jeudi, juillet 18, 2024
- Advertisement -

Douane : protéger le patrimoine archéologique du pays

Les missions de la douane algérienne sont principalement fixées dans la loi douanière et spécifiées par L’article trois (03) du Code des Douanes Algérien. Grâce à la vigilance des agents douaniers, entre 2018 et le premier trimestre de l’année 2023, contre les tentatives de contrebande visant son patrimoine archéologique a permis, selon les dernières données de la DGD، la saisie de plus de 1 000 pièces d’antiquités

Entre 2018 et le premier trimestre de l’année 2023, l’Algérie a réussi à faire échouer des opérations de contrebande visant au total plus de 1000 pièces d’antiquités, indique le site d’informations panarabe Al-Araby Al-Jadid.

D’après les informations données par les services douaniers le 29 avril 2023, il s’agit de cinq (05) pistolets de fabrication artisanale,  de 821 pièces diverses et récipients, de 22 pièces de monnaie anciennes, de 63 mosaïques datant de l’époque ottomane, de 12 épées, de trois (03) vases et de plusieurs objets faisant partie du patrimoine archéologique du pays.

Douane : des interventions pour la préservation du patrimoine

Ces interventions des éléments de la douane algérienne entrent dans le cadre de ses prérogatives, mais elles sont également soutenues par une politique nationale de protection et préservation du patrimoine.

Souvent, les contrebandiers des antiquités tentent d’écouler leurs marchandises en passant par les frontières terrestres, notamment celle avec la Tunisie ou par les aéroports. La marchandise est ensuite vendue, une fois sortie du territoire national, à des collectionneurs et quelques pièces d’antiquités se retrouvent même dans des enchères mondiales.

« Les opérations douanières s’effectuent par des interventions sur le terrain au niveau des postes frontaliers aériens, maritimes et terrestres, et également par la couverture du territoire algérien par des patrouilles, des barrières et des embuscades, précise la direction des douanes ( DGD) dans son communiqué.

À souligner que l’Algérie célèbre le mois du patrimoine du 18 avril au 18 mai 2023, avec un slogan panafricain : “Le patrimoine culturel algérien et ses prolongements africains.”

Suivez nous sur :facebook

Actualités Similaires