mercredi, juillet 24, 2024
- Advertisement -

Bureaux de change et allocations touristiques : une bonne nouvelle est annoncée pour 2023

Bureaux de change et allocations touristiques, pour cette année, une bonne nouvelle est annoncée, en effet les choses commencent à bouger du côté du département des Finances Algérien, avec notamment la révision des allocations touristiques ainsi que l’ouverture de bureaux de change.

Les annonces ont été donc faites lors d’une séance plénière à l’APN (Assemblée populaire nationale), qui est consacré à l’examen du nouveau projet de loi monétaire et bancaire en Algérie. Lors de son intervention, Laaziz Faid, ministre des Finances Algérien, a évoqué la question relative à l’augmentation de l’allocation touristique et celle liée à l’ouverture des bureaux de change en Algérie.

Les allocations touristiques
Les allocations touristiques

Lire aussi: Bourses d’études en France : une excellente nouvelle pour les étudiants algériens

Frais de visa pour la Grande-Bretagne: paiement en ligne pour les Algériens

Les allocations touristiques 2023 devraient connaitre une augmentation

En ce qui concernant la question relative à l’augmentation de l’allocation touristique, le ministre des Finances, Laaziz Faid, a fait savoir lors de cette séance plénière qu’une étude « est en cours de réalisation par la Banque centrale de l’Algérie à cet égard ».

Il faut savoir donc que le montant annuel de l’allocation touristique en Algérie qui est institue le 15 septembre de l’année 1997 par une instruction de la Banque centrale de l’Algérie est fixé à 15.000 dinars, algériens (DZD), soit environ cent (100) euros.

Ce qui est très insignifiant, le président de la République Algérien, Abdelmadjid Tebboune, avait déjà promis de rectifier la valeur de cette allocation et de l’augmenter son montant à hauteur de 1500 euros, afin de préserver la dignité des Algériens. Il faut rappeler que cette allocation est accordée une seule fois par an et son montant est fixé par la Banque centrale de l’Algérie.

Bureaux de change
Bureaux de change

Lire aussi: Taux de change : l’euro en hausse sur le marché officiel et stagne au marché noir des devises, l’équivalent de 1000€ en dinars algériens  

Le montant de l’allocation touristique reste insignifiant

Le montant de l’allocation allouée pour les touristes qui veulent passer leurs vacances à l’étranger reste insignifiant et a été à maintes fois décriées.

Cette allocation n’a aucune relation avec la réalité des coûts. Donc, afin de couvrir leurs frais à l’étranger et de préparer un séjour, les voyageurs Algériens n’ont d’autre choix que de recourir au marché noir des devises afin d’acquérir des devises malgré les taux élevés des principales devises, surtout l’euro qui est échangé à plus de 200 dinars Algériens (DZD).

Les autorités Algériennes ont exclu jusque-là toute augmentation de cette allocation en l’état actuel des réserves de change. Les députés de l’APN (Assemblée populaire nationale) considèrent qu’il est grand temps de revoir le montant de cette allocation et ce au regard des nouvelles données relatives à l’environnement économique en Algérie et notamment à l’inflation au niveau mondial.

la Banque centrale de l’Algérie.
la Banque centrale de l’Algérie.

Lire aussi: Billets d’Air Algérie 2023 : un rappel très important concernant la super promo

Ouverture des bureaux de change pour en finir avec le Square

Hormis les allocations touristiques, les bureaux de change en Algérie ont été aussi évoqués.

Donc, s’agissant de la question d’une éventuelle ouverture des bureaux de change, le ministre des Finances, Laaziz Faid, a indiqué que la Banque centrale de l’Algérie est en train de mettre en place les textes réglementaires relatifs à la création et au fonctionnement de ces bureaux de change qui seront prêts dès que la loi sur la monnaie et le crédit entrera en vigueur.

Donc, ces bureaux de change pourront être ouverts dans les différents points stratégiques à savoir les aéroports, les ports, les zones touristiques et à travers les différentes grandes villes et wilayas pour attirer les devises, tout en révisant la marge bénéficiaire de ces bureaux.

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
Actualités Similaires