web analytics
- Advertisement -
ActualitéEmploi en France: Emmanuel Macron fait encore polémique

Emploi en France: Emmanuel Macron fait encore polémique

Le président de la République, Emmanuel Macron, a suscité encore une vive polémique suite à des propos concernant l’emploi en France. Il s’agit des déclarations faites lors de sa visite à Marseille, en réponse à une mère qui l’interpellait sur le cas de son fils chômeur.

Cette sortie rappellent à certains les déclarations du chef de l’Etat à un jeune horticulteur en recherche d’emploi en France auquel il avait affirmé qu’il suffisait de « traverser la rue » pour trouver du travail. C’était en 2018. Des propos qui avait alors valu à Emanuel Macron de vives critiques.

Le président qui était cette semaine en visite de travail de trois jours à Marseille a « récidivé », indique t-on avec des propos jugés tout aussi déplacés.

Emploi en France: Quand une dame interpelle Macron

Cette fois, le locataire de l’Elysée répondait à une femme qui l’interpellait sur la situation de son fils de 33 ans qui se trouve sans emploi. « Il doit 11 mois de loyer maintenant. Il ne peut même pas aller chercher du travail » car « il n’a pas d’argent pour prendre les transports », a affirmé la maman.

« Il veut travailler dans quoi votre fils ? lui demandait alors Emmanuel Macron qui lui a rappelé au passage les dispositifs d’insertion qui existent pour l’emploi en France.

Emploi en France: je fais le tour du Vieux port ce soir avec vous… », les propos polémiques d’Emmanuel Macron

Il est prêt à travailler comme serveur ? » « N’importe… Tout! », lui a répondu la dame, selon un compte rendu de RTL. Le chef de l’Eta répond alors: « vous n’allez pas me faire croire que, s’il cherche vraiment du boulot à Marseille, et qu’il est prêt à prendre un boulot de serveur, qu’il n’y a pas de boulot de serveur ».

Et d’enchainer : « moi je vous promets: je fais le tour du Vieux port ce soir avec vous, je suis sûr qu’il y a 10 offres d’emploi ».

Emploi en France: «Macron caricature Macron»

C’est surtout cette dernière phrase qui a suscité la polémique. « Il est très méprisant vis-à-vis des gens qui sont privés d’emploi avec ce genre de phrases », a déclaré ainsi le député LFI de Seine-Saint-Denis. Pour la patronne des députés écolos Cyrielle Chatelain « la formule change, le mépris reste ».

«La solution au chômage ? Traverser une rue en 2018. Faire un mètre en mai 2023. Voici venu le temps de faire un tour du Vieux-Port en juin 2023. Face au mépris du peuple, le seul chômeur que l’on espère dans le pays, c’est Emmanuel Macron», a indiqué de son coté la cheffe de file des députés insoumis, Mathilde Panot. Affirmant que «Macron caricature Macron»

Islam M.
Islam M.http://www.djalia-dz.com/fr
Il rédige des articles sur des sujets liés au tourisme et à l'immigration, et conférencier depuis plusieurs années pour diverses publications.
RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular

- Advertisement -