web analytics
- Advertisement -
ActualitéPrime Macron 2024 : Une mauvaise nouvelle pour les salariés après ce changement !

Prime Macron 2024 : Une mauvaise nouvelle pour les salariés après ce changement !

Prime Macron 2024 – Mise en place en France depuis l’année 2018, et ce, juste après la crise des gilets jaunes, la Prime de Partage de la Valeur (PPV) ou la Prime Macron, d’un montant qui peut aller jusqu’à 3 000 euros, se voit verser chaque année par les entreprises pour leurs salariés.

Mais, un changement important est attendu à partir de l’année prochaine (2024), c’est une mauvaise nouvelle pour les salariés, en effet, à partir de premier janvier 2023, ce coup de pouce ne sera plus exonéré :

  • De l’impôt sur le revenu.
  • De la Contribution Sociale Généralisée (CSG).
  • De la Contribution pour le Remboursement de la Dette Sociale (CRDS).

Donc, contrairement aux années précédentes, cette prime va être prise en considération dans la déclaration de revenus.

Prime Macron 2024 : Une mauvaise nouvelle pour les salariés après ce changement !

Primes de gouvernement Français en 2023
Primes de gouvernement Français en 2023

Actuellement et jusqu’au 31 décembre prochain (2023), la prime Macron est exonérée :

  • De l’impôt sur le revenu.
  • Des cotisations salariales.
  • Des contributions sociales.
  • De la Contribution Sociale Généralisée (CSG).
  • De la Contribution pour le Remboursement de la Dette Sociale (CRDS).

Selon le site officiel du service-public, « À compter du premier janvier 2024, la Prime de Partage de la Valeur (PPV), n’est pas exonérée de l’impôt sur le revenu, de la Contribution Sociale Généralisée (CSG) et de la Contribution pour le Remboursement de la Dette Sociale (CRDS) ».

En revanche ce coup de pouce reste exonéré des cotisations salariales ainsi que des contributions sociales.

Le montant de la Prime Macron en 2024

Les montants de ce coup de pouce mis en place par le gouvernement Français restent inchangés. En effet, cette prime peut être versée dans la limite de 3 000 euros, par contre le montant peut grimper jusqu’à 6 000 euros si l’employeur met en place, à la date du versement de l’aide ou lors de cette même année, un accord d’intéressement ou un accord de participation.

La fiscalisation de la Prime Macron pourrait rapportait jusqu’à 200 millions d’euros à l’Etat Français

La déclaration de revenus
La déclaration de revenus

Pour les salariés éligibles à ce coup de pouce financier et qui vont la recevoir l’année prochaine (2024), ils vont donc devoir se faire une place lors de leurs déclarations d’impôts.

Le journal Les Echos révèle également que la fiscalisation de la Prime de Partage de la Valeur pourrait rapporter à l’Etat Français environ deux cents (200) millions d’euros l’année prochaine (2024), quand cinq cents (500) millions d’euros pourraient atterrir dans les poches de la Sécurité sociale.

Il faut noter que, le Conseil d’Etat a rappelé à l’ordre le gouvernement Français à plusieurs reprises concernant la prime Macron, menant à cette modification à partir de début de l’année prochaine (2024).

Prime de Partage de la Valeur : Les conditions pour bénéficier de ce fameux coup de pouce en 2024

Il est très important de savoir que, le versement de la Prime de Partage de la Valeur (PPV) en France est à la seule décision de l’employeur. En effet, tous les salariés liés à l’entreprise y ont droit à cette aide, ils sont concernés par ce coup de pouce :

  • Ceux qui s’exercent avec un Contrat de Travail à Durée Indéterminée (CDI).
  • Ceux qui s’exercent avec un Contrat de travail à Durée Déterminée (CDD).
  • Ceux qui travaillent à temps plein.
  • Ceux qui travaillent à temps partiel.
  • Les agents publics relevant d’un établissement public administratif ou industriel et commercial.
  • Les intérimaires.
  • Les travailleurs handicapés liés à un Établissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT).
Le salaire en France
Le salaire en France

Lire aussi : L’immobilier en France en 2024 : 5 Principaux Points à Connaître

Nationalité Française : Son titre de séjour retiré après une demande de naturalisation !

Les conditions requises pour le versement de la prime Macron sont les suivantes :

  • Le coup de pouce ne peut pas remplacer une hausse de rémunération prévue par un accord salarial dans l’entreprise.
  • Si l’aide n’est versée qu’à une partie des employés de l’entreprise, ceux dont le salaire est supérieur à un plafond fixé par l’employeur ou un accord d’entreprise en seront exclus de ce dispositif.
  • Le coup de pouce peut être versé en une ou plusieurs fois, avec un maximum d’un versement par trimestre.

Il est très important de souligner que le montant de la Prime de Partage de la Valeur est également fixé par l’employeur, et que le montant de l’aide peut être modulé selon les employés :

  • Leur salaire.
  • Le niveau de classification.
  • L’ancienneté aux seines de l’entreprise.
  • La durée de présence effective pendant l’année précédente.
  • La durée de travail prévue par le contrat de travail.
Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular

- Advertisement -