web analytics
- Advertisement -
ActualitéPension alimentaire 2023 : face à l'inflation, la CAF annonce une nouvelle...

Pension alimentaire 2023 : face à l’inflation, la CAF annonce une nouvelle rassurante ! 

la CAF annonce une nouvelle rassurante:

L’année 2023 a commencé avec plusieurs changements, et surtout de bonnes nouvelles pour les allocataires de la CAF. En effet, après l’augmentation du seuil de l’allocation familiale, le montant de pension alimentaire va également changer. Mais, dans deux cas uniquement. On vous dit tout ci-dessous.

CAF
CAF

Pour le moins dire, c’est une nouvelle rassurante. Alors que les facteurs économiques enregistrent une remarquable d’inflation, l’Etat français a décidé de verser mensuellement de nouveaux seuils pour les allocations familiales. Mais, est-ce que toutes les familles auront droit a cette ? La réponse c’est non.

Dans un communiqué du gouvernement, il est précisé que cette mesures concernent les personnes qui ont au moins 2 enfants au-dessous de 20 ans à charge. A ce propos, il faut savoir que le versement de la CAF, dépend de votre situation, du nombre d’enfants à charge, leur âge, mais aussi des ressources du foyer.

Ce n’est pas tout. Car il va y avoir également du changement en ce qui concerne le montant de la pension alimentaire dans deux cas. Il s’agit d’en cas de divorce ou de séparation !

Lire aussi : Le salaire moyen en France en 2023

Visa de court séjour Schengen 2023: des bonnes nouvelles annoncées

Visa de court séjour Schengen 2023
Visa de court séjour Schengen 2023: des bonnes nouvelles annoncées

Depuis le 1er janvier 2023, le changement a commencé. « Alors le parent qui doit payer la pension ne la verse plus à l’ayant-droit. Le second parent. Mais la verse à la CAF ou à la MSA qui la reverse ensuite au second parent. C’est ce qu’a expliqué le gouvernement dans un communiqué.

Et d’enchaîner que « Le service est gratuit pour chaque parent. Si le parent payeur ne s’acquitte pas de ses devoirs, sa caisse verse tout de même la somme au 2e parent. La caisse entame de son côté une procédure de contentieux pour non paiement du parent en cause. »

De son côté, le ministère des Solidarités ajoute aussi qu’à partir de ce mois de janvier, cette revalorisation est donc étendue «à tous les autres types de décisions de justice avec la fixation d’une pension. Ainsi qu‘aux divorces par consentement mutuel ».q

Dans ce même sillage, un service public des pensions permet, d’ailleurs, une sécurité autour du versement de la pension lorsqu’il y a un risque d’impayé, ou un retard de paiement, ajout la même source.

Apaiser les tensions financière en ligne de mire

L’objectif consiste en l’apaisement des tensions qui relèvent des questions financières. A cet effet, les allocataires n’auront aucune démarche à faire s’il y a un jugement, ou bien un titre qui arrive après le 1er janvier 2023.

« La mise en place du service est automatique. Les pro de justice transmettent directement les éléments du dossier. Il faut juste penser à faire fixer le montant de la pension alimentaire pour en bénéficier. », C’est ce que promet, d’ailleurs, la CAF.

Quant au cas du divorce qui soit daté avant le 1er janvier 2023, « les parents doivent donc faire leur demande d’intermédiation financière directement sur le site pension-alimentaire.caf.fr ».

Lire également: Visa Schengen : du nouveau à l’Ambassade Suisse en Algérie

Visa Schengen
Visa Schengen : du nouveau à l’Ambassade Suisse en Algérie
RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular

- Advertisement -