mercredi, juillet 24, 2024
- Advertisement -

France-Algérie : perturbations et annulations de vols, jusqu’à quand ?

Avec la succession de grève qui touche plusieurs secteurs, dont le secteur aérien qui a annulé la plupart des ses vols dont les vols France-Algérie.

 

France-Algérie : Annulation de 30% des vols jusqu’au 26 mars

Depuis des semaines, la France vit à un rythme de grèves touchant plusieurs secteurs. Une nouvelle grève a été annoncée, un autre jour de mobilisation interprofessionnelle contre la réforme des retraites. La grève aura un impact sévère sur le trafic aérien dans les aéroports français jusqu’au dimanche 26 mars.

En effet, la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) a publié jeudi 23 mars un communiqué dans lequel elle demande aux compagnies aériennes de réduire leurs programmes de vols du jusqu’au dimanche 26 mars. La DGAC a également appelé à l’annulation de 30 % des vols à l’aéroport de Paris-Orly et de 20 % dans les autres aéroports de France dans le cadre d’une mobilisation interprofessionnelle contre la réforme des retraites en raison des grèves des contrôleurs aériens.
Jusqu’au dimanche 26 mars, à 6h00, les aéroports de la région un vol sur cinq sera supprimé seront Marseille, Bordeaux, Lyon et Toulouse, a noté la DGAC dans un communiqué. communiqué publié sur son compte Twitter. « Malgré ces mesures de précaution, des perturbations et des retards vont se produire« , a prévenu la DGAC.

France-Algérie : Quel impact sur les vols vers l’Algérie ?

 

Face à cette situation, la DGAC invite « les passagers qui le peuvent à reporter leur voyage et à se renseigner auprès de leurs compagnies aériennes sur le statut de leur vol« . Les passagers ayant réservé des vols à destination ou en provenance d’Orly, de Marseille-Provence, de Toulouse-Blagnac et de Lyon-Saint Exupéry sont donc priés de contacter leur compagnie aérienne pour plus d’informations.

Bien sûr, on souhaite également que ces entreprises communiquent sur d’éventuelles annulations.

DGAC a demandé aux compagnies de renoncer à 30% de leurs plans de vol à l'aéroport d'Orly et à trois autres aéroports en France

Le 23 mars, la DGAC a demandé à ces compagnies de renoncer à 30% de leurs plans de vol à l’aéroport d’Orly et à trois autres aéroports en France (c’est-à-dire Marseille, Lyon et Toulouse).

Aéroports desservies par plusieurs compagnies aériennes qui opèrent des vols entre France-Algérie. Il s’agit notamment d’Air Algérie, d’Air France et de Transavia.

Air Algérie, d'Air France et de Transavia

Lors de la grève du 6 mars, Air Algérie et Transavia ont été contraintes d’annuler plusieurs vols à destination et en provenance d’Algérie. Il en a été de même lors de la journée de grève du 15 mars, lorsqu’Air Algérie a annoncé l’interruption et la suppression de certains vols au départ de l’aéroport de Paris-Orly.

Concernant la grève de jeudi, seule Air France a communiqué sur la situation de ses vols. Dans un communiqué transmis aux médias, Air France prévoit de sécuriser « 95% de son programme de vols, y compris tous les vols long-courriers et les vols à destination et en provenance de Paris-Charles de Gaulle ». Pourtant, « des retards et des annulations de dernière minute ne peuvent être exclus« , a averti la société.

Lire aussi :SMIC 2023 inflation : vers une hausse du salaire des Français

Versement allocations CAF  : comment fonctionne le versement automatique ?

Ahcen Hcn
Ahcen Hcn
Par Ahcen Hacn journaliste tabloïd et conférencier depuis plusieurs années pour diverses publications. Il possède une expérience significative dans les visas et Il rédige des articles sur des sujets liés au tourisme, voyages et à l'immigration
Actualités Similaires