mercredi, juillet 24, 2024
- Advertisement -

Deghma mouton  » Il faut sauver la race  » (vidéo)

Deghma – En Algérie, comme dans d’autres pays musulmans, une certaine effervescence marque les foyers familiaux à chaque fois que la fête de l’Aid El Adha se rapproche.

La recherche du mouton idéal pour le sacrifice commence plusieurs jours avant la date arrêtée pour le « rituel ibrâhîmien », à travers les différents marchés à bestiaux. Ces derniers renferment une offre importante de bêtes du sacrifice de différentes races qui font la réputation de l’Algérie et de toute la région du Maghreb.

 Il se trouve que parmi toutes les races ovines dont jouit le pays, il y en a une qui serait menacée d’extinction pour diverses raisons liées au choix d’élevage, au climat et aux conditions d’exploitation.

Il s’agit de la race « Hamra » appelée communément «Deghma » (ovin à tête brune) originaire de la steppe de l’Ouest et  connue pour être la meilleure race à viande à cause de la finesse de son ossature et de la rondeur de ses lignes. Selon les descriptions des spécialistes, le mouton Deghma possède un corps très ramassé, un format petit et court sur pattes, un gigot arrondi et des côtes profondes.

D’une couleur de peau brune, la Deghma présente une tête et des pattes rouge acajou, foncé à presque noire. Sa laine est blanche avec des mèches colorées et une queue fine, d’une longueur moyenne.

Deghma –Une race surexploitée par les colons

Il faut rappeler que dès les premières années de la colonisation française, des quantités importantes de moutons d’Algérie, notamment de la race Deghma, ont été exportées vers la France et ses colonies. Selon certaines sources, plus d’un million de têtes de mouton «Hamra» ont été exportées, annuellement, par les colons français vers la métropole, plus exactement au port de Marseille.

Après l’indépendance du pays, alors que l’espèce ovine Deghma avait comme  zones steppiques presque tout l’Ouest algérien, à savoir El Bayadh, Mecheria et Naâma, avec un déploiement sur le sud des wilayas de Saïda et Tlemcen, il ne subsiste aujourd’hui que quelques noyaux de la Hamra notamment à Saïda. Sur les 30 millions de têtes, estimées officiellement pour le cheptel national ovin, l’effectif des moutons de la race Hamra ne dépasse pas les 250 000 sujets (soit moins de 1%).  Cette race se retrouve aujourd’hui en danger d’extinction totale, ce qui pourrait constituer la perte d’une ressource génétique nationale, et d’un patrimoine génétique millénaire aux hautes potentialités à la fois bouchères et gustatives.

Une ferme pilote pour sauver Deghma

 A Saïda, dans la commune de Sidi Ahmed, Hadj Mohamed Ghaouti, un éleveur d’ovins, a lancé, il y a peu d’années, l’expérience de la première ferme-pilote spécialisée dans l’élevage de la race ovine rouge Deghma », avec des résultats jugés encourageants.

M. Ghaouti explique que cet investissement a été lancé avec un cheptel de 30 têtes ovines de cette race réputée pour la qualité de sa viande et son cheptel est composé aujourd’hui de plus de 200 têtes.

L’éleveur œuvre à développer son projet d’investissement pour atteindre les 600 têtes ovines, au cas où les conditions nécessaires seraient assurées dont l’extension des surfaces steppiques. Selon la direction locale des services agricoles, un cheptel de 800 têtes de la race Deghma est recensé à travers les différentes régions de la wilaya de Saïda.

M. Ghaouti explique que cet investissement a été lancé avec un cheptel de 30 têtes ovines de cette race réputée pour la qualité de sa viande et son cheptel est composé aujourd’hui de plus de 200 têtes.
L’éleveur œuvre à développer son projet d’investissement pour atteindre les 600 têtes ovines, au cas où les conditions nécessaires seraient assurées dont l’extension des surfaces steppiques. Selon la direction locale des services agricoles, un cheptel de 800 têtes de la race Deghma est recensé à travers les différentes régions de la wilaya de Saïda.

Lire aussi: Douane algérienne : arrestation de plusieurs douaniers au port d’Alger

Allocation de Rentrée Scolaire 2023 : montant et date de versement (vidéo)

Pour recevoir des infos exclusives sur Facebook suivez nous

 

Actualités Similaires