- Advertisement -

Aides sociales de la CAF 2023 : un nouveau service pour les parents

Aides sociales de la CAF – à partir du 12 juin dernier (2023), la Caisse d’Allocations Familiales a mis en place un nouveau service afin d’aider les jeunes parents ou ceux qui vont bientôt le devenir à bénéficier des aides sociales, ce nouveau service est appelé « parcours naissance ».

Aides sociales de la CAF : le nouveau service à 3 objectifs

Allocations et aides sociales de la CAF
Allocations et aides sociales de la CAF

La Caisse d’Allocations Familiales a créé le 12 juin dernier de nouveaux services pour les parents ou les futurs parents, appelés « parcours naissance ». Ces services personnalisés sont destinés à aider les Français à obtenir les aides et les prestations sociales dont ils ont besoin.

Selon le site internet Previssima, la Caisse d’Allocations Familiales a trois (3) objectifs pour atteindre ce but, qui sont les suivants :

Premièrement, ce nouveau programme va aider les parents à remplir les formalités nécessaires afin de déclarer :

  • Une naissance.
  • Une grossesse.
  • Une adoption.

Deuxièmement, ce nouveau programme informe les parents sur les différentes aides sociales auxquelles ils ont droit, qui dépend :

  • De la taille de leur famille.
  • Du mode de garde qu’ils ont choisi.
  • De la présence ou non de l’autre parent au sein de la famille.

Troisièmes, ce nouveau programme aide les parents à remplir toutes les formalités requises afin de bénéficier des prestations sociales, telles que :

  • La prime de naissance.
  • L’allocation de soutien familial.
  • L’allocation journalière de présence parentale.
  • L’aide au paiement du mode de garde.

Comment bénéficier de ce nouveau programme de la Caisse d’Allocations Familiales

Prime de la Caisse d'Allocations Familiales
Prime de la Caisse d’Allocations Familiales

Pour avoir accès à ce nouveau programme, il faut suivre les étapes suivantes :

  1. Connectez-vous à votre espace allocataire sur le site de la Caisse d’Allocations Familiales.
  2. Remplissez le formulaire en ligne qui est divisé en quatre (4) parties :
  • La grossesse.
  • La naissance de l’enfant.
  • L’adoption d’un enfant de moins de trois (3) ans.
  • L’accompagnement des parents jusqu’aux trois (3) ans de l’enfant.

Une fois le formulaire rempli, la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) vous fournira toutes les réponses utiles et personnalisées, qui vous permettront donc de demander directement en ligne les prestations et les aides adéquates à votre profil.

Aides sociales de la CAF : les raisons de non-recours

Les aides sociales de la Caisse d’Allocations Familiales sont disponibles pour tous les citoyens Français éligibles sans formalité. Néanmoins, 34 % des individus qui pourraient percevoir le Revenu de Solidarité Active (RSA) et 50 % pour l’Allocation de Solidarité aux Personnes Agées (ASPA) ne les perçoivent pas. La question qui se pose c’est pourquoi ce non-recours ?

Les raisons sont les suivantes :

Un manque d’information

Selon une étude de la Direction de la Recherche, des Etudes, de l’Evaluation et des Statistiques (DREES), quatre (4) personnes sur dix (10) ne bénéficient pas des aides sociales de la Caisse d’Allocations Familiales et ce, en raison d’un manque d’information.

En 2021, la Direction de la Recherche, des Etudes, de l’Evaluation et des Statistiques a interrogé 4 000 résidents de France métropolitaine afin de réaliser ce sondage.

Ainsi, sur les 73 % des sondés, le non-recours est trop élevé. Les individus les plus diplômés ainsi que les plus aisés ne partagent pourtant pas cet avis, tout comme les habitants des villes de 100 000 habitants ou plus (hors la capitale Paris) et les personnes qui s’estiment moins attachés à l’intervention publique.

La complexité des démarches administratives

Le Revenu de Solidarité Active (RSA)
Le Revenu de Solidarité Active (RSA)

La complexité des démarches administratives est également l’une des raisons pour laquelle certaines personnes ne font pas appel aux prestations et aides de la Caisse d’Allocations Familiales. 39 % des individus interrogés la considèrent comme un véritable obstacle. La numérisation afin de simplifier les démarches administratives est inefficace sans accompagnement.

Les individus interrogés ont mentionné également la crainte des conséquences négatives, qui a augmenté de 18 % entre l’année 2016 et l’année 2021. Enfin, 16 % des individus interrogés affirment vouloir se débrouiller toutes seules et ne pas dépendre des aides et des prestations sociales, ou être considérés comme des assistés.

Comment lutter contre le non-recours aux aides sociales de la CAF ?

Le gouvernement Français doit mettre en place plusieurs mesures afin de tenir sa promesse. La première mesure consiste à impliquer les entreprises. Les employeurs devront dès cet été indiquer le « montant net social » sur le bulletin de paie de leurs salariés.

Ensuite, en année prochaine (2024), la Caisse d’Allocations Familiales va envoyer une déclaration préremplie comme celle des déclarations d’impôts aux bénéficiaires de prestations et aides sociales pour qu’ils renseignent leur situation familiale. Cette déclaration simplifiée permettra à la Caisse d’Allocations Familiales d’avoir connaissance de toutes les informations, y compris le « montant net social ».

 

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
Actualités Similaires