dimanche, juin 16, 2024
- Advertisement -

Autorisation de travail : un visa U pour obtenir une autorisation de travail

Une autorisation de travail permet d’exercer une activité salariée pour les ressortissants étrangers. Elle peut prendre la forme d’un visa, d’un titre de séjour, ou d’un document distinct du document de séjour. Il est interdit d’embaucher un travailleur étranger sans permis ou autorisation de travail. L’emploi de façon illégal d’un étranger est un délit passible de sanctions pénales.

Autorisation de travail

Autorisation de travail : un visa U pour obtenir une autorisation de travail

Le statut de visa U a été créé en 2000 dans le but d’aider les sans-papiers victimes de crimes et de les encourager à aider les forces de l’ordre à enquêter sans craindre d’être expulsées. Le visa U ne couvre pas tous les crimes, par contre, il inclut la violence domestique, les agressions sexuelles et les agressions criminelles, entre autres crimes.

Dans le cas où un sans-papiers obtiendrait le visa U, il recevra :

  • Une autorisation de travail,
  • Un arrêt de l’expulsion et
  • La possibilité de demander la résidence permanente légale après trois (3) ans.
  • La possibilité de demander la citoyenneté (naturalisation), après avoir été résident permanent légal pendant cinq (5) ans.

Lire aussi: Carte de résident permanent : démarches et documents à fournir

La carte de résident 2023 : les conditions pour l’obtenir

Sans papiers : les crimes qui pourraient vous qualifient pour avoir un visa U

Les victimes de l’un des crimes suivants peuvent bénéficier d’un visa U :

Torture, trafic, agression sexuelle, contacte sexuel abusif, inceste, la violence domestique, la prostitution, exploitation sexuelle, mutilation génitale féminine, traque, être pris en otage, commerce des esclaves, péonage, servitude involontaire, enlèvement, extorsion, contention criminelle illégale, séquestration, meurtre, chantage, homicide involontaire, agression criminelle, entrave à la justice, manipulation de témoins, fraude dans l’embauche de mains-d’œuvre étrangère ou tentative, parjure, complot ou sollicitation en vue de commettre l’un des crimes susmentionnés.

Mais, ce n’est pas parce que vous était victime de l’un de ces crimes que vous serez automatiquement admissible pour avoir un visa U. Vous devez remplir certaines conditions.

Lire aussi: Un visa Schengen plus facile: dans quels pays postuler ?

Carte de résidence et un titre de séjour pour les sans-papiers

Carte de résidence et un titre de séjour pour les sans-papiers
Carte de résidence et un titre de séjour pour les sans-papiers

Titre de séjour : les conditions requises pour obtenir un visa U

Vous devez premièrement obtenir une certification des forces de l’ordre ou d’un autre organisme de certification qui indique tout ce qui suit :

  • Si vous êtes victime de l’un des délits liés au visa U.
  • Si ce crime a eu lieu aux États-Unis (USA), y compris dans les territoires en possessions américains, ou dans une base militaire américaine.
  • Si vous avez des informations sur ce crime.
  • Si vous avez été utile, être utile ou susceptible d’être utile dans la poursuite de l’enquête criminelle.

En plus, vous devez montrer :

  • Que vous avez subi un préjudice physique ou mental important à cause de ce crime.
  • Qu’aucun des motifs d’irrecevabilité ne s’applique à vous.

Les « motifs d’inadmissibilité » sont toutes une longue liste de crimes et d’autres actes qui interdisent les personnes d’obtenir un statut ou d’entrer aux USA (États-Unis).

la carte verte
la carte verte

Lire aussi: Titr de séjour 2023 : un contrat de travail CDI pour obtenir un titre de séjour prolongé

Titre de séjour 2023 : comment renouveler le titre de séjour

Autorisation de travail : la durée pour obtenir une autorisation de travail et la carte verte

Si vous obtenez le statut de visa U, vous obtiendrez directement un permis de travail de quatre (4) ans car le visa U à une durée de quatre (4) ans.

Dans des cas rares, le statut de visa U peut être prolongé au-delà de quatre (4) ans, mais uniquement si un délai supplémentaire est nécessaire en raison de circonstances exceptionnelles ou si l’organisme de certification fournit une nouvelle certification indiquant spécifiquement que votre présence aux USA (États-Unis) est toujours requise, au-delà des quatre (4) ans, pour aider à la poursuite de l’enquête.

Un exemple de circonstance exceptionnelle, qui pourrait vous permettre d’allonger votre visa U au-delà de quatre (4) ans : si les membres de votre famille se trouvent en dehors des USA lorsque votre visa U est accordé, ils devront obtenir la permission de l’ambassade des USA (États-Unis) ou consulat avant de venir aux USA. Ce processus de traitement consulaire peut prendre beaucoup de temps. Si les membres de votre famille ne peuvent pas venir aux USA avant l’expiration de votre statut de visa U, vous devrez demander à l’USCIS de prolonger votre statut parce que vous devez toujours avoir un visa U valide lorsque votre famille arrive.

Une fois les membres votre famille possédée des visas U vous pourrez demander la résidence permanente légale.

 

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
Actualités Similaires