- Advertisement -

Aide sociale: Elisabeth Borne douche les français au sujet de ce chèque

La première ministre, Elisabeth Borne, a douché les espoirs des français en annonçant mercredi 23 août une mauvaise nouvelle à propos d’une aide sociale qu’il espéraient recevoir. Il s’agit du chèque carburant que des automobilistes attendaient suite à la flambée ayant touché ce combustible. 

Les prix du carburant ce cesse de grimper depuis quelques semaines en France. Ils ont tout simplement atteint des pics vertigineux ces derniers jours, comme l’a reconnu d’ailleurs la première ministre, elle-même.

« Il y a effectivement eu augmentation du prix des carburants par rapport au début du mois de juillet », a t-elle en effet déclaré mercredi 23 août dans un entretien accordé à France Bleu

Aide sociale: Pas de nouveau chèque-carburant au menu

Malgré cette hausse, l’Etat ne prévoit aucune aide sociale pour soutenir les automobilistes, a indiqué Elisabeth Borne.

« On n’a pas prévu de nouveau chèque-carburant, cela a représenté 8 milliards d’euros de dépenses [les remises carburants en 2022, ndlr] et il faut aussi qu’on puisse investir pour accompagner cette transition écologique et sortir de la dépendance aux énergies fossiles », a laché la Première ministre.

Aide sociale: les prix du carburants ont pourtant fortement grimpé

Il y a lieu de souligner que le gouvernement a crée un chèque carburant au début de l’année en cours pour aider les automobilistes à surmonter la flambée ayant touché le prix de l’essence à l’époque. Les français espéraient donc que l’Etat fera de même pendant cet autre épisode de hausse des coûts du carburant.

La première ministre qui a donc douché ces espoirs a annoncé une bonne nouvelle en parallèle. Elle a assuré qu’il n’y aura pas une nouvelle augmentation à craindre.

Aide sociale: La bonne nouvelle d’Elisabeth Borne

« On les voit ( les prix du carburant) se stabiliser, là aussi je voudrais rassurer ceux qui peuvent craindre revoir une flambée des prix », a expliqué la Première ministre. Celle-ci affirme compter notamment sur l’engagement de Totalénergies à maintenir ses prix sous les 2 euros le litre.

Elisabeth Borne a invité par ailleurs « les employeurs, les industriels, les distributeurs aussi, à aider nos compatriotes à passer ces moments d’inflation plus forte en attendant qu’on retourne sur des niveaux plus habituels. »

Islam M.
Islam M.http://www.djalia-dz.com/fr
Il rédige des articles sur des sujets liés au tourisme et à l'immigration, et conférencier depuis plusieurs années pour diverses publications.
Actualités Similaires