samedi, juillet 13, 2024
- Advertisement -

Impôts en France: Pas d’augmentation en perspective, assure le gouvernement

En dépit d’une situation économique peu reluisante, le gouvernement ne procédera pas à une augmentation des impôts en France. C’est ce qu’a annoncé en effet ce jeudi 13 juillet, le ministre délégué chargé des Comptes publics Gabriel Attal. 

Bonne nouvelle pour les français. Les impôts en France ne seront pas augmenter durant les prochaines années. L’annonce qui réjouira à coup sûr par les manages qui font face à une inflation soutenue, a été faite ce jeudi 13 juillet par Gabriel Attal.

Pourtant le pays fait face à une situation économique des plus difficiles. Celle-ci est marquée par un fort endettement qui a dépassé le seuil des 3000 milliards d’euros au premier trimestre 2023, selon les derniers chiffres de l’Insee communiqués fin juin.

Impôts en France: « il n’y aura pas d’augmentation »

Gabriel Attal, dans un entretien accordé mercredi 12 juillet au Figaro a évoqué « un effort global demandé à tous les Français pour réduire la dette”. La hausse des impôts en France ne fait donc pas partie des dispositions prévues, a fait savoir le ministre dans une nouvelle sortie médiatique ce jeudi.

« Ce qui est très clair, c’est qu’il n’y aura pas d’augmentation d’impôts », a t-il en effet affirmé sur RTL. Indiquant le rythme actuel va être maintenu. « On va suivre la ligne qui a été la nôtre depuis plus de 5 ans maintenant », a t-il assuré.

 « En 2027, les Français, les entreprises, paieront moins d’impôts qu’en 2022 »

Gabriel Attal a rappelé ainsi avoir « supprimé la taxe d’habitation, la redevance télé, baissé le barème de l’impôt sur le revenu de 5 milliard d’euros sur les premières tranches, défiscalisé les heures supplémentaires, permis la monétisation des RTT, augmenté le crédit d’impôt pour la garde d’enfants pour les classes moyennes qui travaillent… »

Il a soutenu que le gouvernement « sera fidèle à cette ligne, et en 2027, les Français, les entreprises, paieront moins d’impôts qu’en 2022, de la même manière qu’on les a baissés dans le précédent quinquennat ».

Voilà donc une nouvelle qui ne sera que être applaudie par les français qui s’attendait, il est vrai, à des fortes augmentations des imports en France.

Islam M.
Islam M.http://www.djalia-dz.com/fr
Il rédige des articles sur des sujets liés au tourisme et à l'immigration, et conférencier depuis plusieurs années pour diverses publications.
Actualités Similaires