samedi, juillet 20, 2024
- Advertisement -

AAH pour retraités 2024 : Ces 3 éléments déterminent le montant de cette aide de CAF !

AAH pour retraités 2024 – En France, les retraités peuvent bénéficier de l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH), versé par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF). Pour cette nouvelle année 2024, le montant de ce coup de pouce va changer. En effet, le montant et la continuité de versement de cette allocation est déterminé par 3 éléments essentiels.

L’Allocation aux Adultes Handicapés : Un soutien financier aux personnes en situation d’handicap

Pensions de retraite 2024 
Pensions de retraite 2024

Lire aussi : Prime de 3000 euros : Une aide exceptionnelle en 2024 pour les jeunes !

APL 2024 de CAF : Nouveau montant et critères d’éligibilité

L’Allocation aux Adultes Handicapés à connut des changements importants ces derniers temps. Des modifications qui ravissent les allocataires bénéficiaires de ce coup de pouce de la Caisse d’Allocations Familiales.

Cette prime permet de garantir un soutien financier aux personnes en situation d’handicap. Notamment en ces moments de crise que traverse la France. En effet, l’inflation en France a enregistré des records l’année dernière (2023).

Tous les produits de consommation ont enregistré des hausses des prix, notamment ceux de l’alimentation et de l’énergie. Afin de faire face à cette situation le gouvernement Français a mis en place de nouveaux dispositifs d’aide et à revaloriser les aides sociales de la CAF.

Donc, l’Allocation aux Adultes Handicapés joue un rôle important dans le quotidien des individus en situation de handicap.

Néanmoins, afin de bénéficier de cette fameuse aide, il faut respecter certaines conditions d’éligibilités. Notamment :

  • Il faut avoir au moins 20 ans.
  • Présenter un taux d’incapacité d’au moins 80 %.

Ce taux d’incapacité est déterminé par les médecins de la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH). En plus, le médecin de la sécurité sociale peut également déterminer ce taux.

La déconjugalisation de l’Allocation aux Adultes Handicapés en 2023

La déconjugalisation de cette aide depuis le mois d’octobre dernier (2023), est un changement de taille. En effet, grâce à cette modification il est possible aux allocataires bénéficiaires de toucher plus d’argent.

La Caisse d’Allocations Familiales ne prend plus en compte les ressources du conjoint afin de déterminé le montant de cette allocation.

Avant cette réforme, toute personne devait partager ses ressources dans le calcul de montant de cette allocation, mais également les revenus.

Actuellement avec la réforme, seuls les revenus de l’allocataire sont pris en compte dans le calcul de montant de l’Allocation aux Adultes Handicapés. Donc, le montant ne dépend plus de la situation du conjoint.

AAH pour retraités 2024 : Ces 3 éléments déterminent le montant de cette aide de CAF !

Depuis le mois de janvier 2017, une réforme est mise en place, qui autorise certains allocataires handicapés à cumuler leur Allocation aux Adultes Handicapés avec leur pension de retraite. Afin de bénéficier de ce cumul, il faut remplir plusieurs critères notamment :

  • Avoir cotisé à l’assurance vieillesse.
  • Présenter un taux d’incapacité égal ou supérieur à 80 %.
  • Recevoir une pension de retraite inférieure à 971,37 € par mois.
  • Atteint l’âge légal de départ à la retraite.

Les allocataires répondant à ces conditions continueront donc à toucher l’Allocation aux Adultes Handicapés. Et ce, en complément de leur pension de retraite. Cela va garantir donc un revenu supplémentaire aux personnes en situation de handicap.

Néanmoins, il faut noter que les personnes :

  • Avec un taux d’incapacité, situé entre 50 % et 79 % ou
  • Ayant pris leur retraite avant le premier janvier 2017.

Ne peuvent pas cumuler l’Allocation aux Adultes Handicapés et la retraite. Donc, ces individus passent au dispositif de la retraite pour invalidité. Et ce, dès qu’ils atteignent l’âge légal de départ à la retraite.

Afin de continuer à bénéficier de l’Allocation aux Adultes Handicapés, Il est donc important :

  • De se renseigner sur toutes les modalités de son passage à la retraite
  • Anticipent les ressources en conséquence.
  • Soumettre une demande de retraite auprès des caisses à l’endroit où il a cotisé.

En l’absence de ces éléments, les versements de l’Allocation aux Adultes Handicapés pourraient se voir suspendus. Et ce, jusqu’à la confirmation des démarches nécessaires. La Caisse d’Allocations Familiales peut vous donner des conseils et des renseignements.

 

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
Actualités Similaires