- Advertisement -

Immobilier: la parade du gouvernement face à la crise du logement

Le gouvernement de la République française a t-il enfin trouver la parade pour booster le marché de l’immobilier? l’éxecutif prévoit en tous cas une disposition à cet effet dans le projet de loi de finances 2024.

Le marché de l’immobilier bat de l’aile depuis plusieurs mois en France. Les transactions ne sont de moins en moins fréquentes dans les différents départements. Des experts et spécialistes en la matière expliquent cette situation par notamment le taux de l’emprunt immobilier qui a sensiblement augmenté ainsi qu’à la flambée des prix des logements.

Quoi qu’il en soit, la demande a sensiblement baissé et les vendeurs trouvent du coup toutes les peines du monde pour écouler leur logement.

Immobilier: des experts lance l’alerte

“Les premières victimes sont évidemment les primo-accédants, qui, pour se financer, ont besoin d’une épargne conséquente ou d’ajustements sur les prix”, note t-il en effet. Selon lui, dans de nombreuses villes (Bordeaux, Nantes…), « les étiquettes sont déjà en train de valser », a indiqué le président de Century 21, premier réseau d’agences.

Intervenant cette semaine dans l’émission le “Grand rendez-vous de l’immobilier” (Capital / Radio immo), Charles Marinakis a souligné que “de mémoire d’agent immobilier, je n’ai jamais vu cela, il nous arrive d’avoir 600 à 700 demandes pour un logement”. Celui-ci a par ailleurs invité le gouvernement à intervenir pour trouver une solution.

Lire aussi: Crise du logement en France: 18 % de la population habite un logement insalubre 

Immobilier: Ce que proposera le gouvernement de la République française

Il faut dire que l’exécutif n’a pas attendu ce cri d’alarme pour intervenir. Il était déjà dans le coup. Le gouvernement de la République française préparait une offensive à cette effet. Celle-ci devrait être contenu dans le projet de loi de finances 2024 qui sera présenté prochainement.

Il s’agit en fait d’un avantage fiscal préconisé pour favoriser le logement locatif intermédiaire (LLI). Un logement dont les loyers sont 10 % à 15 % inférieurs à ceux fixés dans le marché libre, souligne Capital.

Le dispositif fiscal introduit dans le projet de la loi de finances 2024  permettrait aux ménages d’investir dans des sociétés civiles de placement immobilier (SCPI), indique encore la même source médiatique relayant des informations des Échos.

Islam M.
Islam M.http://www.djalia-dz.com/fr
Il rédige des articles sur des sujets liés au tourisme et à l'immigration, et conférencier depuis plusieurs années pour diverses publications.
Actualités Similaires