mercredi, juillet 24, 2024
- Advertisement -

Aides sociales : il n’y aura plus de RSA en 2024 !

Aides sociales – Une très mauvaise nouvelle. En effet, de nombreuses personnes seront exclues définitivement du RSA. Suite à cette décision du gouvernement, le peuple se mobilise dans les rues pour exprimer sa colère.

À partir de l’année prochaine, plus exactement le premier janvier 2024, le RSA pourrait bien disparaitre définitivement dans un pays Européen.

Aides sociales : Les Italiens en colère

Primes et aides sociales
Primes et aides sociales

À partir du premier janvier prochain (2024), il n’y aura plus de RSA pour les citoyens Italiens. En effet, 169 000 individus ont reçu un message très explicite. Ce dernier les informe qu’ils ne vont pas recevoir le cette aide.

Les voilà ce qui les a mis en colère parce qu’ils n’ont pas eu plus de précisions sur la décision de suppression de cette prime qui est d’un montant non négligeable.

Il faut noter que le montant de ce coup de pouce est de 581 euros par mois, c’est l’équivalent de Revenu de Solidarité Active Français. Cette prime est versée aux personnes qui touchaient moins de 9 360 euros de revenus par an.

Une très mauvaise nouvelle donc pour le peuple Italien qui considère cette décision comme  «une guerre contre les pauvres».

Depuis le lundi 31 juillet 2023, il y a plusieurs manifestations dans les différentes villes Italiennes. Puisque de plus en plus de bénéficiaires voient le montant de leur RSA diminuer, jusqu’à sa disparition totale l’année prochaine (2024).

Les Italiens ont crié au scandale lorsqu’ils ont reçu ces messages. La ville de Naples est la plus touchée par cette décision. Le RSA est déjà retiré à 21 500 ménages.

Alors dans les différentes villes, les italiens manifestent comme bons leur semblent. Certains d’entre eux crient leur colère dans la rue. D’autres organisent des sit-in. Il s’agit donc d’un mouvement qui consiste à se mobiliser devant les bureaux de l’organisme de Sécurité sociale.

Il faut savoir que c’est la chef du gouvernement Italien, Giorgia Meloni qui avait évoqué ce projet de la suppression du RSA.

Inflation galopante en 2023
Inflation galopante en 2023

En effet, durant sa campagne électorale, elle avait évoqué l’abolition de ce dispositif qui est mis en place par le Mouvement cinq étoiles en année 2019.

Mais après son élection à la tête du gouvernement Italien en mois de septembre dernier (2022), elle craint de voir une révolte sociale à cause de taux d’inflation qui a atteint 8,1 % en 2022.

La suppression de RSA fait mal aux Italiens

Et ce n’est pas tout ! Car la cheffe du gouvernement Italien a également invoqué un coût trop important pour les finances publiques. Pour elle, cette prime n’a pas réussi à aider financièrement les citoyens Italiens durant leur recherche de poste d’emploi, mais se révèle être un véritable «cadeau» aux individus qui n’ont pas envie de travailler.

L’ancien président du Conseil Giuseppe Conte est également en colère. Il parle d’un «désastre social, donc il faut s’attendre à un automne chaud».

Lucia Annunziata, est en plein doute. Elle mentionne la part de la chef du gouvernement Italien, Giorgia Meloni. « Si on fait une analyse des chiffres, parmi les 1 985 000 bénéficiaires du revenu de citoyenneté, 1 445 000 individus se trouvent dans le Sud et les îles. C’est pourquoi je n’ai que peu de doute ».

La suppression du RSA effraie les Français

Le Revenu de Solidarité Active (RSA)
Le Revenu de Solidarité Active (RSA)

Une chose est sûre, la suppression du RSA fait peur aux allocataires Français. On peut lire sur Twitter «L’extrême droite applique sa politique. Le gouvernement italien supprime le revenu de citoyenneté c’est l’équivalent du RSA en France, ce dispositif social a tiré de la pauvreté un million d’Italiens selon l’Institut de statistiques du pays. Ouvrez les yeux !»

En France, au lieu de supprimer le Revenu de Solidarité Active, le ministre Français, Gabriel Attal a pris la décision de surveiller les allocataires de plus près pour détecter les fraudeurs. »

 

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
Actualités Similaires