mercredi, juillet 24, 2024
- Advertisement -

Atterrissage d’urgence d’un avion Ryanair 36 minutes après le décollage

Un avion Ryanair reliant Agadir à Londres Stansted a été contraint d’effectuer un atterrissage d’urgence après qu’une énorme bagarre a éclaté entre des passagers, seulement 36 minutes après le décollage.

Cet incident, impliquant plusieurs voyageurs, a ainsi créé une atmosphère chaotique à bord, obligeant l’équipage à intervenir et à détourner l’avion vers Marrakech.

Avion Ryanair : La bagarre éclate en plein vol

Avion Ryanair : La bagarre éclate en plein vol

D’après le site GBNews, le mercredi, une dispute a éclaté entre deux familles à bord du vol Ryanair en direction de Londres.

Selon les témoins, la bagarre a commencé lorsqu’un homme, dans la vingtaine, a demandé à un autre passager de changer de siège pour qu’il puisse s’asseoir avec sa femme et ses jeunes enfants.

La femme, déjà assise avec sa propre fille, a refusé de se déplacer. L’homme aurait alors commencé à la menacer.

Après le décollage, le mari de la passagère, apparemment dans la trentaine, est intervenu pour défendre sa femme, ce qui a mené à une escalade de la violence.

Des coups de poing ont été échangés malgré les tentatives de l’équipage pour désamorcer la situation.

Effets collatéraux de la dispute

L’incident a eu des répercussions sur d’autres passagers. Une femme assise derrière les protagonistes a fait une crise de panique, augmentant encore la tension à bord.

Des enfants ont commencé à pleurer, créant un effet boule de neige d’anxiété et de confusion parmi les passagers.

Un passager a raconté : « Nous n’avons été dans les airs que 36 minutes avant de devoir effectuer un atterrissage inattendu.

C’était tellement stressant. C’était comme un vol de l’enfer. Et tout a dégénéré à partir de ce passager qui voulait changer de siège. »

Intervention de la police

Face à la situation incontrôlable, l’équipage a décidé de détourner le vol vers Marrakech. À l’atterrissage, neuf personnes impliquées dans la bagarre ont été escortées hors de l’avion par la police marocaine.

Débarquement et répercussions

Il a fallu plus de deux heures pour que le personnel de Ryanair puisse faire descendre tous les passagers perturbateurs.

À ce moment-là, l’équipage avait atteint son maximum d’heures de vol autorisées, rendant impossible la poursuite du voyage ce jour-là.

Les passagers restants ont été transférés sur un vol prévu pour le lendemain matin, qui a finalement été annulé, entraînant un retard supplémentaire. Ils n’ont pu arriver à Londres Stansted que le jeudi soir.

Déclaration officielle

Un porte-parole de Ryanair a présenté ses excuses aux passagers affectés par l’incident et le retard conséquent.

« Nous nous excusons sincèrement auprès des passagers pour ce détournement et le retard qui en a résulté, causés par un petit groupe de passagers perturbateurs, qui étaient hors du contrôle de Ryanair. »

Gestion des passagers perturbateurs

La compagnie aérienne a souligné son engagement à maintenir la sécurité et l’ordre à bord de ses vols.

Les passagers impliqués dans de tels incidents font face à des conséquences sévères, incluant des interdictions de vol futures et des poursuites légales potentielles.

Lire aussi :

Aéroport de Lyon : Perturbation du trafic aérien

Un avion Tui contraint de faire un atterrissage d’urgence pour cette raison !

Ahcen Hcn
Ahcen Hcn
Par Ahcen Hacn journaliste tabloïd et conférencier depuis plusieurs années pour diverses publications. Il possède une expérience significative dans les visas et Il rédige des articles sur des sujets liés au tourisme, voyages et à l'immigration
Actualités Similaires