mercredi, juillet 24, 2024
- Advertisement -

Espagne saisit un navire d’Algérie Ferries, Ce que s’est réellement passé?

Un navire de la compagnie nationale de transport maritime Algérie Ferries a été saisi par l’Espagne, c’est l’information qui fait le tour sur les raisons sociaux. 

En effet, une rumeur selon laquelle le  navire Tariq Ibn Ziyad de la compagnie Algérie Ferries, qui assure des traversées entre l’Algérie et l’Espagne, a été saisi en Espagne, a été le sujet des plusieurs groupes et les pages Facebook.

Lire aussi : Un algérien vole 70.000 euros à une touriste

Silence totale de la compagnie Algérie Ferries

La compagnie nationale de transport maritime Algérie Ferries a été souvent critiquée par les passagers qui dénoncent les retards répétés.  Mais cette fois ci, la compagnie nationale de transport maritime affronte un nouveau problème. En effet, la compagnie nationale est critiquée cette fois ci suite a son silence. Algérie Ferries n’a communiqué aucune information sur la situation de son navire Tariq Ibn Ziyad. Elle n’a ni démenti ni affirmé l’information.

Lire aussi :Douane : 310.000 euros saisis

Pourquoi l’Espagne a saisi ce navire 

Selon le quotidien arabophone El Khabar, le navire Tariq Ibn Ziyad a été saisi au portail d’Alicante par les autorités espagnoles

Lire aussi : Transport maritime: Lakehal Ayat, nouveau directeur de l’ENTMV

Algérie Ferries djalia-dz

Le navire Tariq Ibn Ziyad a été retenu au port d’Alicante, c’est le président de la commission des transports et des télécommunications de l’APN, Ali Mounsi qui a confirmé cette mauvaise nouvelle pour les passagers algériens par la publication d’un communiqué.

Lire aussi : Air Algérie lance une promotion pour les ressortissants algériens 

Les causes de cette décision

Le président de la commission des transports et des télécommunications de l’APN, Ali Mounsi a précisé  que cette décision a été prise pour cause d’un manque de respect des consignes d’hygiène. Tout en faisant savoir que le capitaine du navire Tariq Ibn Ziyad n’avait pas fait son devoir. Et ce, au niveau du quai où le bateau était amarré au port d’Alicante. Ce qui a poussé ce responsable à chercher des réponses fiables.

Le président de la commission, Ali Mounsi, a tenu à lancer, par ailleurs, un appel aux autorités concernées pour enquêter sur les vraies raisons derrières cet incident

 

 

Actualités Similaires