mardi, juillet 23, 2024
- Advertisement -

Aïd el adha en France: tout ce que vous devez savoir sur l’abattage du mouton et son prix

Quels sont les prix qui seront pratiqués cette année pour l’abattage des moutons à l’occasion de l’aïd el adha en  France? C’est la question que doivent se poser les membres de la communauté musulmans établis dans ce pays. Réponse dans la suite de cet article.

Le cap est désormais mis sur l’Aïd el Adha en France qui devrait intervenir le 28 juin prochain, selon les prévisions astronomiques. Il sera d’ailleurs le cas pour d’autres pays. En France, les préparatifs vont bon train afin d’être au rendez-vous. Comme à l’accoutumée, la priorité est accordée à l’achat du mouton à sacrifier. La célébration sera incomplète sans ce sacrifice pour les musulmans de France et des croyants du monde entier.

L’opération relative à l’achat du moton bat ainsi son plein depuis quelques jours. Selon des échos, les musulmans de France se ruent sur les abattoirs agrées afin de prendre rendez-vous pour le jour « J ».

Aïd el adha en France: voici les dispositions appliquées à partir du 5 juin prochain

Il y a lieu de souligner que toute cette opération relative à l’achat et à l’abattage du mouton à l’occasion de l’aïd adha en France est soumise à des dispositions strictes. Un arrêté portant ces mesures vient d’être d’ailleurs  publié par certaines préfectures à l’image de celle de Rhône.

le transport et la livraison de bovins, moutons et chèvres sont interdits en dehors des abattoirs agréés et des lieux d’élevage régulièrement déclarés à l’établissement départemental d’élevage (EDE)

le don ou la vente des animaux de ces espèces à d’autres personnes que des professionnels de l’élevage sont également interdits ;

cet arrêté applicable du 5 au 29 juin 2023, rappelle que la détention de ces animaux vivants par des personnes non déclarées comme éleveurs à l’EDE est strictement interdite.

 

Le même document souligne également que la » détention de bovins, moutons et chèvres dans des conditions irrégulières ou leur transport dans des voitures, exposent les particuliers à des amendes de 750 € ».

Aïd el adha en France: les tarifs de l’abattage du mouton

Selon la même source « le recours à l’abattage hors abattoir agréé est un délit réprimé par une peine de 6 mois d’emprisonnement et 15 000 € d’amende ».

 

Il s’agit  tout compte fait des mêmes dispositions dictées chaque année à l’occasion de l’aïd el adha en France. En revanche, les prix pratiqués au niveau des abattoirs sont différents. Ils s’affichent comme suit cette année:  45 euros un abattage qui se fait le premier jour de l’aïd, 25 pour le deuxième jour et 15 euros pour le troisièmes jours.

Lire aussi : Regroupement familial : l’Angleterre annonce une mauvaise nouvelle pour les étudiants étrangers

Actualités Similaires