web analytics
- Advertisement -
ActualitéHôtesse de l’air : voici 9 choses à savoir sur l’avion (vidéo)

Hôtesse de l’air : voici 9 choses à savoir sur l’avion (vidéo)

Dans une vidéo partagée sur les réseaux sociaux, une hôtesse de l’air a décidé de partager neuf informations importantes sur l’avion que tous les voyageurs devraient connaître.

 

Ces astuces et faits intéressants offrent un aperçu unique de l’environnement aérien et peuvent aider les passagers à mieux comprendre certains aspects du voyage en avion. De l’atterrissage par temps de pluie aux sièges les plus confortables, en passant par les précautions alimentaires, voici neuf choses que vous devriez savoir avant de monter à bord d’un avion.

 

 

Hôtesse de l’air : Les atterrissages par temps de pluie peuvent être brutaux mais contrôlés

Hôtesse de l’air : Les atterrissages par temps de pluie peuvent être brutaux mais contrôlés

L’hôtesse de l’air a partagé une information fascinante sur les atterrissages lorsqu’il pleut. Selon ses dires, les pilotes adoptent souvent une approche différente pour éviter les risques d’aquaplaning, une situation où l’avion glisse sur une couche d’eau sur la piste. Pour prévenir cela, les pilotes préfèrent éviter les atterrissages en douceur, connus sous le nom de « Kiss Landing », et optent plutôt pour des atterrissages plus brusques mais parfaitement contrôlés. Cette décision stratégique vise à assurer la sécurité des passagers en minimisant les risques associés aux conditions de pluie. Ainsi, bien que ces atterrissages puissent sembler plus brutaux, ils sont effectués dans un souci de précaution et de maîtrise de l’avion, garantissant une arrivée en toute sécurité malgré les intempéries.

 

 

Hôtesse de l’air : Les vols matinaux offrent une expérience moins turbulente

 

Selon les précieuses informations partagées par l’hôtesse de l’air, il semble que les vols matinaux offrent une expérience de vol plus paisible et moins sujette aux turbulences. Cette observation repose sur le fait que les températures nocturnes et matinales sont généralement plus stables et constantes que celles de la journée. En effet, pendant la nuit et les premières heures du matin, l’atmosphère se refroidit progressivement et les variations de température sont moins prononcées.

Cette stabilité thermique réduit les mouvements de convection d’air, qui sont souvent responsables des turbulences en vol. Par conséquent, si vous êtes un voyageur qui préfère éviter les secousses aériennes, opter pour un vol matinal pourrait être une excellente solution pour un voyage plus serein et confortable. Bien entendu, il est important de garder à l’esprit que les conditions météorologiques et les facteurs atmosphériques peuvent varier d’un vol à l’autre, mais choisir un horaire de vol matinal peut certainement contribuer à une expérience de vol plus calme et agréable.

 

 

Hôtesse de l’air : Les pilotes mangent des repas différents

Selon l’agente de bord, dans un souci de sécurité et pour prévenir tout risque d’intoxication alimentaire, une mesure préventive essentielle est mise en place à bord de l’avion : le pilote et le copilote se voient attribuer des repas différents. Cette pratique a pour objectif de garantir qu’en cas de malaise ou de symptômes gastro-intestinaux liés à un repas contaminé, au moins l’un des pilotes reste en pleine possession de ses capacités et est en mesure de prendre les commandes de l’aéronef en toute sécurité.

Cette mesure de précaution est d’une importance capitale, car la santé et le bien-être des membres d’équipage ont une influence directe sur la sécurité et la gestion du vol. En évitant de consommer le même repas, les pilotes minimisent les risques d’une intoxication alimentaire simultanée, ce qui assure une continuité opérationnelle et une aptitude au pilotage ininterrompues, même en présence d’une éventuelle indisposition alimentaire.

 

 

Hôtesse de l’air : Certains sièges peuvent être plus froids

D’après les informations fournies par l’hôtesse, les sièges situés à proximité des hublots, bien qu’ils soient généralement prisés pour leur vue panoramique et leur praticité, peuvent présenter une particularité notable : ils peuvent être plus frais que les autres. Cette caractéristique découle des températures extrêmement basses qui règnent à l’extérieur de l’avion, susceptibles de refroidir le fuselage et d’influer sur la température ressentie à ces emplacements. Il est donc judicieux de prendre quelques précautions si vous envisagez de vous installer dans un siège près du hublot.

Il est recommandé de prévoir un petit pull ou une veste légère pour vous protéger du froid éventuel. En anticipant ces conditions particulières, vous pourrez profiter pleinement de la vue imprenable et du confort offerts par ces sièges, tout en vous assurant de rester à une température agréable tout au long du vol. Ainsi, en prenant en compte cette considération, vous serez en mesure de tirer le meilleur parti de votre expérience de voyage aérien, en vous adaptant aux variations de température potentielles associées aux sièges près des hublots.

 

 

Hôtesse de l’air : L’oxygène en cas de dépressurisation est limité à 13 minutes

 

Lorsque la cabine de l’avion subit une dépressurisation, il est essentiel de comprendre que vous ne disposez que d’un temps limité pour assurer votre approvisionnement en oxygène. En effet, selon les propos de l’hôtesse de l’air, vous aurez seulement une fenêtre de 13 minutes durant laquelle votre masque à oxygène vous fournira l’air nécessaire pour respirer. Cette durée peut sembler courte, mais elle est calculée en prenant en compte les mesures d’urgence prises par les pilotes dans de telles situations.

