dimanche, juillet 21, 2024
- Advertisement -

APL en 2023 : tout ce qu’il faut savoir sur l’aide aux primo-accédants

APL en 2023, en France, une aide au logement qui est appelée APL Accession, elle permet donc à certains locataires de bénéficier d’une aide pour un projet immobilier. Beaucoup de Français connaissent l’Aide Personnalisée au Logement, mais connaissent-ils l’Aide Personnalisée au Logement Accession (APL Accession) ?

Aide personnalisée au logement (APL)
Aide personnalisée au logement (APL)

Lire aussi: RSA de 2023 : est-il possible de bénéficier de cette aide en épargnant ?

Visa Schengen 2023: un changement radical proposé par l’Union européenne

L’Aide Personnalisée au Logement en France

En France, de nombreux individus touchent l’Aide Personnalisée au Logement (APL). Cette aide est une allocation qui est destinée pour payer ses factures.

Beaucoup l’ignorent sûrement, mais pour cette année son montant a connu une augmenter. En effet, l’inflation en France ne cesse de grimper, elle affecte la grande majorité des foyers et leur pouvoir d’achat. Et l’État Français ne vous laisse pas tomber.

D’après Daniel Cohen, les citoyens Français vont connaître des moments difficiles. « On est dans le tsunami, ça va peut-être continuer l’année prochaine », a-t-il fait savoir. La Caisse d’Allocations Familiales a décidé donc de ne pas abandonner les Français en augmentant ses primes et prestations sociales.

De nombreuses aides et prestations sociales ont vu donc leur montant revu à la hausse au mois d’avril 2023. Et parmi elles, l’Aide Personnalisée au Logement. Les allocataires ont donc eu la bonne nouvelle de voir cette allocation augmenter de 1,7%.

Déjà à l’été dernier (2022), l’Aide Personnalisée au Logement avait connu une revalorisation qui est de 3,5 % dans le but de « protéger les individus qui ont les plus grandes difficultés, les jeunes, les foyers, les familles qui en ont le plus besoin », précisaient donc le ministre Français de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire.

CAF (La Caisse d’Allocations Familiales)
CAF (La Caisse d’Allocations Familiales)

Lire aussi: Chèque alimentaire en 2023 : qui va en bénéficier de la prime de 50 euros mensuels par personne ?

APL en 2023 : tout savoir sur l’aide aux primo-accédants

À l’instar de la traditionnelle Aide Personnalisée au Logement, l’Aide Personnalisée au Logement Accession (APL Accession) fait partie donc des allocations qui sont destinées à faciliter l’accès au logement aux ménages les plus modestes. Cette aide est versée par la CAF (Caisse d’Allocations Familiales). Mais elle peut être également versée par la MSA (Mutualité Sociale Agricole).

Contrairement aux aides financières qui sont destinées aux locataires, l’APL Accession vient donc en aide aux individus qui souhaitent devenir propriétaires de leur résidence principale. Cela va permettre donc de réduire les mensualités.

Si cette allocation s’appliquait auparavant à tous les dossiers d’achat ou de prêt immobilier éligible, depuis le premier février de l’année 2018, les conditions de son attribution ont donc changé. Et elles sont plus sévères.

Désormais, l’Aide Personnalisée au Logement Accession ne s’adresse donc qu’aux propriétaires qui ont souscrit au prêt aidé tel qu’un PAS (Prêt Accession Sociale) ou un PC (Prêt Conventionné) auprès d’une banque partenaire de l’État Français.

MSA : mutualité sociale agricole
MSA : mutualité sociale agricole

Lire aussi: Allocation aux adultes handicapés : le nouveau montant qui va être perçu par les bénéficiaires

APL en 2023 : l’Aide Personnalisée au Logement Accession change son mode d’attribution

Il faut savoir également que l’Aide Personnalisée au Logement Accession ne s’applique désormais que sur les logements anciens situait. Il faut donc que ces derniers soient situés en zones 3, comprenez des villes de province de moins de 50 000 habitants.

Comme le précise Boursorama, le prêt peut être donc cumulé avec un PTZ (Prêt à Taux Zéro), un PEL (Prêt Épargne Logement) ou encore avec un CEL (Compte Épargne Logement). En voilà donc une bonne nouvelle.

Si l’Aide Personnalisée au Logement Accession vous intéresse, il vous suffit donc de remplir un dossier au préalable. Il faut savoir que vous devez également respecter certains plafonds de revenus.

Les calculs tiennent donc compte de :

  • La composition du ménage.
  • Des revenus liés au travail.
  • Des éventuelles allocations perçues.
  • Du patrimoine financier ou immobilier.
  • De la localisation du bien.
  • De la date de signature du prêt.
  • Du montant des mensualités.

Actuellement, le plafond de ressources est d’environ

  • 14 000 euros pour un individu seul.
  • 26 000 euros pour un couple avec deux (2) enfants.

Ceux qui souhaitent donc bénéficier de l’Aide Personnalisée au Logement Accession doivent faire la demande, sur le site internet de la Caisse d’Allocations Familiales ou de la Mutualité Sociale Agricole.

En cas d’acceptation, la Caisse d’Allocations Familiales vous versera donc le montant sur le compte bancaire auprès duquel vous avez contracté un prêt immobilier.

 

Suivez nous sur Facebook

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
Actualités Similaires