samedi, juin 15, 2024
- Advertisement -

Douane : voici la somme d’argent en euro autorisée en voyage

Douane – La déclaration obligatoire des montants d’argent constitue une règle importante à prendre en compte pour les voyageurs souhaitant passer des vacances agréables. 

 

Déclaration obligatoire au-delà de 10 000 euros

Déclaration obligatoire au-delà de 10 000 euros
Déclaration obligatoire au-delà de 10 000 euros

Dans le but de garantir des vacances agréables, de nombreux voyageurs souhaitent transporter des sommes d’argent conséquentes. Cependant, il est important de se conformer à la loi, car les montants autorisés sont limités tant en France qu’en Algérie. Des discussions sur les différentes pages Facebook dédiées aux voyages mettent en garde depuis quelques jours les voyageurs sur cette réglementation.

Selon la législation française, un voyageur n’est pas autorisé à transporter avec lui plus de 10 000 euros en espèces. Au-delà de ce seuil, le passager est tenu de faire une déclaration à la douane pour justifier la provenance de cet argent.

 

Les obligations légales en France

Les obligations légales en France
Les obligations légales en France

L’administration française, sur son site officiel, indique que dès lors que la somme transportée physiquement atteint ou dépasse 10 000 euros, une déclaration à la douane est obligatoire, que l’individu soit ou non propriétaire de l’argent en question. Cette déclaration peut être effectuée en ligne et omettre de le faire ou fournir des informations fausses peut entraîner des sanctions.

Il est important de noter que cette obligation de déclaration à la douane concerne tous les types d’argent liquide, tels que les billets de banque, les pièces de monnaie, les chèques, les chèques de voyage, les cartes prépayées, ainsi que les pièces et lingots d’or d’une valeur égale ou supérieure à 10 000 euros.

De plus, cette réglementation s’applique à tous les voyageurs, quelle que soit leur nationalité ou leur résidence, qu’ils résident en France ou non. Elle concerne également les couples, les familles ou les personnes dont la somme totale des fonds atteint les 10 000 euros, lorsqu’il existe une communauté d’intérêt entre eux.

 

Les restrictions en Algérie

Les restrictions en Algérie
Les restrictions en Algérie

En Algérie, les règles sont similaires puisque la somme d’argent autorisée en voyage sans déclaration douanière ou bancaire est fixée à 1000 euros. Selon le site de la direction de la douane algérienne, la déclaration de devises est obligatoire à l’entrée et à la sortie du territoire national, pour tout montant égal ou supérieur à 1000 euros pour les résidents et non-résidents algériens, et à 5000 euros pour les étrangers.

Les non-résidents en Algérie, qui incluent les ressortissants algériens établis à l’étranger, sont tenus de présenter un reçu bancaire attestant le change d’une partie ou de la totalité de la somme en devises (dépassant les 1000 euros) à leur entrée sur le territoire national, comme précisé sur le site de la douane algérienne.

 

Conséquences en cas de non-respect de la réglementation

 

En France et en Algérie, les autorités adoptent une position ferme concernant le non-respect des réglementations relatives aux montants d’argent autorisés en voyage. Tout individu qui ne se conforme pas à ces restrictions s’expose à des conséquences graves et à des peines sévères.

En France, les sanctions pour tentative de transfert illicite d’argent vers l’étranger sont rigoureusement appliquées. Les personnes qui enfreignent les règles peuvent être condamnées à une peine de prison. Ce délit est pris au sérieux, et le contrevenant risque d’être incarcéré pendant plusieurs années, en fonction de la gravité de l’infraction.

De même, en Algérie, les autorités douanières sont strictes quant au respect des règles relatives aux montants d’argent transportés lors des voyages. Tout individu qui ne se conforme pas à l’obligation de déclaration des devises encourt des conséquences sévères. En cas de tentative de transfert illicite d’argent vers l’étranger, des sanctions pénales peuvent être appliquées, ce qui peut entraîner une peine de prison.

Il est donc essentiel de respecter scrupuleusement les réglementations en vigueur dans ces deux pays pour éviter tout problème légal et garantir des voyages sans encombre. La sécurité et le respect des lois sont des priorités absolues, et il est de la responsabilité de chaque voyageur de se conformer à ces règles pour prévenir tout incident fâcheux et préserver son intégrité juridique.

 

 

 

 

Ahcen Hcn
Ahcen Hcn
Par Ahcen Hacn journaliste tabloïd et conférencier depuis plusieurs années pour diverses publications. Il possède une expérience significative dans les visas et Il rédige des articles sur des sujets liés au tourisme, voyages et à l'immigration
Actualités Similaires