- Advertisement -

Allocation de chômage : Il touche 40 000 euros de Pôle Emploi alors qu’il exerce un travail !

Allocation de chômage de Pôle Emploi – Le gouvernement Français, tente depuis des années, de lutter contre le phénomène de la fraude aux aides sociales de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) ou encore celles de Pôle Emploi. En effet de nombreux allocataires n’hésitent pas à profiter des prestations et les aides de l’État Français alors qu’ils ne devraient pas les toucher.

Allocation de chômage : Pôle Emploi est devenu la cible des fraudeurs

Pôle emploi France 2023
Pôle emploi France 2023

Comme la Caisse d’Allocations Familiales, Pôle Emploi en France est devenu également la cible des fraudeurs. Et ce, malgré les nombreux contrôles effectués par cet organisme. En effet certains allocataires réussissent encore à frauder, ils passent dans les mailles du filet. Mais cette pratique ne dure jamais très longtemps.

Dernièrement, un homme de 39 ans de Toulouse travaille comme chauffeur, avoué qu’il avait bien bénéficié des indemnités de chômage de la part de l’organisme d’aide alors qu’il avait retrouvé un poste de travail. Cet homme toucher cette prime durant plusieurs années.

Depuis le mois de juin 2019 au mois de septembre 2021, cet homme a reçu près de 40 000 euros. Pourtant, il n’avait pas le droit de bénéficier de cette fameuse allocation, puisqu’il avait trouvé un travail comme chauffeur dans le domaine de la logistique.

Par contre, il n’a jamais fait une déclaration de changement de situation auprès de l’organisme. En effet, la réglementation exige que tous les mois, les demandeurs d’emploi qui bénéficie de l’allocation de chômage doivent faire une déclaration sur leur situation. Cet homme n’a jamais indiqué à l’organisme qu’il travaillait de nouveau.

Le chômage en France 2023
Le chômage en France 2023

Pourtant, l’organisme réalise des contrôles par les agents de service de prévention et de lutte contre la fraude. Ces derniers procèdent à la vérification des déclarations effectuées par les demandeurs d’emploi.

Indemnité de chômage : Pôle Emploi décide de porter plainte contre l’escroc

Les contrôles ont pour but d’empêcher le versement des allocations de chômage à des individus qui n’y ont pas droit. Et c’est le cas avec ce jeune homme qui a bénéficié de cette prime de la part de Pôle Emploi.

Par contre, l’agence publique doit faire souvent face à des arnaques. Après la découverte de la fraude de ce Toulousain, Pôle Emploi a décidé donc de porter plainte. L’homme en question a dû donc s’expliquer face aux forces de l’ordre.

Dans une interview qui est accordée à 20 minutes, une source policière a révélé que le fraudeur avait vite reconnu les faits. Il n’a pas nié qu’il ait fraudé pendant de nombreuses années. C’est en mois de mai dernier (2023) qu’il a comparu devant la justice dans le cadre d’une procédure de « plaider-coupable ».

Assurance-chômage France
Assurance-chômage France

Depuis que les enquêteurs de l’organisme charger de verser l’indemnité de chômage ont découvert son arnaque, l’homme en question a dû rembourser la somme qu’il a indûment reçue. Il faut noter que, ce n’est pas la première fois que Pôle Emploi fait face à ces escroqueries.

Chaque année, en France le nombre des contrôles est de plus en plus augmentés et ce, afin d’arrêter les fraudeurs des aides de la Caisse d’Allocations Familiales ainsi que de l’organisme charger de verser l’indemnité de chômage. Par contre, certains allocataires réussissent à déjouer la vigilance des services de contrôle.

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
Actualités Similaires