jeudi, juin 20, 2024
- Advertisement -

Chômage en 2023 : le nombre de demandeurs d’emploi en baisse

Le chômage en 2023 après la loi du 21 décembre de l’année 2022 sur le marché du travail qui autorise le gouvernement Français à prolonger ces règles de l’assurance-chômage jusqu’au 31 décembre de cette année (2023), et également à intégrer, par décret, qui est une nouvelle réforme visant à moduler la durée d’indemnisation des chômeurs en fonction de l’état du marché du travail en France.

Les premières dispositions concernant la réforme de l’assurance chômage ont été mises en place en novembre de l’année 2019. Cette réforme a été reportée à plusieurs reprises en raison du Covid-19, elle est pleinement entrée en vigueur en octobre 2021. Cette nouvelle réforme, applicable au premier  février 2023, prévoit d’adapter la durée d’indemnisation à l’état du marché du travail en France.

Pôle emploi
Pôle emploi

Le nombre de chômeurs en France en baisse

Chômage en 2023 : pourquoi une réforme de l’assurance-chômage ?

La réforme de l’assurance-chômage mise en œuvre en novembre 2019 répond à trois (3) objectifs majeurs :

Lutter contre le taux de recours abusif aux contrats courts surtout avec l’instauration d’un bonus-malus sur les cotisations chômage pour les entreprises dans le but de les inciter à embaucher sur des emplois de longue durée.

Faire de sorte que le travail paye plus que l’inactivité en établissant de nouvelles règles pour l’indemnisation qui incitent à la reprise de l’emploi ;

Renforcer l’accompagnement des demandeurs d’emploi avec le recrutement de dix milles (1 000) nouveaux conseillers par le Pôle emploi et la mise en place de deux (2) demi-journées d’accompagnement intensif.

Elle permettre de réaliser des économies. Entre l’année 2009 et l’année 2019, le régime d’assurance-chômage a enregistré un déficit moyen de 2,9 milliards d’euros par an. Du fait de la bonne conjoncture économique, le régime d’assurance-chômage va revenir à une situation excédentaire l’année 2022, avec un solde estimé à 4,4 milliards d’euros, selon les prévisions financières de l’Unédic.

Cette nouvelle réforme de l’assurance-chômage prévue à partir du premier février 2023 a un autre objectif, celui de répondre aux difficultés de recrutement rencontrées par les entreprises depuis la crise mondiale due au Covid-19 et de favoriser le plein emploi. Selon le ministère du travail Français, 60% des entreprises disent avoir des difficultés à recruter, notamment dans le secteur industriel. La réforme devrait déboucher sur 100 000 à 150 000 retours à l’emploi à moyen terme. Elle permettrait, aussi, d’économiser jusqu’à quatre (4) milliards d’euros, selon l’Unédic.

Assurance-chômage France 2023
Assurance-chômage France 2023

Lire aussi: Manque de la main-d’œuvre : un pays de la zone Schengen assouplit sa politique migratoire

Chômage en 2023 : le nombre de demandeurs d’emploi en baisse

Le nombre de demandeurs d’emploi dans la catégorie A (sans activité) a baissé de 3,6% en France, même dans les départements régions d’outre-mer, hors Mayotte, au 4e trimestre de l’année 2022 indique le ministère du Travail. En revanche le nombre de personnes ayant exercé une activité réduite enregistre une augmentation.

Concernant le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A (n’ayant pas du tout travaillé) en France, y compris les départements régions d’outre-mer, hors Mayotte, ont baissé de 3,6% au 4e trimestre de l’année 2022 par rapport au trimestre précédent. Cela représente 114.400 chômeurs en moins selon les chiffres publiés ce mercredi par la Dares, le service statistique du ministère du Travail. Sur un an, la baisse est encore plus significative elle est de  – 9,3%.

Les chiffres sont sensiblement les mêmes pour la seule France métropolitaine : le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie (A) a baissé de 3,8 % (112.100) durant le dernier trimestre de l’année 2022 et de 9,4 % sur un an.

Chômage en 2023 : le nombre de demandeurs d'emploi en baisse
Chômage en 2023 : le nombre de demandeurs d’emploi en baisse

Lire aussi: CAF France 2023 : conditions d’attribution et montants de RSA en 2023

Chômage en 2023 : le nombre de chômeurs de longue durée sans activité en baisse

La grande partie des chômeurs qui sont sortis de la catégorie (A) durant le dernier trimestre de l’année 2022 est âgés entre 25 et 49 ans : leur nombre a diminué de 4,5 %. Viennent ensuite les seniors âgés de 50 ans et plus : -3,9%. Pour les moins de 25 ans, la baisse en catégorie (A) n’est que de 0,4 % durant le dernier trimestre de l’année 2022. Toutefois elle atteint presque 10% sur un an, en raison notamment du succès des contrats d’apprentissage.

Concernant les chômeurs de longue durée (inscrits dans Pôle emploi depuis un an ou plus) font l’objet d’un plan d’accompagnement spécifique depuis l’année 2021. Leur nombre en catégories (A) a reculé de 3,1% au dernier trimestre et de 13,5% sur un an.

Contrat de travail CDI et CDD
Contrat de travail CDI et CDD

Chômage en 2023 : davantage de travailleur en CDD et intérim

Le nombre de demandeurs d’emploi dans la catégorie B (personne ayant exercé une activité réduite de 78 heures maximum par mois) a fortement augmenté, il est de + 5% au quatrième trimestre 2022. Pareil dans la catégorie C (personne ayant exercé une activité réduite de plus de 78 heures par mois), il est de +2,3%. Cela signifie qu’une partie des chômeurs sans aucune activité, qui ont quitté la catégorie A, n’ont pas retrouvé un CDI, mais travaillent en CDD ou en intérim.

Toutes catégories confondues (A, B, C), le nombre de demandeurs d’emploi ont baissé de 0,8% au quatrième trimestre 2022. Au total, la France et y compris les départements-régions d’outre-mer, hors Mayotte, compte 5,394 millions de chômeurs (catégories A, B, C), dont 5,113 millions pour la seule France métropolitaine.

Lire aussi: CAF France 2023 : Comment obtenir la prime d’activité avec les nouvelles règles de la CAF en 2023 ?

CAF France 2023 : Comment obtenir la prime d’activité avec les nouvelles règles de la CAF en 2023 ?
CAF France 2023 : Comment obtenir la prime d’activité avec les nouvelles règles de la CAF en 2023 ?

 

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
Actualités Similaires