dimanche, juillet 21, 2024
- Advertisement -

Allocation de Solidarité aux Personnes Agées 2023 : tout savoir sur les revenus pris en compte

L’Allocation de Solidarité aux Personnes Agées (ASPA) est une aide financière Française destinée aux retraités ayant un revenu très modeste. Elle est calculée en fonction de la situation individuelle du retraité et des revenus qu’il perçoit.

Allocation de Solidarité aux Personnes Agées (ASPA)
Allocation de Solidarité aux Personnes Agées (ASPA)

Lire aussi: Allocations et aides de la CAF 2023 : êtes-vous concerné par cette grosse aide qui est versé chaque mois

Allocations, prix de tabac et Smic : ce qui change le mois prochain

Les conditions requises pour bénéficier de l’Allocation de Solidarité aux Personnes Agées

L’Allocation de Solidarité aux Personnes Agées a remplacé le minimum vieillesse en année 2005. Pour  être bénéficiaire, il faut donc être :

  • Un retraité Français.
  • Âgés de plus de 65 ans.
  • Résider sur le territoire Français.
  • Avoir des difficultés financières.

Cette aide de solidarité complète votre retraite actuelle et doit permettre donc d’atteindre un plafond de ressources qui est fixé à :

  • 903,20 euros pour un individu seul.
  • 1 402,22 euros pour un couple.

Il faut savoir que cette allocation est attribuée par votre caisse de retraite soit :

  • La Mutualité Sociale Agricole (MSA).
  • La Caisse d’assurance vieillesse des pharmaciens (CAVP).
  • Le Régime de Retraite additionnelle de la Fonction publique (RAFP).
  • Service des Retraites de l’Etat (SRE).

C’est donc vers l’organisme qu’il faut vous tourner pour savoir si vous êtes éligible à cette aide financière. Pour déterminer si c’est le cas, l’organisme va donc calculer vos revenus.

MSA : mutualité sociale agricole
MSA : mutualité sociale agricole

Lire aussi: AAH de la CAF 2023 : une très bonne nouvelle pour les bénéficiaires, voici son nouveau montant

L’Allocation de Solidarité aux Personnes Agées : prise en compte des revenus professionnels

Pour savoir si un individu âgé peut prétendre à l’Allocation de Solidarité aux Personnes Agées, ses revenus d’activité sont pris en compte, mais seulement s’ils dépassent un certain seuil.

  • Pour les individus seuls, les revenus d’activité mensuels doivent dépasser 461,83 euros brut soit 30 % du Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance (SMIC), pour être pris en compte.
  • Dans le cas d’un couple, le seuil est de 769,71 euros brut par mois soit 50 % du Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance (SMIC), pour être pris en compte.

Les revenus d’activités qui sont inférieurs à ces seuils ne sont pas donc pris en compte. Il faut noter également que si votre dossier est accepté et que vous receviez cette Allocation de Solidarité, vous êtes alors dans l’obligation de signaler à votre caisse de retraite toute augmentation de vos revenus.

APL (Aide Personnalisée au Logement)
APL (Aide Personnalisée au Logement)

Lire aussi: Allocations et aides de la CAF : plus facile à toucher dès juillet 2023 !

Comment savoir si vous avez le droit à l’Allocation de Solidarité aux Personnes Agées ?

Lorsque vous êtes à la retraite, vous bénéficiez de certaines allocations retraites qui peuvent vous aider à mieux vivre vos fins du mois. C’est le cas de cette Allocation de Solidarité. Pour être éligible à l’Allocation de Solidarité aux Personnes Agées, vous devez :

  • Être retraité âgé de 65 ans ou plus.
  • Vos revenus sont inférieurs à 916,08 euros par mois.

Si vous vivez seul, vous avez donc le droit à cette Allocation de Solidarité (ASPA). D’ailleurs, cette aide financière a connu une revalorisation de 0,8% au premier janvier dernier (2023).

Calcul de l’Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées : le cas des ressources annexes

Lorsque la caisse de retraite se penche sur le dossier d’un individu âgé, pour lui attribuer ou non  cette aide, elle comptabilise :

  • Les pensions de retraite et d’invalidité.
  • L’Allocation d’Adulte Handicapé (AAH).
  • Les indemnités journalières octroyées par l’organisme d’assurance maladie.
  • Le patrimoine immobilier comme : les logements mis en location, donnés, ou encore résidence secondaire éventuelle.
  • Les rentes issues de l’épargne.
  • Les placements et capitaux.
  • Les éventuelles donations aux descendants.

Par contre, certains revenus ne pèsent pas dans la balance. C’est le cas d’ailleurs des Allocations logement (APL, ALS, ALF) et des prestations familiales, de même que la majoration et la prestation complémentaire dans le cas d’un recours à une tierce personne.

Allocation Adulte Handicapé : AAH
Allocation Adulte Handicapé : AAH

Lire aussi: RSA : la mauvaise nouvelle vient de tomber pour tous les bénéficiaires

Est-ce que l’Allocation de Solidarité aux Personnes Agées est cumulable avec la retraite ?

L’Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées est une allocation qui est destinée aux individus âgés, est l’une des rares aides en France qui peut être cumulable avec votre :

  • Revenu d’activité professionnelle.
  • Votre retraite.

Et c’est le site d’Assurance retraite qui le dit. Donc oui, vous pouvez donc cumuler votre Allocation de Solidarité avec d’autres allocations ou revenu. Toutefois, Elle peut être revue à la baisse selon vos ressources.

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
Actualités Similaires