samedi, juillet 13, 2024
- Advertisement -

Demandeurs de visa Schengen : où sont transmises leurs données personnelles ?

TLS trop occupé à recevoir les demandeurs de visa Schengen et les données personnelles de ces derniers sont transmises à des institutions gouvernementales étrangères, selon ce qui a été mentionné dans un communiqué mis en ligne sur le site de la CNDP. Lisez la suite de l’article pour plus d’informations.

Données personnelles transmises à deux institutions étrangères

visa schengen
Données personnelles transmises à deux institutions étrangères

En effet des images de vidéosurveillance des demandeurs de visa Schengen sont transmises aux consulats français, belge, allemand, italien, en plus ces données sont transmises toutes les 5 minutes, une sorte de diffusion en direct des locaux de TLS. La France à elle seule compte plus de 350 000 demandes par an, auxquelles s’ajoutent celles de la Belgique, d’Italie, d’Espagne, chez la même entreprise ou d’autres entreprises du même groupe de Téléperformance. Des milliers de personnes sont filmées, enregistrées à leur insu, leurs images envoyées à deux institutions gouvernementales à l’étranger.

Et comme le dit la CDNP, cette affaire ressemble beaucoup à une activité d’espionnage, mais pas contre deux états mais plutôt d’un ou deux états qui accumulent des informations sur la population d’un pays étranger soi-disant ami , puisqu’il s’agit de TLS qui ne travaille qu’avec des états considérés comme amis.

Lire aussi : quel pays de l’espace Schengen te permet de travailler ?
Espace Schengen et  la Croatie : suppression des contrôles à la frontière

Demandeurs de visa Schengen : la spécialité de TLS

TLS
TLS

cette entreprise est inscrit au registre de Labbying au parlement européen, et ses domaines d’intérêts et de discussions avec l’institution de Strasbourg sont de couvrir les champs de la politique de sécurité des entreprises de l’économie numérique et de la recherche et innovation, des domaines d’activité au cœur de l’intelligence économique d’à peu près tous les services de renseignements qui se respectent.

Et la même société détient des informations sur des milliers de personnes de tous horizons et de tous profils, médecin, entrepreneur, financier, étudiant, chercheur, ingénieur…, L’information est son domaine de spécialité.

Sur le plan mondial cette même entreprise est présente dans 90 pays, collectant les informations sur environ 4 millions de personnes chaque année, au Maghreb, en Afrique subsaharienne, en Chine, au Moyen-Orient…, 4 millions de personnes tracées.

Elle est aussi en charge de la collecte des dossiers de visa pour  l’Allemagne, la Belgique et l’Italie, tout en recueillant les informations habituelles sur la situation personnelle et financière ainsi que les données biométriques. Ces informations qui sont censées être confidentielles sont remises aux seuls consulats des pays concernés, mais dans sa charte de confidentialité. Quant aux images de vidéosurveillance, elles ne peuvent être conservées que pour une durée maximale d’un mois.

Cette entreprise œuvre pour le compte de plusieurs pays européens Schengen et le fait qu’elle soit active au sein du parlement européen, elle implique la responsabilité morale et sans doute juridique de la commission européenne dont le vice-président Josep Borrell qui y a bien voulu faire part de ses préoccupations au sujet des droits humains.

le vice-président Josep Borrell
le vice-président Josep Borrell
Lire aussi
Ahcen Hcn
Ahcen Hcn
Par Ahcen Hacn journaliste tabloïd et conférencier depuis plusieurs années pour diverses publications. Il possède une expérience significative dans les visas et Il rédige des articles sur des sujets liés au tourisme, voyages et à l'immigration
Actualités Similaires