web analytics
- Advertisement -
ActualitéAssurance-chômage France 2023 : pousser les chômeurs vers le RSA

Assurance-chômage France 2023 : pousser les chômeurs vers le RSA

Assurance-chômage France 2023 : l’Assurance chômage est une assurance obligatoire à laquelle cotisent tous les employeurs du privé ainsi que certains du public, pour protéger leurs salariés lorsqu’ils perdent leur emploi. Ces cotisations représentent 4,05 % du salaire brut, à la charge de l’employeur.

RSA (Le revenu de solidarité active) est une prestation de protection sociale Française, qui complète les revenus d’une personne démunie ou aux ressources faibles, afin de lui garantir un revenu minimal.

Assurance-chômage France 2023
Assurance-chômage France 2023

Revalorisation des salaires, de la retraite et de l’allocation chômage

Assurance-chômage France 2023 : annonce une nouvelle disposition 

Une mesure qui continue de faire débat. Le chargé du dossier l’assurance-chômage pour la CGT, Denis Gravouil, a réagi dimanche 25 décembre sur France info, aux annonces du gouvernement faites vendredi soir aux partenaires sociaux, concernant une nouvelle disposition modifiant les règles d’indemnisation du chômage.

Ce texte prévoit notamment une baisse de 40 % de la durée d’indemnisation, quand le taux de chômage français aura atteint 6 % en moyenne en France. « On est en train de pousser des chômeurs vers le RSA, vers la très grande pauvreté », juge la CGT.

Assurance-chômage France 2023: les syndicats en colère contre la nouvelle disposition

assurance chômage
assurance chômage

Les syndicats en colère contre une réduction de 40% de la durée d’indemnisation.

Denis Gravouil a estimé que « c’est vraiment, sur le fond comme sur la méthode, un très mauvais cadeau de Noël pour les chômeurs qui pourraient être concernés ». « Ce gouvernement est en train de casser l’assurance-chômage et quand il a tous les syndicats en face, que ce soit sur l’assurance-chômage ou les retraites, il n’en tient absolument pas compte ».

Assurance-chômage France 2023 : le gouvernement veut faire des économies considérables sur l’assurance-chômage

Denis Gravouil a accusé le gouvernement de n’écouter « absolument rien » aux revendications des  syndicats. Selon lui, Emmanuel Macron et son gouvernement « veulent faire des économies considérables sur l’assurance-chômage ».

« Dans les faits, on raccourcit les fins de droits pour ceux qui en ont le plus besoin, c’est-à-dire ceux qui n’ont pas pu retrouver du boulot avant l’épuisement de leurs droits au chômage. Ils vont perdre plusieurs mois et ils pourraient encore perdre avec cette nouvelle disposition », s’est-il inquiété au micro de France info.

Assurance-chômage France 2023 : la CGT espère changer cette nouvelle disposition 

Pension de retraite en France: une bonne nouvelle pour les ressortissants à l’étranger

Pension de retraite en France: une bonne nouvelle pour les ressortissants à l'étranger
Pension de retraite en France: une bonne nouvelle pour les ressortissants à l’étranger

Le responsable de la CGT Denis Gravouil  a confié que le syndicat espère encore voir ce texte changer. « Là, on est tous montés au créneau parce qu’on a découvert ça vendredi  passé et on est tout en train de dire qu’il est inacceptable que cette disposition figure dans cette façon-là », a-t-il martelé.

 

 

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular

- Advertisement -