- Advertisement -

Immobilier en France: Peut-on emprunter dans une banque d’une autre région?

Peut-on faire un crédit immobilier en France auprès d’une banque qui n’est pas située dans la région de sa résidence? Une question qui se pose plus d’un et à laquelle des experts et spécialistes en la matière répondent. Explication dans la suite de cet article. 

Face à la hausse du taux de crédit immobilier en France, des emprunteurs semblent avoir trouver la parade. Demander un crédit dans une autre région que celle ou il habitent sachant que certaines banques régionales sont plus compétitives et proposent des taux en deçà de la moyenne.

Le procédé est-il légal au yeux de la loi? les banques jouent-elles le jeu? ce sont en fait les question qui taraudent les esprits. Des experts ont prit la parole et se sont exprimés sur le dossier.

Immobilier en France: “Sur le papier, rien ne l’interdit »

« Il n’est pas écrit que l’on est obligé d’emprunter dans la région où on achète. Mais pour des questions pratiques, les emprunteurs se tournent souvent vers une banque dans la région de leur résidence principale, voire de leur résidence secondaire. », indique ainsi Maël Bernier, directrice de la communication chez Meilleurtaux

Même son de cloche chez porte-parole du courtier Vousfinancer, Sandrine Allonier. “Sur le papier, rien ne l’interdit, mais dans les faits, ce sera très difficile. Si les banques régionales proposent un taux attractif, c’est qu’elles veulent nouer une relation de proximité avec le client.” , a explique ce dernier à Capital.

LIRE AUSSI: Taxe foncière : une autre mauvaise nouvelle pour les propriétaires

Immobilier en France: sur le plan pratique, le procédé n’emballe pas les banques

Maël Bernier qui s’est confiée au site Money Vox souligne par ailleurs: « il y a une logique géographique. Un banquier qui octroie un prêt connaît le marché, la valeur des biens ou comment ils se vendent. La connaissance du marché et du secteur jouent sur l’octroie d’un prêt. Or, un banquier à Strasbourg ne connait pas forcément le marché à côté de Rennes. »

LIRE AUSSI: La CAF annonce une mauvaise nouvelle pour ses allocataires

Et d’ajouter: « certains emprunteurs, primo-accédants par exemple, peuvent solliciter un crédit auprès de la banque de leurs parents, si ces derniers ont un historique avec l’établissement. Encore une fois, rien n’est interdit. Mais dans les faits, sans lien particulier avec la banque en question, il y a de fortes chances que celle-ci ne vous finance pas. »

 

Islam M.
Islam M.http://www.djalia-dz.com/fr
Il rédige des articles sur des sujets liés au tourisme et à l'immigration, et conférencier depuis plusieurs années pour diverses publications.
Actualités Similaires