samedi, juillet 13, 2024
- Advertisement -

AAH de CAF 2023 : La triste réalité de ces allocataires Français !

AAH de CAF 2023 – Cette année beaucoup de changements et de modifications sont opérés dans le mode d’attribution des prestations et des aides sociales de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF). L’Allocation aux Adultes Handicapés est parmi ces aides concernées par ces changements. D’ailleurs cette pour les personnes en situation de handicap va subir un grand changement le premier octobre prochain. C’est la déconjugalisation de cette aide.

L’individualisation de l’Allocation aux Adultes Handicapés est une bonne nouvelle pour les allocataires bénéficiaires, mais, une mauvaise nouvelle est tombée, en effet, cette nouvelle réforme stipule que dans certaines situations, le montant de cette fameuse prime peut être réduit.

L’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH), étant une aide sociale de grande importance vise à soutenir financièrement les individus qui se trouvent en situation de handicap. De plus ce coup de pouce de gouvernement Français, est soumis à des critères d’âge ainsi que des revenus.

Comment faire une demande de l’AAH ?

Allocation Adulte Handicapé : AAH
Allocation Adulte Handicapé : AAH

Lire aussi : RSA et prime d’activité : vos allocations de la CAF vont baisser pour cette raison

Pour pouvoir bénéficier de l’Allocation aux Adultes Handicapés, la première étape consiste à se tourner vers la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) de votre lieu de résidence. En effet les démarches pour demander ce coup de pouce de gouvernement Français impliquent plusieurs étapes qu’il ne faut pas négliger :

  • Premièrement, le formulaire Cerfa 15692*01 qui doit être bien rempli. Dans la section « vie quotidienne » qui revêt une importance particulière, parce qu’elle donne tous les détails sur les difficultés qu’un handicapé est confronté au quotidien.

Il faut également ajouter à la demande :

  • Un certificat médical qui doit être récent.
  • Une (1) copie de la pièce d’identité.
  • Une preuve de domicile.
  • Éventuellement une attestation de jugement en protection juridique.

Enfin, le dossier peut être soumis soit en ligne ou par courrier, avec la possibilité d’obtenir de l’aide :

  • D’un professionnel de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).
  • De travailleurs sociaux.
  • D’agents de France Services.

AAH de CAF 2023 : Une réforme contestée

Primes et aides sociales de la Caisse d'Allocations Familiales en France en 2023
Primes et aides sociales de la Caisse d’Allocations Familiales en France en 2023

En effet, depuis le premier janvier de l’année 2021, l’Allocation aux Adultes Handicapés est soumise à une réforme. Cette dernière a suscité de nombreuses critiques. La principale mesure prise par cette réforme concerne la prise en compte des ressources du conjoint dans le calcul de montant de cette aide. Ce changement signifie que, pour certains allocataires bénéficiaires, l’Allocation aux Adultes Handicapés sera diminuée voire même supprimée si les revenus du ménage dépassent un certain plafond de ressources.

Selon le gouvernement Français, cette réforme a pour but d’assurer une meilleure équité entre les allocataires. En prenant en compte les revenues de l’ensemble du ménage, il s’agit de mieux cibler les coups de pouce vers les individus qui rencontrent plus de difficulté et de réduire les inégalités. Cette réforme est loin de faire l’unanimité et elle à soulever plusieurs problèmes.

AAH de CAF 2023 : La triste réalité de ces allocataires Français !

Durant cette année (2023), plusieurs changements et modifications significatives ont été apportés à l’Allocation aux Adultes Handicapés, notamment la déconjugalisation ou l’individualisation qui est très bonne nouvelle pour les allocataires de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) bénéficiaires de cette fameuse prime.

CAF (La Caisse d’Allocations Familiales)
CAF (La Caisse d’Allocations Familiales)

Par contre, certains cas spécifiques ont vu le jour avec cette nouvelle réforme où une diminution de montant de l’Allocation aux Adultes Handicapés est envisageable. Mais, quelles sont les raisons qui justifient une diminution du montant de l’allocation adulte handicapé (AAH) ?

Bien que ce coup de pouce représente une sorte de bouée de sauvetage pour les individus en situation de handicap, elle peut varier et ce, en fonction des circonstances. En effet, des réductions de montant allant de vingt (20) % à trente (30) % peuvent être appliqués dans certains cas. Donc :

  • En cas d’incarcération (emprisonnement), de plus de deux mois (60 jours) une réduction pouvant atteindre jusqu’à 30 % peut être envisagée, basée sur le montant de base de l’Allocation aux Adultes Handicapés (environ 669 euros).
  • En cas d’une hospitalisation de plus de deux mois (60jours) dans un établissement spécialisé peut également être sujette à une réduction de trente (30) % de l’Allocation aux Adultes Handicapés.

 

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
Actualités Similaires