web analytics
- Advertisement -
ActualitéCumul de l’AAH et la Retraite 2023 : tout ce que vous...

Cumul de l’AAH et la Retraite 2023 : tout ce que vous devez savoir !

Le cumul de l’AAH et la Retraite est-il possible ? L’Allocation aux Adultes Handicapés, est une aide financière qui est versée en France par la CAF (Caisse d’Allocations Familiales) aux individus en situation de handicap. Cette allocation a pour but d’assurer un minimum de revenus à celles et ceux qui sont dans l’impossibilité d’exercer un travail en raison de leur handicap.

Qui est éligible à l’Allocation aux Adultes Handicapés ?

AAH (Allocation aux Adultes Handicapés)
AAH (Allocation aux Adultes Handicapés)

Lire aussi: Inflation en France: les augmentations de salaires actées

Allocations chômage : Voici le nouveau montant prévu au 1er juillet

Les individus éligibles à cette allocation doivent :

  • Avoir au moins vingt (20) ans ou seize (16) ans si elles ne sont plus à la charge de leurs parents.
  • Justifié d’un taux d’incapacité permanente, ce taux est déterminé par la CDAPH (Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées). Ce taux d’incapacité doit être d’au moins 80%. Cependant, il peut être de 50% à 79% si l’individu concerné a une restriction substantielle et durable pour l’accès au travail, selon les informations du Service public.

Le cumul de l’AAH et la Retraite est-il possible ?

La question qui revient souvent est de savoir si l’on peut cumuler l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) et la pension de retraite. Depuis l’année 2017, le cumul de l’Allocation aux Adultes Handicapés et de la pension de retraite est possible, mais seulement à partir de l’âge de soixante-deux (62) ans et si le taux d’incapacité est supérieur à 80%. Dans ce cas, l’Allocation aux Adultes Handicapés vient en complément de la retraite. Si la pension de retraite est inférieure au montant de l’Allocation aux Adultes Handicapés à savoir 971,37 euros, une Allocation aux Adultes Handicapés réduite est versée.

Le montant du cumul de l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) et de la pension de retraite

ASPA (Allocation de Solidarité aux Personnes Agées)
ASPA (Allocation de Solidarité aux Personnes Agées)

Lire aussi: Prime de 1 386 euros pour les salariés : êtes-vous éligible à cette aide financière ?

Il est très important de souligner qu’il existe un plafond pour le cumul de l’Allocation aux Adultes Handicapés et de la pension de retraite. Selon une note qui est publiée l’année dernière (2022) par la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) de Paris, le montant maximum de la retraite et de l’Allocation aux Adultes Handicapés différentielle est de 956,65 euros. Ça veut dire, si vous recevez une retraite de plus de 956,65 euros par mois, vous ne serez pas éligible à l’Allocation aux Adultes Handicapés.

Que se passe-t-il dans le cas où le taux d’incapacité est inférieur à 80% ?

Pour les individus dont le taux d’incapacité est compris entre 50% et 79%, le versement de l’Allocation aux Adultes Handicapés s’arrête à partir de l’âge légal du départ à la retraite, soit actuellement à 62 ans. Après cet âge, si l’individu concerné n’a jamais cotisé à l’Assurance vieillesse, l’Allocation aux Adultes Handicapés est remplacée par l’ASPA (Allocation de Solidarité aux Personnes Agées).

En conclusion, la possibilité de cumuler l’Allocation aux Adultes Handicapés et la pension de retraite dépend à la fois de l’âge de l’individu concerné ainsi que de son taux d’incapacité. Il est donc important de bien se renseigner et de prendre en compte ces critères avant de planifier ses finances pour la retraite.

Démarches pour obtenir l’Allocation aux Adultes Handicapés et la pension de retraite

La retraite en France
La retraite en France

Lire aussi: CAF 2023: un accord qui fera le bonheur des Français !

Pour bénéficier de l’Allocation aux Adultes Handicapés et potentiellement la cumuler avec la pension de retraite, des démarches spécifiques sont à suivre :

La première étape consiste de faire une demande d’Allocation aux Adultes Handicapés auprès de la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) de votre département de résidence. Vous devez joindre à la demande un certificat médical bien détaillé, décrivant la nature du handicap et son importance.

Une fois la demande d’Allocation aux Adultes Handicapés déposée et validée par la Maison Départementale des Personnes Handicapées, il est nécessaire de constituer un dossier pour  demander la retraite auprès de la CNAV (Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse) si vous êtes éligible à une pension de retraite. Il est à noter que le cumul de l’Allocation aux Adultes Handicapés et de la retraite n’est possible que si le montant de votre retraite est inférieur à 903,60 euros par mois.

Les implications de l’Allocation aux Adultes Handicapés sur la vie des individus handicapés

L’Allocation aux adultes handicapés joue un rôle très important dans la vie des individus en situation de handicap. Elle leur offre un minimum de revenus afin de leur permettre de vivre dignement, malgré leur incapacité à exercer un travailler. Le fait de pouvoir cumuler l’Allocation aux Adultes Handicapés et la retraite est donc un avantage non négligeable pour ces individus, leur permettant alors de maintenir un niveau de vie décent même après l’âge de la retraite.

Il est toutefois essentiel de noter que les conditions pour bénéficier de l’Allocation aux Adultes Handicapés et de la pension de retraite sont assez strictes. Par conséquent, il est très important de bien se renseigner et de comprendre tous les critères d’éligibilité avant de déposer une demande.

 

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular

- Advertisement -