web analytics
- Advertisement -
ActualitéFrais de visa pour la Thaïlande : une bonne nouvelle pour cette...

Frais de visa pour la Thaïlande : une bonne nouvelle pour cette catégorie de personne

Frais de visa pour la Thaïlande – La Thaïlande a récemment annoncé une nouvelle réforme concernant les frais de visa pour les travailleurs étrangers en provenance du Cambodge, du Laos, du Myanmar et du Vietnam.

Cette initiative vise à réduire le coût de l’immigration légale et à encourager l’emploi formel tout en soutenant la reprise économique après les défis posés par la pandémie de COVID-19. Dans cet article, nous examinerons en détail les implications de cette réduction des frais de visa pour cette catégorie spécifique de travailleurs étrangers.

Des frais de visa pour la Thaïlande réduits pour les travailleurs du Cambodge, du Laos, du Myanmar et du Vietnam

Des frais de visa pour la Thaïlande réduits pour les travailleurs du Cambodge, du Laos, du Myanmar et du Vietnam
Des frais de visa pour la Thaïlande réduits pour les travailleurs du Cambodge, du Laos, du Myanmar et du Vietnam

Le ministère du Travail thaïlandais a récemment pris une mesure significative visant à revoir les frais de visa pour les travailleurs étrangers originaires du Cambodge, du Laos, du Myanmar et du Vietnam. Jusqu’à cette révision, ces travailleurs étrangers étaient confrontés à des frais de visa substantiels, s’élevant à 2 000 bahts, soit approximativement 55,56 dollars américains.

Cependant, cette réforme a radicalement réduit ces frais à un montant bien plus abordable de 500 bahts, soit environ 13,89 dollars américains. Cette modification ne se limite pas uniquement aux frais de visa, car les frais associés à une demande de séjour temporaire, auparavant fixés à 1 900 bahts, soit environ 52,78 dollars américains, ont également été considérablement réduits à 500 bahts.

La mise en œuvre de ces nouvelles dispositions est prévue pour le 10 novembre 2023, et elles resteront en vigueur pendant une période de quatre ans. Il convient de noter que cette réforme s’adresse spécifiquement aux travailleurs étrangers originaires du Cambodge, du Laos, du Myanmar et du Vietnam qui souhaitent se rendre en Thaïlande dans le but d’y exercer une activité professionnelle conformément à un contrat de travail ou à un protocole d’accord (MOU) relatif au recrutement de travailleurs.

Lire aussi : Marseille-Alger : Programme de Traversées du Navire Badji Mokhtar

Frais de visa pour la Thaïlande : Promouvoir l’emploi formel et l’immigration légale

Frais de visa pour la Thaïlande : Promouvoir l'emploi formel et l'immigration légale
Frais de visa pour la Thaïlande : Promouvoir l’emploi formel et l’immigration légale

La réduction significative des frais de visa constitue une initiative majeure destinée à promouvoir l’emploi formel en Thaïlande. Cette décision reflète l’engagement du gouvernement thaïlandais à s’assurer que les travailleurs étrangers sont engagés conformément à la loi, visant ainsi à résoudre les problèmes liés à l’immigration clandestine et à renforcer la stabilité du marché du travail dans le pays.

Les autorités thaïlandaises ont de fortes convictions que cette mesure permettra d’encourager la légalité de l’emploi, de réduire les pratiques d’emploi informel et de motiver les travailleurs à mener leurs activités en pleine conformité avec les lois et réglementations en vigueur.

LIRE AUSSI: Bagages en avion : Comment voyager léger ?

Le ministère du Travail de Thaïlande a mis en avant que cette réglementation s’inscrit dans la stratégie globale du gouvernement visant à réguler l’emploi des travailleurs étrangers. L’objectif de cette stratégie est de renforcer la compétitivité du pays sur la scène économique internationale tout en apportant un soutien crucial à la reprise économique après les perturbations causées par la pandémie de COVID-19.

La réduction des frais de visa est ainsi perçue comme un moyen de soulager le fardeau financier qui pesait tant sur les travailleurs étrangers que sur les employeurs. De plus, elle vise à favoriser la création d’un environnement propice à l’emploi formel, permettant ainsi de tirer parti de ses avantages tant sur le plan économique que social.

Lire aussi : Taxe à Bali 2024 : Une nouvelle initiative pour le tourisme durable

Frais de visa pour la Thaïlande : Des avantages économiques et sociaux considérables

Frais de visa pour la Thaïlande : Des avantages économiques et sociaux considérables
Frais de visa pour la Thaïlande : Des avantages économiques et sociaux considérables

La réduction des frais de visa pour les travailleurs étrangers provenant du Cambodge, du Laos, du Myanmar et du Vietnam présente des avantages significatifs, à la fois sur le plan économique et social. En favorisant l’emploi formel, cette réforme contribue à accroître la productivité et à améliorer les conditions de travail pour ces travailleurs. Elle renforce également la position de la Thaïlande en tant que destination attractive pour les travailleurs étrangers de la région.

Du point de vue des employeurs, cette réduction des frais de visa peut constituer un avantage significatif en réduisant les coûts liés à l’embauche de travailleurs étrangers. Cela pourrait encourager davantage d’entreprises à embaucher des travailleurs étrangers de manière légale, créant ainsi un marché du travail plus stable.

Sur le plan social, la réforme a le potentiel de réduire l’emploi informel, qui est souvent associé à des conditions de travail précaires. Elle peut améliorer la qualité de vie des travailleurs étrangers en leur offrant une plus grande sécurité d’emploi et une protection sociale accrue.

Ahcen Hcn
Ahcen Hcn
Par Ahcen Hacn journaliste tabloïd et conférencier depuis plusieurs années pour diverses publications. Il possède une expérience significative dans les visas et Il rédige des articles sur des sujets liés au tourisme, voyages et à l'immigration
RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular

- Advertisement -