mercredi, juillet 24, 2024
- Advertisement -

Allocation de rentrée scolaire: Savez- vous pourquoi l’ARS est versée plus tôt à Mayotte et à la Réunion

C’est un secret de polichinelle. L’allocation de rentrée scolaire est versée plus tôt à Mayotte et à la Réunion que dans l’Hexagone.  Il est d’ailleurs le cas cette année puisque la prime a été attribuée depuis le 1er août dans les deux régions alors que dans les autres départements, le versement sera effectué à partir du 16 du mois.  

L’allocation de rentrée scolaire, est une prestation sociale attribuée sous conditions au profit des familles à modestes revenus pour les aider à faire face aux dépenses de la rentrée scolaire. Cette aide permet en effet aux parents d’acheter les articles scolaires à leurs enfants.

L’ARS est mise à disposition des bénéficiaires quelques jours avant la reprise des cours. Son versement intervient généralement le mois d’août. Force est de constater cependant qu’elle est versée un peu plus tôt à Mayotte et à la Réunion.

ARS: versement lancé depuis le 1er août à Mayotte et à la Réunion, le 16 du mois dans l’Hexagone

Cette année encore, les allocataires de ces deux départements ont déjà touché l’allocation de rentrée scolaire, puisque le versement a été entamé le 1er août. Dans l’Hexagone, l’attribution est attendu pour le 16 du mois.

Pourquoi donc cet différence? A vrai dire, il n’y a véritablement aucun mystère sur le sujet. Cela est relatif en fait à la rentrée scolaire qui s’effectue un peu à l’avance dans ces deux territoires d’Outre-mer.

Allocation de rentrée scolaire: voici la raison de cette différence

En effet, cette année à Réunion, la rentrée scolaire est prévue le 17 août alors qu’à Mayotte elle est programmée une semaine plus tard soit, le 23 du mois. C’est ce qu’explique en fait le versement anticipée de l’allocation de rentrée scolaire.

Ce n’est d’ailleurs pas la seule différence en lien avec l’ARS entre ces deux régions et les départements de l’Hexagone.

Allocation de rentrée scolaire: Les conditions d’attribution plus souples

Les conditions d’attribution de la prime varient également. Le plafond des ressources ne doit pas dépasser les 31.720 euros pour 1 enfant seul à Mayotte, contre 25775 euros pour le reste du territoire national, souligne en effet le média local, Mayotte la première.

Pour le reste, à savoir notamment les critères et les démarches à effectuer, les mêmes dispositions sont appliqués en métropole et dans les deux départements.

Islam M.
Islam M.http://www.djalia-dz.com/fr
Il rédige des articles sur des sujets liés au tourisme et à l'immigration, et conférencier depuis plusieurs années pour diverses publications.
Actualités Similaires