web analytics
- Advertisement -
ActualitéCorruption et le blanchiment d’argent : l’Union Européen coopérera avec l’Algérie

Corruption et le blanchiment d’argent : l’Union Européen coopérera avec l’Algérie

Les conséquences de la corruption et le blanchiment d’argent sont considérables et étendues. La corruption ralentit la croissance économique, elle nuit à l’état de droit elle entraîne un gaspillage de précieuses ressources et compétences. Lorsque la corruption est omniprésente, les investisseurs hésitent à investir face au coût qui est nettement plus élevé de l’activité économique. Le blanchiment d’argent consiste à cacher l’origine de fonds obtenus d’une manière illégale pour qu’ils paraissent être issus de sources légitimes.

Corruption et le blanchiment d’argent : l’Union Européen coopérera avec l’Algérie

Josep Borrell, le Haut représentant de l’UE (Union Européenne) pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, vice-président de la Commission européenne, a affirmé, le lundi 13 mars 2023 à la capitale Algérienne (Alger), que l’Algérie est un partenaire de confiance et un acteur-clé dans la lutte contre le terrorisme, annonçant que l’Algérie et l’Union Européenne (UE) ont convenu de relancer le dialogue de haut niveau en matière de sécurité.

Lire aussi

SMIC de 2023 : à combien va-t-il s’élever en ce mois de mars ?

Importation de voiture : ces modèles exemptés de TVA

Importation de voitures de moins de 3 ans : bonne nouvelle, une interdiction vient d’être levée

Josef Borrell a déclaré à l’issue de l’audience que lui a accordée le président de la République Algérienne, Abdelmadjid Tebboune : « Il est très important de dire que nous avons décidé de relancer notre dialogue de haut niveau en ce qui concerne la sécurité et que les premières réunions vont se tenir avant la fin de cette année 2023 ».

Blanchiment d'argent
Blanchiment d’argent

« Cela témoigne que l’Algérie est un partenaire de confiance et considérée comme un acteur-clé dans la lutte contre le terrorisme dans notre voisinage commun », a-t-il ajouté, relevant que l’Algérie a une expérience et une longue histoire dans la lutte contre le terrorisme.

« Je suis entièrement convaincu de la nécessité de renforcer notre coopération dans ces domaines avec le gouvernement algérien », a-t-il déclaré.

Lire aussi: Impôts pour l’année 2023 : le montant qu’il faut percevoir afin de ne pas payer d’impôts

Importation de voitures de moins de 3 ans : bonne nouvelle, une interdiction vient d’être levée

Algérie et l’Union Européenne : le partenariat entre l’Algérie et l’UE fonctionne bien 

Sur le plan économique, Josef Borrell a indiqué que l’Algérie et l’Union Européenne (UE) disposent d’un partenariat qui  fonctionne très bien dans le secteur de l’Energie, il affirme que « 90 % des exportations du gaz algérien partent vers le vieux continent (Europe). Le Haut représentant de l’UE Josef Borrell considère l’Algérie comme étant un partenaire fiable pour avoir été aux côtés des pays Européens dans les moments très difficiles ».

L'union européenne
l’Union européenne

« Nous souhaitons bien développer beaucoup plus cette relation avec l’Algérie en nous projetant vers le futur, tout en favorisant les investissements européens dans le domaine des énergies renouvelables », a-t-il déclaré, faisant observer que l’Algérie a un « avenir très prometteur » du fait qu’elle dispose d’un grand potentiel dans le domaine des énergies renouvelables.

Algérie et l’Union Européenne : Josef Borrell appelle à trouver une solution aux obstacles dans les échanges commerciaux entre l’Algérie et l’Espagne

Selon Josef Borrell, « plus de la moitié du commerce extérieur algérien s’effectue avec les Etats membres de l’Union Européenne (UE), soit 56% des exportations et 43% des importations », estimant, à ce sujet, que les deux parties (Algérie et UE) peuvent faire beaucoup mieux.

Citant les obstacles introduits depuis le mois du juin 2022 par l’Algérie aux échanges commerciaux avec l’Espagne, qui doivent trouver enfin une solution. Mais également aux contraintes qui empêchent les investissements Européens en Algérie, qui ont un coup direct sur la mise en œuvre de l’Accord d’association UE-Algérie. Trouver une solution à tous ces problèmes est dans l’intérêt commun. Pour conclure son intervention, Josep Borrell a salué l’élection de l’Algérie au Conseil des droits de l’Homme des Nations Unies qu’il a qualifié d’institution très importante.

devise
devise
RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular

- Advertisement -