jeudi, juillet 25, 2024
- Advertisement -

Air France : un pilote algérien innocenté

Un pilote algérien de ligne accusé de radicalisation par Air France a finalement obtenu gain de cause auprès du tribunal administratif de Montreuil (Seine-Saint-Denis) et a récupéré une habilitation provisoire lui permettant d’accéder aux zones de sûreté.

Dans son jugement rendu jeudi dernier, le tribunal a estimé que les faits reprochés au pilote étaient « imprécis et non circonstanciés ». À l’inverse, le pilote « a produit de nombreux témoignages de commandants de bord-pilotes de ligne de la compagnie HOP! [filiale régionale d’Air France, ndlr] et de personnels navigants féminins et masculins ayant effectué des vols en équipage avec lui attestant d’une vie professionnelle et sociale non affectée par sa pratique religieuse », rapporte le tribunal administratif. Le tribunal a obligé l’administration à lui fournir une habilitation provisoire lui permettant d’accéder aux zones de sûreté. En outre, l’État est condamné à lui verser 1.000 euros en remboursement des frais engagés.

Cette habilitation lui avait été retirée le 14 octobre 2021 en raison de soupçons de radicalisation nourris par sa proximité avec un autre pilote pratiquant un islam rigoriste. L’homme était suspecté d’adhérer personnellement à cette vision, amenant les services de renseignements à produire une « note blanche » sur lui.

Pour recevoir des infos exclusives

suivez nous

Plus lire aussi:

Premier cas de contamination au variant « Omicron » détecté en Tunisie

Découvrez le pass sanitaire que les autorités algériennes ont imposé

Air Algérie lance de nouvelles dessertes domestiques

Transport maritimes : le ministère des Transports impose des nouvelles conditions

Algérie : Quarantaine obligatoires pour les voyageurs provenant de 8 pays !

L’Allemagne impose des restrictions drastiques aux non-vaccinés

Deux compagnies aériennes lancent une féroce compétition en France

 

Actualités Similaires