mercredi, juillet 24, 2024
- Advertisement -

Allocations sociales de CAF 2023 : les nouveaux plafonds de revenu à ne surtout pas les dépasser

Allocations sociales de CAF 2023, il faut savoir que des millions d’euros d’aides sociales sont versés par le gouvernement Français chaque année. L’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH), la prime d’activité (PA), les Allocations Familiales, le Revenu de Solidarité Active (RSA), lAide Personnalisée au logement (APL).

Les aides de l’Etat Français sont donc nombreuses et les bienvenues en ces temps difficiles que traverse le pays à cause notamment de l’inflation qui ne cesse de grimper et rend le quotidien des citoyens Français trop compliqués.

CAF (La Caisse d’Allocations Familiales)
CAF (La Caisse d’Allocations Familiales)

Lire aussi: Allocation aux adultes handicapés : le nouveau montant qui va être perçu par les bénéficiaires

Carte Visa : aux JO de Paris 2024, une seule carte bancaire sera acceptée

Allocations sociales de CAF 2023 : les aides de l’Etat Français ne sont pas à négliger

Les nombreuses aides de l’Etat Français ne sont pas donc à les négliger notamment en cette période très difficile que traverse la France à cause de d’inflation. Des millions de ménages ont donc droit et bénéficient d’aides et prestations qui sont versées par la CAF (Caisse d’Allocations Familiales).

Mais malheureusement, au cours de l’année dernière (2022), le ministère des Comptes publics a déclaré une perte d’environ 5,5 milliards d’euros qui est causée par les fraudes. « Les cas les plus graves de fraudes se traduisent donc par des pénalités de plus de 40 %. En année 2021, on dénombrait une perte d’environ 4,4 milliards », confiait récemment le Ministre de l’Action et des Comptes publics, Gabriel Attal au Parisien.

Avec la hausse des prix, le gouvernement Français a fait donc un geste et a augmenté le plafond des aides et prestations sociales. En janvier dernier (2023), le plafond a été rehaussé de 1,6% et les prestations sociales augmentées de 1,53% le premier avril 2023. Cette hausse a été calculée sur la base de la moyenne des taux d’inflation mensuels depuis un an, soit plus (+) 5,6% par rapport au mois d’avril de l’année 2022. Les allocations chômage ont donc augmenté de 1,9 % en mois d’avril, après avoir été revalorisées en mois de juillet dernier (2022).

« Cette revalorisation correspond donc à l’évolution en moyenne annuelle des prix à la consommation hors tabac de l’année civile de référence », note-t-on sur le site internet Service-public.

La prime d'activité
La prime d’activité

Lire aussi: Prime exceptionnelle de la CAF 2023 : comment en bénéficier et quels sont les critères d’éligibilité ?

Allocations sociales de CAF 2023 : le plafond de revenu afin de toucher les AF (Allocations Familiales)

  • Pour deux (2) enfants à charge, le plafond de revenu ≤ 71 194 euros (première tranche 1), ≤ 94 893 euros (les tranches 2 et 3)
  • Pour trois (3) enfants à charge, le plafond de revenu ≤ 77 126 euros (première tranche), ≤ 100 825 euros (deuxième et troisième tranches).
  • Pour quatre (4) enfants à charge, le plafond de revenu ≤ 83 058 euros (première tranche), ≤ 106 757 euros (deuxième et troisième tranches tranche).
  • Pour cinq (5) enfants à charge, le plafond de revenu ≤ 93 520 euros (première tranche) et ≤ 116 848 euros (deuxième et troisième tranches tranche).
  • Par chaque enfant supplémentaire, le plafond de revenu + 5 932 euros pour les trois tranches.
Le Revenu de Solidarité Active (RSA)
Le Revenu de Solidarité Active (RSA)

Lire aussi: RSA de 2023 : est-il possible de bénéficier de cette aide en épargnant ?

Allocations sociales de CAF 2023 : quand cesse le versement des AF (Allocations Familiales) ?

Ces montants sont donc les revenus nets de l’année 2021 diminués des charges (les pensions alimentaires, les frais d’accueil des personnes âgées, etc.) et abattements fiscaux (individu âgé de plus de 65 ans, individu invalide, etc.).

Il faut savoir que les AF (Allocations Familiales) concernent les individus ayant au moins deux (2) enfants âgés de moins de vingt (20) ans à charge. Ces aides sont donc versées tous les mois et ce à partir du mois qui suit la naissance de l’enfant. Leur montant dépend :

  • Des ressources.
  • Du nombre d’enfants à charge.
  • De l’âge des enfants.

Il faut noter que les AF (Allocations Familiales) sont versées tous les mois.

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
Actualités Similaires