web analytics
- Advertisement -
ActualitéTrafic visa Schengen: Attention à l'arnaque !

Trafic visa Schengen: Attention à l’arnaque !

Le trafic visa Schengen bat son plein en Algérie. Un véritable business s’est formé en effet au tour notamment de la prise du rendez- vous pour le dépot de la demande auprès des opérateurs en charge de l’opération à savoir TLS Contact et BLS. Deux centres qui n’ont pas cessé de rappeler le procédé n’est pas conforme et implique de lourdes sanctions.

Le phénomène du trafic visa Schengen ne date en fait pas d’aujour’hui. Il remonte à plusieurs années, seulement la pratique a prit de l’ampleur. En quête de rendez-vous ou tous simplement d’un visa, des citoyens n’hésitent à recourir à des intermidiaires qui proposent leurs services en contre partie des sommes faramineuses.

“Les Algériens auraient dépensé 31 millions d’euros en 2022 auprès des services consulaires des Etats membres de l’espace Schengen, notamment l’Espagne et la France“, a rapporté le site spécialisé Schengen Visa info dernièrement.

Trafic visa Schengen: Le rappel de TLS Contact

Les autorités du pays mais aussi de la France ont tenté vainement de mettre fin à ce phénomène. BLS et TLS Contact, deux opérateur en charge de la collecte et du traitement des demandes de visas Schengen en Algérie multiplient de leur cotés les rappel faisant état de l’inconformité de la procédure.

“La prise de rendez-vous est une démarche personnelle qui doit être effectuée directement par les demandeurs de visa. Les rendez-vous sont obtenus GRATUITEMENT sur le site internet TLScontact sans frais additionnels”, a indiqué en effet TLS Contact dans un énième rappel publié récemment sur sa page Facebook.

Lire aussi: Loterie américaine :  » Nous avons accordé un nombre record de visas aux algériens ! »

Trafic visa Schengen: “la vente de rendez-vous est une pratique frauduleuse”

“la vente de rendez-vous est une pratique frauduleuse que TLScontact condamne fermement. La rémunération d’intermédiaires ne garantit nullement l’obtention d’un rendez-vous à une date rapprochée ni l’obtention d’un visa. Cette pratique expose qui plus est les demandeurs à un risque d’erreur”., a t-il ajouté.

L’opérateur souligne que “la prise de rendez-vous et la constitution du dossier de demandes de visa engagent la responsabilité des demandeurs de visa. Ces derniers doivent impérativement renseigner les informations requises concernant leur situation personnelle, et ce conformément aux indications disponibles sur le site France-Visas”.

Trafic visa Schengen: les mises en garde du centre

Il a fait savoir par ailleurs qu’il “n’acceptera aucun dossier comportant des coordonnées qui ne sont pas celles du demandeur (adresse électronique et numéro de téléphone). Les données saisies sur le formulaire de France-Visa et sur la demande de TLS doivent être strictement conformes à celles du passeport”.

Le centre a souligné ainsi que “si des informations non concordantes avec celles du passeport (nom, prénom, date de naissance et numéro du passeport divergents) sont constatées, la demande ne pourra pas être déposée”.

Lire aussi: Traversées Algérie Ferries : Le programme complet pour octobre et novembre dévoilé

Trafic visa Schengen: une agence épinglée à Béjaïa

En plus du business autour des rendez- vous, une autre pratique tout aussi frauduleuse se développe également en Algérien. En lien avec le trafic visa Schengen, celle-ci consiste à la “vente” de ces visas. Dans ces cas, des intermédiaires proposent leurs services pour l’obtention des visas.

Une agence de voyage située dans la wilaya de Béjaïa a été épinglée pour avoir escroquer des dizaines de “clients” auxquels le propriètaire avaient promit ces fameux sésame avant de disparaitre dans la nature.

Trafic visa Schengen: un exemple parmi tant d’autres

Le gérant de la dite agence avait au préalable encaissé auprès des damandeurs des sommes importantes. Il a ensuite fermé boutique et a éteint son téléphone. Il a été cependant arrêté par les services de sécurité suite à des plaintes déposées contre lui par ses victimes.

Ce n’est là en fait qu’un simple exemple d’un phénomène de trafic visa Schengen qui bat également son plein depuis plusieurs mois en Algérie. Les citoyens sont donc appelés à éviter d’opter pour ce genre d’intermédiaires en quête d’argent facile.

RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular

- Advertisement -