dimanche, juillet 21, 2024
- Advertisement -

Impôts de 2023 : 7 options efficaces pour payer moins d’impôts

En France, les impôts de 2023 font l’actualité, la pression fiscale est de plus en plus importante. Vous êtes Incapables de se débrouiller sans l’aide d’un fiscaliste, la déclaration ou le paiement de vos impôts est souvent un casse-tête. Heureusement, il existe 7 options efficaces pour vous aider à payer moins d’impôts et réduire la facture.

Impôts de 2023 : la défiscalisation immobilière

Les dispositifs de défiscalisation immobilière représentent un ensemble de dispositifs qui sont légaux ils donnent l’opportunité aux contribuables français ou aux investisseurs de bénéficier d’une réduction d’impôts. Il existe divers dispositifs qui  permettent de défiscalisation dans un logement neuf comme dans l’ancien, avec un logement nu ou meublé. Il faut savoir, que vous pouvez obtenir une déduction de vos revenus allant jusqu’à 10 700 euros si vous êtes propriétaire d’un bien locatif et que vous deviez faire certains travaux (changement du système de chauffage, isolation, changement de fenêtres…).

Il existe donc plusieurs solutions qui sont les suivants :

  • L’investissement en loi Pinel.
  • Le dispositif Denormandie.
  • L’investissement en loi Malraux.
  • La loi Cosse.
  • Le dispositif fiscal Censi-Bouvard.
  • La loi Monuments Historique.

Chacun correspondant à un profil particulier de contribuable.

Impôts de 2023 : 7 options efficaces pour payer moins d’impôts
Impôts de 2023 : 7 options efficaces pour payer moins d’impôts

Lire aussi: Impôts sur l’immobilier : une nouvelle obligation pour les propriétaires

Aides 2023 : voici la liste des aides que vous pouvez bénéficier pour faire face à vos dépenses

Impôts de 2023 : réaliser des travaux au sein de votre résidence principale

Si vous n’êtes pas propriétaire-bailleur, mais que vous êtes le propriétaire de votre résidence principale, vous pouvez prétendre à une réduction d’impôts, dans le cas où vous réaliseriez des travaux d’amélioration. Donc plusieurs formes de travaux peuvent être prises en compte comme par exemple : l’ensemble des travaux qui touchent l’environnement et donc le développement durable et l’économie de l’énergie (système de chauffage, isolation…) ainsi que l’aide aux personnes âgées ou physiquement handicapées.

Impôts 2023 : investir dans les Fonds communs de placement dans l’innovation (FCPI) ou les Fonds d’investissement de proximité (FIP)  

Le même type de dispositif existe pour l’investissement dans les FCPI (Fonds communs de placement pour l’innovation) ou les FIP (Fonds d’investissement de proximité) qui sont, eux, destiné à financer le développement des sociétés qui ne sont pas cotées.

Concernant les Fonds Communs de Placement pour l’Innovation, le contribuable pourra avoir une réduction d’impôt de dix-huit (18) % des versements effectués avec un plafond de 12 000 euros pour une personne seule ou 24 000 euros pour un couple.

Attention, si les parts ne sont pas conservées pendant un minimum de cinq ans, vous perdez l’avantage fiscal et vous devrez même rembourser la réduction d’impôt que vous avez reçu.

Impôts
Impôts

Lire aussi: Nouvelle obligation de l’impôt sur l’immobilier

Impôts de 2023 : investir sur le plan d’épargne en actions

On évoquant la défiscalisation, on parle forcément du PEA (plan d’épargne en actions), qui est un véritable outil indispensable pour diversifier ses placements et diminuer ses impôts. Le PEA permet d’investir sur les marchés de bourse tout en étant exempté sur les plus-values réalisées au bout de cinq (5) ans de détention du compte. L’essentiel est la date d’ouverture du compte, vous n’êtes pas obligé de l’alimenter régulièrement et vous pourrez y verser jusqu’à 150 000 euros maximum.

Impôts de 2023 : investir dans l’assurance vie

Durant toute la durée de vie de votre contrat d’assurance-vie, tous les produits et intérêts capitalisés sont exonérés d’impôts. Donc les investisseurs peuvent profiter pleinement de leur placement durant les huit années de détention. Parce que la durée de détention est déterminante lorsque l’on place son argent sur un contrat d’assurance-vie. Au bout des huit (8) ans, tous les retraits ou les rachats que vous allez réaliser sur le contrat seront exonérés d’impôts. Par contre les quatre (4) premières années, seront taxées à 35 % puis à 15 % entre cinq (5) et huit (8) ans.

Impôts de 2023 : investir dans le plan d’épargne retraite

Entré en vigueur au premier octobre de l’année 2019, le PER (plan d’épargne retraite) est une nouvelle forme de plan d’épargne qui est destinée à faciliter la gestion en incluant tous les autres produits d’épargne retraite, comme la loi Madelin, le PERCO ou encore le PERP, tout en proposant une fiscalité avantageuse. Le plan d’épargne retraite a été pensé pour inciter les citoyens Français à épargner en vue de leurs retraites tout en faisant des économies sur l’impôt.

7 options efficaces pour payer moins d’impôts
7 options efficaces pour payer moins d’impôts

Lire aussi: Immobilier et loyer 2023 : des logements de 1,80 m de hauteur seront-ils bientôt louables ?

Impôts de 2023 : investir dans le Plan d’Epargne retraite populaire

Le Plan d’Epargne retraite populaire (PERP), ancêtre du plan d’épargne retraite, est un produit d’épargne courant qui est accessible à tous. Non seulement il permet de préparer sa retraite en prévoyant un pécule de sortie qui offrira un revenu complémentaire, mais il permet aussi de déduire les cotisations de son revenu imposable. Mais faite attention, dans la limite de dix (10) % des revenus professionnels nets perçus. Un autre avantage à ne pas négliger c’est les prélèvements sociaux n’est pas supportés lors de la période de constitution de l’épargne et les sommes versées sur un Plan d’Epargne retraite populaire ne sont pas retenues pour le calcul du patrimoine taxable à l’impôt sur la fortune immobilière.

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
Actualités Similaires