web analytics
- Advertisement -
ActualitéBelgique : ouverture des Journées culturelles algériennes

Belgique : ouverture des Journées culturelles algériennes

C’est aujourd’hui que s’ouvrent, durant deux jours, les Journées culturelles algériennes en Belgique, à l’Institut européen de la Culture arabe de Bruxelles.

Ces journées, initiées à l’occasion des célébrations du 60e anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale par l’Ambassade d’Algérie auprès du Royaume de Belgique, sont organisées en collaboration avec le ministère de la Culture et des Arts et l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (Aarc).

Dans son programme, l’évènement accueillera une exposition des œuvres de 13 artistes plasticiens et photographes, ainsi que cinq projections de films entre longs, court métrages et documentaires.

Selon les organisateurs de ces journées, il s’agit entre autre de donner de la visibilité à 19 œuvres des plasticiens et photographes, Mohamed Chafa Ouzzani, Hakim Tounsi, Narimane Ghlamallah, Younes Kouider, Nouredine Chegrane, Amel Laimeche, Noureddine Hamouche, Mohamed Azzoug, Orkia Marghiche, Nedjoua Seraa, Karim Nazim Tidafi, Hadjeb Douadi et Merine Hadj-Abderrahmane.

Des longs métrages algériens en Belgique 

Dans le même élan de célébration, les longs métrages, « Héliopolis » de Djaffar Gacem et, « Le sang des loups », thriller de Amar Sifodil, les documentaires, « Emir Abdelkader » de Salem Brahimi, et « Algérie vue du ciel » de Yann Arthus-Bertrand, ainsi que le court métrage, « Les Tisseuses de liens » de Mourad Hamla, seront présentés au public durant ces deux journées, dans la salle de projection de l’Institut.

La clôture des Journées culturelles algériennes à Bruxelles aura lieu dans l’enceinte de l’Institut Européen de la Culture Arabe, avec le compositeur et musicologue algérien, Salim Dada qui mettra en valeur quelques unes de ces pièces trempées dans la richesse du terroir musical algérien, et l’orchestre à cordes « Boho Strings » qui proposera un patchwork bigarré entre musique occidentale et orientale.

Algérie – Belgique : des relations historiques

Il convient de rappeler que dans le cadre de la célébration du 60e anniversaire de l’indépendance de l’Algérie, l’ambassade d’Algérie à Bruxelles a organisé, la semaine écoulée, un colloque sur le thème des relations historiques entre l’Algérie et la Belgique. Intitulé « Algérie-Belgique : mémoire partagée », le colloque a été organisé conjointement avec l’Institut royal des relations internationales « Egmont » relevant du ministère belge des Affaires étrangères.

une centaine de personnalités et experts dont des responsables politiques, des académiciens et des historiens ainsi que des représentants de la communauté nationale algérienne établie en Belgique et au Luxembourg, ont pris part à cet évènement.

Pour recevoir des infos exclusives sur Facebook suivez nous
RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular

- Advertisement -