vendredi, juin 14, 2024
- Advertisement -

Chute du prix de l’immobilier dans l’un des départements d’île de France

Les appartements à Saint-Denis et Montreuil ont connu une chute du prix de l’immobilier impressionnante ces derniers mois. Avec une chute de 1,8% en trois mois, une telle chute ne s’était constatée depuis 2008.

Saint-Denis le plus touché par la baisse du prix de l’immobilier

Saint-Denis le plus touché par la baisse du prix de l'immobilier
Saint-Denis le plus touché par la baisse du prix de l’immobilier

La Seine-Saint-Denis est le département d’Île-de-France le plus touché par la chute du prix de l’immobilier, et ce, après avoir résisté à la baisse générale des prix pendant plusieurs mois.
Les appartements ont chuté de 1,8 % en 3 mois, selon ce qu’a indiqué le dernier baromètre mensuel Le Parisien-Meilleurs agents. Les prix ont baissé de 0,2 % au total, en un an , avec des délais de vente qui sont en moyennes passés de 59 jours à 79 jours.

Les appartements à Saint-Denis ont chuté de 1,8 % en 3 mois
Les appartements à Saint-Denis ont chuté de 1,8 % en 3 mois

Ce décalage est le fait que la Seine-Saint-Denis présente le prix moyen du mètre carré le moins cher de la petite couronne, selon Barbara Castillo Rico de Meilleurs Agents. Tant que les taux augmenteront, cette chute se poursuivra, d’après ce qu’a estimé la spécialiste.

Saint-Denis et parmi les communes du département les plus touchées par l’effondrement des prix, avec -2,4% et -2,1% à Montreuil. La situation serait accentuée par le plafonnement des loyers, à Saint-Denis. Cependant, le marché immobilier devrait, dans les deux villes, profiter du développement du Grand Paris dans les prochains mois.

Lire aussi : Prime de la CAF 2023 : vous passez à côté de cette aide, voici comment faire la demande !

Logement social : peut-on refuser un logement HLM

Une chute du prix de l’immobilier pas constatée depuis 2008

Une chute du prix de l'immobilier pas constatée depuis 2008
Une chute du prix de l’immobilier pas constatée depuis 2008

En terme de baisse, 2022 est une année exceptionnelle pour l’immobilier, la production de crédit immobilier a chuté de 19,9% la même année, en plus du nombre de prêts accordés qui a diminué de 20,5 % par rapport à l’année précédente, d’après les chiffres de l’Observatoire CSA/Crédit logement communiquées ce mardi 17 janvier.

Cette chute ne s’était pas constatée depuis l’année 2008, au plus profond de la crise financière internationale venue des États-Unis, selon les auteurs à de cette étude, référence dans le secteur. Ce recul est à mettre en perspective avec l’augmentation observée en 2021 de 3,8 %, selon la même source.

Ahcen Hcn
Ahcen Hcn
Par Ahcen Hacn journaliste tabloïd et conférencier depuis plusieurs années pour diverses publications. Il possède une expérience significative dans les visas et Il rédige des articles sur des sujets liés au tourisme, voyages et à l'immigration
Actualités Similaires