émise par le bureau international de l’établissement canadien, ou l’équivalent, qui associe la demande à une collaboration de recherche internationale précise, nomme le superviseur canadien et stipule l’annulation des frais de scolarité. La lettre, d’une longueur maximale d’une page, doit être datée de moins de six mois

Les ententes échues ne seront pas acceptées. Si une entente est actuellement en processus de renouvellement, les établissements doivent joindre une lettre à cet effet

Dans le cas des candidatures aux cycles supérieurs, une entente est recommandée, mais pas obligatoire

Critères de sélection des étudiants

Les demandes des étudiants étrangers seront évaluées par rapport aux critères suivants :

la pertinence des études ou de la recherche poursuivies au Canada

les avantages pour l’établissement d’attache et les pairs

les avantages pour l’établissement canadien, le superviseur et les pairs

le renforcement des liens créés dans le cadre de l’échange

le classement soumis par l’établissement canadien.

Bourses d’études au Canada : dates clés

Date limite de dépôt des demandes

Pour soumettre une demande en ligne au nom d’un étudiant, les établissements canadiens ont jusqu’au 21 mars 2023 à 23h59 HE.

Il devrait y avoir une entente entre les établissements canadiens et les étudiants ainsi que leur établissement d’attache sur une date limite afin d’offrir suffisamment de temps pour recevoir les documents à l’appui.

Annonce des résultats

Les établissements canadiens seront informés, au printemps, des étudiants retenus, par Administrateur de la bourse. Ce dernier ne donnera pas de rétroaction aux candidatures non choisis.

C’est les établissements qui vont annoncer les résultats aux étudiants sélectionnés.

Pour connaître le statut de leur candidature, les étudiants doivent communiquer avec leur établissement d’attache ou avec l’établissement canadien.

Arrivée des étudiants au Canada

Les étudiants retenus pourront arriver au Canada dès le 1er août 2023 pour le semestre d’automne et au plus tard le 1er février 2024 pour le semestre d’hiver/ printemps. Si un étudiant arrive pendant un intervalle de temps, la bourse peut lui être annulée.

Afin d’éviter les retards, les étudiants doivent soumettre leur demande de visa, de permis d’étude ou de travail le plus tôt possible.

 

Exigence à respecter par les étudiants retenus

Les étudiants qui bénéficient d’une bourse doivent s’engager à :

Poursuivre des études ou de la recherche à temps plein, comme la définit l’établissement canadien

S’abstenir de participer à des formations cliniques et à de la recherche à orientation clinique impliquant des soins directs aux patients

Avoir pour objectif principal d’étudier ou d’effectuer de la recherche à temps plein durant le séjour au Canada

Revenir à leur établissement d’attache après la période de bourse afin de terminer les études.

Dans le cas où ces exigences ne sont pas respectés, la bourse pourrait être annulée.

Informations supplémentaires

Les bourses ne sont pas renouvelables, et ne peuvent pas être reportées

Les bourses sont tributaires de la disponibilité de financement du gouvernement du Canada

Les bourses ne sont pas imposables, ni pour l’établissement canadien, ni pour le boursier.

Lire aussi : Des bourses d’études pour les algériens

Réforme des retraites: est-ce que le RSA permet aussi d’avoir une pension de retraite ?

Demande de visa Schengen : les 8 erreurs les plus répandues

RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular

- Advertisement -

Voyage en Algérie 2023 : les binationaux seront-ils exemptés de passeport ?

Voyage en Algérie 2023, Brahim Merad, ministre de l’Intérieur et des collectivités locales, s’est exprimé jeudi dernier le 16 mars 2023 sur le sujet...

Passeports : les 5 erreurs à éviter

Lors d'un voyage, tout voyageur doit préparer ses documents de voyages dont les passeports et ce, afin d'éviter tout compromis durant le voyage.   Ne pas...

Douane algérienne/ euro et dollar: la somme en devise autorisée en voyage

Somme en devise autorisée- Les passagers ont le droit de transporter avec eux une somme limitée d'argent que se soit en devise ou en...

Algérie Ferries annonce une mauvaise nouvelle

Algérie Ferries annonce une mauvaise nouvelle, en effet la compagnie maritime nationale Algérie Ferries vient d’annoncer une mauvaise nouvelle pour ses clients concernant ses...

Classement des passeports: les 53 pays accesibles sans visas pour les Algériens en 2023

Voyager vers l'étranger est impossible sans passeport. C’est pourquoi le pouvoir du statut d’un passeport dépend principalement des privilèges de certains documents qui permettent...