vendredi, juin 21, 2024
- Advertisement -

Importation des véhicules en Algérie 2023 : Ce que vous devez payer

Importation des véhicules en Algérie – selon  les instructions du président de la république Algérienne Abdelmadjid Tebboune, l’importation des véhicules neufs et d’occasion de moins de trois (3) ans est de nouveau autorisée en Algérie.

Cette bonne nouvelle a été annoncée par le Conseil des ministres qui s’est tenu le dimanche 09 octobre 2023. Effectivement, avoir l’occasion d’importer une voiture de moins de trois (3) ans, c’est bien, et de connaitre les droits de douane, c’est encore mieux afin d’éviter les mauvaises surprises

Récemment, un communiqué a été publié par la Direction Générale des Douanes Algérienne (DGD) concernant l’importation des véhicules utilitaires et de tourisme de moins de (3) ans, par les particuliers résidents.

Importation des véhicules en Algérie :  les démarches à suivre
Importation des véhicules en Algérie :  les démarches à suivre

Lire aussi: Douane : un coup de filet historique

Les démarches à suivre pour l’importation des véhicules en Algérie

En effet, la Direction Générale des Douanes Algériennes (DGD) a précisé sur le document tous les droits de douane exigibles, ainsi que l’évaluation de la valeur de la voiture importée, et ce, en cas de l’obligation de réévaluation du prix.

De ce fait :

  • Les particuliers Algériens résidents sont autorisés d’acheter une voiture d’occasion pour sa mise en circulation sur le territoire Algérien auprès des personnes morales ou physiques, uniquement une (1) seule fois tous les trois (3) ans, et ce, à compter de la date de la déclaration de sa mise à la circulation.
  • L’âge de ce véhicule importé en Algérie est calculé en années, en mois et en jours.
  • Le propriétaire peut vendre sa voiture importée sans aucun problème et sans aucune précision de la durée de possession du véhicule.

Concernant les droits de douane, ils sont calculés sur la base de la valeur contractuelle, autrement dite selon le prix effectivement payé ou dû.

 

Le mode de calcul des prix des voitures d’occasion
Le mode de calcul des prix des voitures d’occasion

Lire aussi: Importation et construction automobiles : des changements annoncés

Le mode de calcul des droits de douane et le prix des voitures d’occasion de moins de trois ans importés en Algérie

Les droits de douane qui sont appliqués aux véhicules de tourisme d’occasion de moins de trois (3) ans importés en Algérie :

  • L’importation des véhicules d’occasion de trois (3) ans par les citoyens algériens résidents s’effectue uniquement par leurs propres devises.
  • Afin de calculer le prix du véhicule d’occasion (moins de trois ans) importé en Algérie, il faut convertir le coût en dinars Algériens (DZD) selon le taux de change du marché noir.
  • Pour le calcul des droits de douane de ce véhicule d’occasion (moins de trois ans) importé en Algérie, il faut convertir le prix en dinars Algériens (DZD), et ce, selon le taux de change officiel de la devise au niveau de la banque centrale de l’Algérie.
les droits de douane
les droits de douane

Lire aussi: FIAT Doblo débarque en Algérie : une bonne nouvelle les prix revus à la baisse

Suivez nous sur :facebook

Actualités Similaires