samedi, juin 15, 2024
- Advertisement -

Impôts : une amende pour ceux qui ne remplissent pas la nouvelle déclaration

Les impôts a réservé aux propriétaires immobiliers une nouvelle déclaration en ligne. Elle est obligatoire et se faire sur le site officiel des impôts. Cependant quels sont les risques dans le cas où cette déclaration n’est pas remplit ?

 

Une nouvelle déclaration pour les propriétaires 

Une nouvelle déclaration pour les propriétaires 

Tout propriétaire de se rendre sur le site « impots.gouv.fr » pour remplir la déclaration. Il devra se connecter à son espace spécifique à l’aide de son identifiant et de son mot de passe. Après avoir accédé à son espace, il lui suffira de cliquer sur l’onglet « biens Immobilier« . Ainsi, il pourra remplir sa « Déclaration d’Occupation ».

Ce processus devrait permettre au Fisc d’identifier les propriétaires qui doivent encore s’acquitter de la taxe d’habitation. En effet, cette taxe ne couvre plus la résidence principale.

Ces dernières années, le gouvernement l’a progressivement supprimé. La dernière fois que les Français, qui paient encore la taxe communale sur leur résidence principale, l’ont fait l’année dernière.

le FISC a annoncé que les contribuables qui ne respectent pas ce mandat se verront devoir payer des pénalités. Son montant peut atteindre 150 euros. Sans crainte, ils auront jusqu’au 30 juin pour le faire sur le site officiel des impôts.

 

La taxe d’habitation pour les résidences secondaires

La taxe d’habitation pour les résidences secondaires

Il n’y aura pas de taxe d’habitation pour les résidences principales et ce, à compter du 1er janvier 2023. Cependant, cela s’applique toujours aux résidences secondaires. Si vous étiez déjà propriétaire du bien au 1er janvier, vous devez payer. Si vous êtes usufruitier, vous êtes également inquiet. Autrement dit, vous êtes concerne si vous avez droit à des revenus locatifs.

Lire aussi : La prime d’inflation : êtes-vous éligible à cette prime ?

Retraite : une nouvelle mesure votée par le sénat

Qui peut être dispensé de cet impôt ?

 

Les personnes qui peuvent être dispensés de cet impôt sont les propriétaires qui ont quitté leur résidence principale pour rejoindre une structure d’accueil spécialisée comme une maison de repos ou de retraite. Les conditions de cette exonération sont les mêmes : le plafond de revenus fixé pour l’année ne doit pas être dépassé.

 

Comment calcule-t-on la taxe d’habitation ?

Comment calcule-t-on la taxe d’habitation ?

Le calcul de la taxe d’habitation applicable aux résidences secondaires tient compte de la valeur locative cadastrale. Il s’agit du loyer annuel qui serait encouru si le logement était loué. Autrement dit, la valeur locative du bien est réévaluée chaque année. Et cette revalorisation tient compte des hausses de prix.

Pour pouvoir obtenir le montant total de la taxe d’habitation, il suffit de multiplier la valeur locative par le taux d’imposition des différentes communes.

 

Quels sont les locaux concernés ?

 

Cet taxe est applicable à tous les locaux meublés et dépendances. Des conditions particulières s’appliquent pour les zones dites de revitalisation rurale. Il s’agit de zones rurales touchées par des difficultés économiques et/ou sociales. Au milieu de ces difficultés, la population active a chuté de façon spectaculaire et la densité de population a diminué.

Lire aussi : Grève contre la réforme des retraites : des blocages avant le début des manifestations

L’euro s’envole au marché noir après l’annonce de la reprise de l’importation des véhicules de moins de 3 ans

Ahcen Hcn
Ahcen Hcn
Par Ahcen Hacn journaliste tabloïd et conférencier depuis plusieurs années pour diverses publications. Il possède une expérience significative dans les visas et Il rédige des articles sur des sujets liés au tourisme, voyages et à l'immigration
Actualités Similaires