dimanche, juin 23, 2024
- Advertisement -

Aéroport de Roissy: la douane débordée par l’afflux illégal de viande

Les douanes ont été débordée par l’afflux illégale de viande à l’aéroport de Roissy.

Pangolins, têtes de singe ou  chauve-souris : à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, les douaniers saisissent chaque fois des centaines de kilogrammes de viande de brousse, débordés et agacés que personne n’ait « tiré les enseignements du Covid ».

Aéroport de Roissy: la douane débordée par l'afflux illégal de viande
Aéroport de Roissy: la douane débordée par l’afflux illégal de viande

Aéroport de Roissy : la douane saisit chaque semaine des grandes quantités

Tout d’abord c’est l’odeur rance et forte du sang qui prend à la gorge. Après on aperçoit derrière les douaniers des piles de morceaux de viande, allant du poulet cuisiné aux morceaux de python, en passant par de gros vers blancs séchés.

Le jour n’est pas encore levé sur le plus grand aéroport d’Union européenne que les douaniers à l’aéroport Roissy ont déjà saisi plusieurs kilogrammes de viande d’animaux sauvages, en fouillant quelques bagages de voyageurs à la sortie de leur vol venu d’Afrique australe.

Aéroport de Roissy : la douane saisit chaque semaine des grandes quantités
Aéroport de Roissy : la douane saisit chaque semaine des grandes quantités

« Regardez l’état de ce poisson. Ne me dites pas que vous allez manger ça ! », s’exclame un jeune agent blond, brandissant un animal grouillant de vers blancs, lesquels ne manquent pas de dégouliner dans la valise de la passagère impeccablement habillée. « Cela nous arrive tous les matins de saisir ce genre de chose », confie le douanier -qui souhaite rester anonyme – avant de jeter l’animal sur un tas et de prendre le passeport de la voyageuse. Celle-ci s’en sortira sans amende, faute de temps et de moyens. Seuls les multirécidivistes ou ceux transportant des espèces protégées sont sanctionnés.

Lire aussi : Grève des aéroports en France: vers l’annulation de vols d’Air Algérie jeudi 16 février

Car face à l’afflux massif de viande de brousse, les douanes françaises se disent « dépassées ». En 2021, les douanes à l’aéroport Roissy du terminal 2 ont saisi 36 tonnes de produits illégaux issus d’espèces sauvages, principalement venues d’Afrique ou d’Asie. Une partie de ces viandes sont destinées à de la consommation personnelle, « mais il y a également des grands courants de fraude » qui alimentent entre autres des restaurants clandestins, explique Adrien Clopier, chef adjoint de la brigade du T2.

A lire également : Vols de bagages : une méthode ingénieuse des voleurs de bagages aux aéroports (vidéo)

Aéroport de Roissy

Actualités Similaires