mardi, juillet 23, 2024
- Advertisement -

Chèque alimentaire en 2023 : êtes-vous concerné par cette nouvelle aide ?

Chèque alimentaire en 2023, l’alimentation en France est désormais le premier poste de dépenses touché par cette inflation qui grimpe toujours elle est de +14,5 % en un an, d’après l’indice des prix à la consommation publiée par l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) en février dernier.

L’inflation en France passe donc pour la première fois devant l’énergie (+14 %) malgré le relèvement du bouclier tarifaire, et elle devrait peser encore davantage sur le budget des foyers avec la flambée des prix en supermarché en ce mois de mars. C’est dans ce contexte que Bruno Le Maire, ministre de l’Économie a annoncé la mise en place d’un chèque alimentaire.

Inflation
Inflation

Lire aussi: Primes de la CAF : voici comment toucher une prime de plus 400 euros en mois de mars

Aspa : qui peut en bénéficier ? Quel est son montant en 2023 ?

Chèque alimentaire en 2023 : pourquoi ce chèque alimentaire ?

L’idée de cette prime remonte à quelques années déjà. Relancée en février dernier, parallèlement à la demande d’un chèque alimentaire mensuel de 65 euros pour les ménages les plus modestes, elle trouve son origine dans les 149 mesures structurantes qui ont destiné à réduire les émissions de gaz à effet de serre proposées l’année 2020 par la CCC (Convention citoyenne pour le climat). Il s’agissait donc d’un chèque alimentaire pour les plus démunis à utiliser pour des produits bio.

Intégrée à la loi Climat et résilience, cette aide devait prendre la forme d’un chèque alimentaire de 100 euros annoncé il y a un an déjà par Olivia Grégoire, la porte-parole du Gouvernement Français, avant d’être remplacée par la prime exceptionnelle de rentrer de la loi de Pouvoir d’achat. Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire avait alors déclaré vouloir faire face à l’urgence économique en attendant de trouver mieux.

Prime
Prime

Lire aussi: Chèque alimentaire 2023 : Une expérimentation sera bientôt lancée

Chèque alimentaire en 2023 : êtes-vous concerné par cette nouvelle aide ?

Réaffirmé ce lundi par le ministre lors d’une conférence de presse, le chèque alimentaire sera avant tout conçu « pour les foyers les plus modestes ceux qui ont les ressources les plus faibles ». Il devrait donc, même si pour l’instant rien n’est encore fixé, être soumis à des conditions de ressources ou il sera destiné aux bénéficiaires de minima sociaux, aux étudiants ou à des personnes ayant des petites retraites.

Ce nouveau chèque conçu pour répondre à l’attente des plus démunis et des plus modestes et du monde agricole pour faire face à l’augmentation des prix des produits alimentaires, le nouveau chèque alimentaire a fait partie d’un cycle de consultations depuis plusieurs semaines. Ces discussions ont été menées avec la porte-parole du gouvernement Français, Olivia Grégoire, la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA), et les ministres de l’Agriculture et des Solidarités, ainsi qu’avec des industriels, des distributeurs et des associations de consommateurs.

Chèque alimentaire en 2023
Chèque alimentaire en 2023

Lire aussi: Le nouveau chèque énergie : conditions et date de versement

Chèque alimentaire en 2023 : comment et quand pourriez-vous en bénéficier ?

La mise en place de ce chèque alimentaire devrait s’effectuer sur une base locale, probablement départementale, « de façon à être au plus près des consommateurs Français et au plus près des producteurs agricoles » a indiqué Bruno Le Maire, ministre de l’Économie. On ignore pour l’heure si la distribution par les CCAS (Centres communaux d’action sociale) préconisée par le CCC Convention citoyenne pour le climat) est toujours envisagée. Les questions de la forme, des modalités d’utilisation et du montant de l’aide demeurent également en suspens.

D’après le ministre de l’Économie, une expérimentation sera lancée dans les prochains mois à venir. Si cela se confirme, et que la phase-test s’avérait concluante, il se pourrait que l’aide soit pérennisée. C’est en tout cas le désir de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA) qui avait constitué en juin dernier (2022), en partenariat avec la Coopération Agricole, un Collectif pour un Chèque Alimentaire pérenne. L’incitation à consommer local, avec des garanties solides sur l’origine, l’accessibilité et la simplicité de ce chèque alimentaire demeurent des conditions primordiales pour en faire une mesure de long terme.

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
Actualités Similaires