mercredi, juillet 24, 2024
- Advertisement -

Atterrissage d’un avion : en raison d’un problème un Boeing 747-8 effectue un atterrissage d’urgence

Un atterrissage d’un avion Boeing 747-8 de la compagnie aérienne allemande Lufthansa à cause d’un problème hydraulique survenu en plein vol.

 

Atterrissage d’un avion : Demi-tour en raison d’une défaillance hydraulique

Atterrissage d'un avion : Demi-tour en raison d’une défaillance hydraulique

L’Aviation Herald a rapporté l’incident et a déclaré : « Au cours d’un vol de Francfort / Main, en Allemagne, à destination de Miami, en Floride, aux États-Unis, un Boeing 747-8 de Lufthansa immatriculé D-ABYG se dirigeant vers l’espace aérien océanique au-dessus de l’océan Atlantique, à environ 220 milles marins au nord-ouest de Shannon, en Irlande, a rencontré des problèmes hydraulique’’.

 

Après avoir reçu un plan de vol révisé du régulateur des vols L’équipage a donc décidé de retourner à Francfort, L’équipage a donc décidé de faire-demi-tour à Francfort. L’avion est monté au FL350 mais était trop lourd pour atterrir à Francfort, il a donc dû abandonner du carburant à haute altitude.

L’avion est descendu au FL310 pour larguer du carburant avant de se diriger vers le sud avant la côte irlandaise.

 

Une fois le carburant largué, l’avion est retourné à Francfort et a atterri sur la piste 07C tout en laissant les trappes de train ouvertes et ce, 2 heures et 40 minutes après avoir décidé de retourner à Francfort.

Lire aussi :Immobilier en 2023 : faut-il attendre ou se lancer tout de suite dans l’achat ?

Passeports et cartes d’identités : quel est le problème des rendez-vous et comment y remédier ?

Atterrissage d’un avion : Les problèmes des Boeing 747-8

Atterrissage d'un avion : Les problèmes des Boeing 747-8
Atterrissage d’un avion : Les problèmes des Boeing 747-8

La Federal Aviation Administration (FAA) des États-Unis a émis, début 2014,  de nouvelles directives de navigabilité pour certains Boeing 747-8 et 747-8F propulsés par certains moteurs General Electric.

 

La consigne demande que les moteurs endommagés soient remplacés par une version plus améliorée. Il s’agit de la quatrième directive de ce type émise pour le 747-8, qui s’applique à sept appareils aux États-Unis.

 

Comme lors de l’incident précédent, un Boeing 747-8 PO-213 de Polar Air Cargo, immatriculé N857GT, volait de Cincinnati, Kentucky (USA) à Tokyo Narita (Japon). Arrivée près du sommet de la descente de Tokyo, l’équipage a signalé une panne hydraulique et ce, de 40 minutes avant l’atterrissage prévu.

 

L’avion a fait un atterrissage réussi en toute sécurité sur la piste 16R et s’est arrêté sur la piste avec les trappes de train d’atterrissage ouvertes.

Boeing 747-8F de Qatar Airways

Dans un autre incident concernant cette fois, un Boeing 747-8F de Qatar Airways. Ce dernier a subi une panne du système hydraulique alors qu’il descendait vers Doha. Une panne du système hydraulique a vidé tout le liquide hydraulique.

 

Après inspection du Boeing 747-8F de trois ans, immatriculé A7-BGB, a été inspecté par un mécanicien, il s’avère que le moteur 1 doit être remplacé.

Lire aussi :L’Algérie maîtrise la technologie pour l’industrie des drones

Du nouveau pour les allocations touristiques et les bureaux de change

Ahcen Hcn
Ahcen Hcn
Par Ahcen Hacn journaliste tabloïd et conférencier depuis plusieurs années pour diverses publications. Il possède une expérience significative dans les visas et Il rédige des articles sur des sujets liés au tourisme, voyages et à l'immigration
Actualités Similaires