samedi, juillet 13, 2024
- Advertisement -

Douane tunisienne: Ces pratiques qui indignent les voyageurs

La douane tunisienne indigne des voyageurs par des pratiques pour le moins scandaleuses observées au niveau des ports et aéroports du pays. Cette semaine, un jeune touriste français affirme avoir vécu une insolite histoire à sa descente d’avion. Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, il soutient en effet être sollicité par des douaniers pour de petites choses qu’il emmenait avec lui. 

Nombreux sont les ressortissants algériens résidents dans de différents pays européens notamment, qui préfèrent transiter par la Tunisie pour rentrer au bled. La cherté du billet d’avion vers l’Algérie comparativement aux prix pratiqués pour des vols vers la Tunisie incite en effet certains émigrés à opter pour ce plan.

Parfois, des expatriés algériens font leur voyage via la Tunisie à cause de l’indisponibilité des traversées maritimes pour ceux qui rentrent avec leurs véhicules. Ce problème se pose surtout en été.

Douane tunisienne: rigueur et pratiques malsaines

C’est dire que plusieurs Algériens trouvent finalement leurs comptes dans ce plan. Ils seront d’ailleurs nombreux à opter pour cette alternative durant la prochaine saison estivale.

Ces derniers doivent cependant prendre leur précaution pour éviter toute mauvaise surprise au niveau des ports ou aéroports tunisiens. Les passagers doivent savoir qu’ils auront affaire à des agents douaniers pas du tout faciles à manier.

En plus d’être rigoureux dans l’application de la réglementation en vigueur, les douaniers tunisiens, du moins certains d’entre eux, n’hésitent pas à intimider les voyageurs et à les harceler pour tenter de soutirer de l’argent ou des petites choses aux passagers.

Douane tunisienne: Un touriste français raconte sa mésaventure

Un voyageurs français en a vécu l’amére expérience cette semaine, comme l’a souligné dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux. Celui-ci affirme en effet avoir été dépossédé d’un ballon qu’il portait avec lui.

Pis encore, il a sollicité pour une «vieille enceinte Bluetooth» (c’est quoi çà) , a t-il déclaré. A sa grande surprise, un des douaniers lui a demandé le prix de cet article. Le voyageur affirme ne rien comprendre dans l’attitude des douaniers tunisiens. « Ici, on veut tout commercer »,  fait-il remarqué.

Ainsi donc, les Algériens qui auront à transiter par la Tunisie pour entrer en Algérie l’été prochain sont avertis. Ils ne seront probablement pas épargnés par ce genre de pratiques de la part des services de la douane tunisienne.

Islam M.
Islam M.http://www.djalia-dz.com/fr
Il rédige des articles sur des sujets liés au tourisme et à l'immigration, et conférencier depuis plusieurs années pour diverses publications.
Actualités Similaires