web analytics
- Advertisement -
ActualitéRyanair : annulation de plusieurs vols au départ de cet aéroport

Ryanair : annulation de plusieurs vols au départ de cet aéroport

Ryanair, la compagnie aérienne à bas prix, a été contrainte d’annuler 44 vols au départ de Brussels South Charleroi Airport en raison de grèves.

 

Les syndicats CNE, ACV Puls et le syndicat des pilotes Beca ont appelé à la grève pour protester contre les salaires et les conditions de travail. Cette situation a un impact sur environ 140 vols prévus les 15 et 16 juillet. Dans cet article, nous examinerons les raisons de la grève des pilotes belges et les destinations touchées par ces annulations de vols.

 

 

Ryanair : Raisons de la grève des pilotes belges

Ryanair : Raisons de la grève des pilotes belges

Les pilotes belges de Ryanair ont décidé de se mettre en grève en raison de la décision de la compagnie aérienne d’annuler un accord précédent sur les heures de travail et de repos. Cette annonce a été perçue comme une remise en question des droits acquis des pilotes. De plus, les pilotes avaient déjà consenti à une réduction de salaire de 20% au début de la pandémie, une mesure qui est toujours en vigueur.

Les pilotes attendaient de la part de Ryanair une proposition sérieuse pour résoudre ces problèmes, mais la compagnie n’a pas réussi à présenter une solution satisfaisante avant la date limite du 14 juillet. Par conséquent, la grève de deux jours a été maintenue pour faire pression sur Ryanair et défendre les intérêts des pilotes belges.

 

 

Impacts sur les vols

Annulation de vols : des perturbations dans les différents aéroports français
Annulation de vols : des perturbations dans les différents aéroports français

Le samedi 15 juillet, l’aéroport de Charleroi sera confronté à l’annulation de 44 vols, entraînant des perturbations pour de nombreux voyageurs. Parmi les destinations touchées par ces annulations figurent des aéroports situés dans différentes régions du monde.

L’aéroport international de Nador-Al Aaroui et l’aéroport de Salé au Maroc ont été concernés, tout comme les aéroports des Asturies, de Gérone et de Valence en Espagne. Les voyageurs se rendant à Stockholm en Suède, Varsovie en Pologne et différentes villes italiennes telles que Naples, Marche, Pise et Trévise ont également été impactés par ces annulations.

Les aéroports français de Bergerac-Dordogne-Périgord, Bordeaux-Mérignac, Nîmes, Carcassonne et Marseille vont également connaitre des annulations. Lisbonne, la magnifique capitale du Portugal, n’a pas été épargnée par ces perturbations, de même que Banja Luka en Bosnie-Herzégovine et les villes croates de Pula et Rijeka. Enfin, l’aéroport de Lodz en Pologne a également été touché par ces annulations de vols.

Il est important de noter que de nouvelles grèves pourraient être annoncées jusqu’à l’expiration de l’accord lié à la pandémie de COVID-19, prévue en octobre. Les voyageurs sont donc invités à rester vigilants et à se tenir informés des développements potentiels qui pourraient affecter leurs plans de voyage.

 

 

Autres vols et perspectives d’avenir

 

Autres vols et perspectives d'avenir

En revanche, il est important de souligner que les autres vols opérés par des équipages basés en dehors de la Belgique ne seront pas affectés par les grèves et se dérouleront normalement. Ryanair a tenu à rassurer les passagers en affirmant que 60% de ses vols à destination et en provenance de la Belgique continueront de fonctionner selon le plan initial. Cependant, il convient de rester vigilant, car les vols d’été pourraient également être potentiellement perturbés en cas de déclenchement de grèves par le personnel des centres européens de contrôle du trafic aérien (ATC).

Bien qu’aucune date précise n’ait été confirmée pour de telles grèves, il est important de prendre en compte cette éventualité. Si les ATC décidaient de déclencher des grèves, cela pourrait avoir un impact significatif sur les vols estivaux, entraînant des retards et des annulations. Il est à noter que dans certains cas, les préavis de grève peuvent être relativement courts, avec seulement cinq jours d’avertissement donné aux compagnies aériennes et aux voyageurs.

 

Ahcen Hcn
Ahcen Hcn
Par Ahcen Hacn Il rédige des articles sur des sujets liés au tourisme, voyages et à l'immigration
RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular

- Advertisement -