vendredi, juin 14, 2024
- Advertisement -

Ces français qui veulent renégocier l’accord franco-algérien de 1968 sur l’immigration

La classe politique française s’agite depuis quelques jours à propos de l’accord franco-algérien de 1968 sur l’immigration. Certains sont allés jusqu’à réclamer sa renégociation affirmant que l’accord tel qu’il est conçu n’est plus sa raison d’être actuellement.

Choix tactique ou simple concours de circonstance? évoquer l’accord franco-algérien de 1968 sur l’immigration en ce début de moi de juin en France n’est nullement fortuit, estiment des observateurs.

Pour eux, c’est plutôt un choix afin de faire pression sur le président français, Emmanuel Macron à la veille de la visite de son homologue algérien, Abdelmadjid Tebboune, attendu en France durant la deuxième quinzaine du mois en cours.

Pour d’autres, cependant, cela fait partie du débat qui bat son plein concernant la nouvelle Loi sur l’immigration que le gouvernement français espèrent passé l’automne prochain.

L’accord franco-algérien de 1968 sur l’immigration « remis en cause » par Edouard Philippe

Quoi qu’il en soit l’accord franco-algérien de 1968 sur l’immigration est remis sur le table depuis quelques jours dans l’Hexagone. Il est surtout remis en cause par certaines personnalités politiques.

« Il est temps de remettre en cause l’accord de 1968 avec l’Algérie ». Ces propos viennent de l’ancien Premier ministre, Edouard Philippe. Dans une interview accordée à L’Express mardi 6 juin, celui-ci a affirmé que « les raisons qui ont conduit à la négociation et à l’adoption de cet accord et la situation actuelle me laissent à penser qu’il est temps de revenir en arrière ».

Accord franco-algérien de 1968 sur l’immigration: le président du Sénat français en ajoute une couche

Pour lui « le maintien aujourd’hui d’un tel dispositif avec un pays avec lequel nous entretenons des relations compliquées ne me paraît plus justifié ».

Ce mercredi 7 juin, c’est au tour de Gérard Larcher, président du Sénat, de s’exprimer sur le sujet. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce dernier apporte son total soutien à l’ancien locataire du Matignon. « Nous sommes 55 ans après, les conditions ont changé, il faut le réexaminer », a déclaré en effet le chef de fil des Républicains.

Accord franco-algérien de 1968 sur l’immigration: C’es quoi?

Notons que l’accord franco-algérien de 1968 sur l’immigration régit l’immigration des Algériens en France. Le texte organise la circulation, l’emploi et le séjour en France des ressortissants algériens et de leur famille.

L’accord, il est vrai, accordent plusieurs privilèges aux ressortissants algériens par rapport aux autres étrangers établis en France. Peut-être que c’est ce traitement de faveur certains acteurs politiques français. .

Islam M.
Islam M.http://www.djalia-dz.com/fr
Il rédige des articles sur des sujets liés au tourisme et à l'immigration, et conférencier depuis plusieurs années pour diverses publications.
Actualités Similaires