jeudi, juillet 25, 2024
- Advertisement -

Des milliers de Canadiens toucheront la Prestation de confinement de 300 $ par semaine

Des milliers de Canadiens supplémentaires pourront bientôt toucher la Prestation canadienne pour les travailleurs en cas de confinement, qui s’élève à 300 $ par semaine.

Le gouvernement Trudeau a annoncé mercredi qu’il élargit l’accès à ce programme (prestation), initialement destiné aux travailleurs de commerces fermés pendant 14 jours.

Grâce à une modification réglementaire, le programme sera aussi accessible aux travailleurs dont les commerces ont vu leur capacité être réduite d’au moins 50 %, a annoncé la ministre des Finances Chrystia Freeland.

Il faudra toutefois qu’ils aient perdu au moins 50 % de leurs revenus en raison de ces restrictions pour avoir droit à la prestation, a précisé la vice-première ministre.

Cette décision touchera des milliers de travailleurs du Québec et de l’Ontario, où les gouvernements viennent de réduire les capacités d’accueil de nombreux commerces en raison de l’augmentation des cas de COVID-19.

Ottawa réduit en outre le seuil de baisse de revenus nécessaire pour être admissible au programme, le faisant passer de 40 % à 25 %.

Les employeurs admissibles recevront des subventions salariales et des subventions pour le loyer de 25 % à 75 %, selon leur niveau de pertes de revenus, a précisé Mme Freeland.

L’accès à ces programmes ne sera par ailleurs élargi que pour couvrir la période allant du 19 décembre au 12 février. Le programme original continuera néanmoins d’être en vigueur jusqu’au 7 mai.

Pour recevoir des infos exclusives suivez nous

Plus lire aussi:

Premier cas de contamination au variant « Omicron » détecté en Tunisie

Découvrez le pass sanitaire que les autorités algériennes ont imposé

Air Algérie lance de nouvelles dessertes domestiques

Transport maritimes : le ministère des Transports impose des nouvelles conditions

Algérie : Quarantaine obligatoires pour les voyageurs provenant de 8 pays !

L’Allemagne impose des restrictions drastiques aux non-vaccinés

Deux compagnies aériennes lancent une féroce compétition en France

Actualités Similaires