Leur priorité absolue est de résoudre le problème de dépressurisation ou de procéder à un atterrissage d’urgence dans les plus brefs délais. Il convient de souligner que cette limite de 13 minutes correspond à un délai maximal, et dans la plupart des cas, les pilotes parviennent à rétablir la pression de la cabine ou à atterrir en toute sécurité bien avant l’épuisement de cette période. Il est donc important de garder son calme et de suivre les consignes fournies par le personnel de bord en cas d’incident de ce type.

 

 

Hôtesse de l’air : Les sièges à l’arrière offrent souvent un meilleur service

 

Si vous désirez bénéficier d’un service empreint d’attention et de prévenance, il est préconisé de privilégier les sièges situés à l’arrière de l’appareil lors de votre voyage en avion. Selon les conseils avisés de l’hôtesse de l’air, cette zone de l’avion offre de nombreux avantages pour recevoir des attentions personnalisées de la part de l’équipage de cabine. En effet, étant plus proches de l’arrière de l’avion où se trouve généralement le poste de travail des membres de l’équipage, ces sièges permettent une accessibilité accrue pour l’équipe de bord.

Ainsi, il est plus aisé pour les membres du personnel de vous apporter une boisson rafraîchissante, de vous fournir des écouteurs pour votre divertissement à bord ou de vous offrir une couverture pour vous réchauffer durant le vol. De plus, étant à proximité du lieu où sont souvent entreposés les équipements de service, les hôtesses et les stewards peuvent rapidement répondre à vos besoins et vous offrir un service de qualité avec une attention particulière. Cela ne veut pas dire que les autres parties de l’avion sont dépourvues de services, mais en optant pour les sièges à l’arrière, vous augmentez vos chances de recevoir un service plus personnalisé et de profiter d’un confort supplémentaire.

 

 

Hôtesse de l’air : Évitez le thé ou le café à bord

 

 

Il est fortement recommandé d’éviter de consommer du thé ou du café à bord de l’avion, car l’eau utilisée pour leur préparation provient de vastes réservoirs qui ne font pas l’objet d’un nettoyage régulier. Consciente de cette réalité, l’hôtesse de l’air conseille vivement aux passagers d’opter plutôt pour de l’eau minérale en bouteille ou de savourer un délicieux jus afin de prévenir tout risque potentiel d’intoxication alimentaire.

En effet, dans le cadre des opérations aériennes, les compagnies aériennes font usage de réservoirs d’eau de grande envergure qui, malheureusement, ne font pas l’objet d’un entretien fréquent et rigoureux. Cette situation peut engendrer une accumulation de bactéries et d’agents pathogènes dans l’eau utilisée pour les boissons chaudes. Ainsi, afin de garantir la sécurité et le bien-être des passagers, il est préférable d’éviter de consommer des boissons préparées avec cette eau douteuse. Opter pour de l’eau minérale en bouteille ou pour d’autres boissons non liées à ce problème constitue une sage décision pour préserver votre santé et votre confort tout au long du vol.

 

 

Hôtesse de l’air : Ne pas trop gonfler les oreillers

 

Pour ceux qui envisagent de s’octroyer une petite sieste durant leur vol, il est vivement recommandé de faire preuve de prudence en ce qui concerne le gonflage excessif de leur oreiller. En effet, les variations de pression atmosphérique qui surviennent lors de l’atterrissage pourraient potentiellement entraîner une explosion désagréable de l’oreiller. Il est donc préférable d’adopter une approche modérée en termes de gonflage, afin d’éviter tout incident fâcheux et de garantir une expérience de vol plus confortable.

 

 

Hôtesse de l’air : Les tablettes et pochettes de l’avion sont des nids à bactéries

 

D’après les révélations de l’hôtesse de l’air, il apparaît que les tablettes et pochettes présentes à bord des avions sont souvent de véritables nids à bactéries, abritant une myriade de micro-organismes potentiellement dangereux pour la santé. Face à cette réalité préoccupante, elle prodigue un conseil avisé : il est vivement recommandé d’adopter une approche proactive en matière d’hygiène et de nettoyer consciencieusement ces surfaces avec des lingettes désinfectantes.

Cette précaution simple, mais essentielle, permet de réduire les risques de propagation des germes et contribue à préserver la santé et le bien-être des passagers pendant leur voyage aérien. En prenant soin de débarrasser les tablettes et les pochettes des bactéries indésirables, les voyageurs peuvent ainsi se prémunir contre les infections et les maladies potentielles, tout en jouissant d’une expérience de vol plus saine et sécuritaire.

La vidéo :

@queenofcockpit9 infos sur l’avion qu’il est bon de savoir ! #infos #avion #hotessedelair #trucetastuce♬ son original – Avec moi…en Air Exxion

Ahcen Hcn
Ahcen Hcn
Par Ahcen Hacn journaliste tabloïd et conférencier depuis plusieurs années pour diverses publications. Il possède une expérience significative dans les visas et Il rédige des articles sur des sujets liés au tourisme, voyages et à l'immigration
RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular

- Advertisement -